LES CONSEILS BIEN-ÊTRE D’HILDEGARDE DE BINGEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES CONSEILS BIEN-ÊTRE D’HILDEGARDE DE BINGEN

Message par Jean-Yves le Mar 24 Mar 2015 - 16:59

LES CONSEILS BIEN-ÊTRE D’HILDEGARDE DE BINGEN

Hildebarde de Bingen est née en 1098 à 25 kilomètres au sud de Mayence,
en Allemagne. Elle vécut jusqu’en 1179.
Abbesse, femme de science, femme médecin, célèbre, érudite, elle est également musicienne et compositrice prolifique, personnalité politique, religieuse et visionnaire.
Et pourtant, cette femme extraordinaire a été presque oubliée pendant huit siècles.c’est au vingtième siècle qu’elle est « redécouverte » car il est alors possible de vérifier scientifiquement ses remèdes.

Une première affirmation d’Hildegarde, qui a du recevoir un accueil mitigé : « l’esprit de la
femme est en tous points comparable et égal à celui de l’homme. »
Il convient également de noter que plus de trois siècles avant la naissance de Léonard de Vinci « cette vision de l’homme, bras étendus sur le globe de la terre, était présente dans l’œuvre de la petite religieuse des bords du Rhin. Et l’histoire parle si peu d’elle !
Hildegarde a une vision holistique de la santé. Entendons par là qu’elle prend l’homme comme un tout indivisible (vient du mot grec » holos » qui veut dire tout, totalité, entier ) et affirme que tout dysfonctionnement d’ordre psychique ou physiqueest porteur d’un message.. Pour résumer brièvement , chacune de nos pensées peut nous affaiblir ou nous fortifier, selon qu’elle est positive ou négative.

L’alimentation et la phytothérapie ( traitement des maladies par les plantes ) ont une place essentielle dans la pharmacopée d’Hildegarde et elle prône le jeûne qui a de profondes vertus curatives.
Le régime alimentaire qu’elle recommande est basé sur l’épeautre (céréale proche du blé ), à mettre à chaque repas. Les analyses faites au vingtième siècle, les récentes découvertes scientifiques confirment les écrits d’Hildegarde. Elle recommande le cresson, la camomille, elle aborde chaque aliment en donnant, pour chacun d’eux, ses pouvoirs curatifs sur l’organisme.

Que ton aliment soit ta seule médecine disait Hypocrate. Hildegarde va dans le même sens.
Elle a su trouver dans la nature de nombreux remèdes efficaces qui sont largement repris actuellement et son oeuvre rencontre aujourd’hui beaucoup d’écho.
Et nous réalisons aujourd’hui ce qu’Hildegarde de Bingen a compris il y a plus de 800 ans ; elle mettait en garde contre « la puanteur du monde »,contre le processus de destruction des éléments vitaux, responsable de l’apparition de diverses maladies :
"Nous ne pouvons plus respirer, nous empestons, l'air est infecté, l'eau empoisonnée, la terre polluée et le feu dilapidé."

Pour conclure, voici une recette proposée par Hildegarde :
Les gâteaux de la joie:
Il faut : 45 g de noix de muscade, 45 g de cannelle, 10 clous de girofle, 1 kg de farine d’épeautre,
300 g de beurre, 300 g de miel, 300 g d’amandes douces pilées, 4 oeufs, 1/2 c à café de sel, eau ou lait.
Mélanger les ingrédients avec suffisamment d’eau ou de lait? Faire des petits biscuits
Les faire cuire à 180° pendant 15 minutes.
Les adultes peuvent consommer 4 ou 5 biscuits, les enfants 3, nous dit-elle.

Sources : http://ascop.net/blog/images/images-recues/2012/01/N%C2%B0-8.pdf

_________________
Roman sur la quête spirituelle, lien ci-dessous :
http://www.lulu.com/shop/jean-yves-vincent/le-voyage-des-albatros/paperback/product-21329275.html;jsessionid=3E9F6E6159FE6EB8EE159141802A4B06

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 56
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CONSEILS BIEN-ÊTRE D’HILDEGARDE DE BINGEN

Message par Marie38 le Dim 17 Avr 2016 - 21:40

"(...) J'entendis à nouveau une voix qui, venue des cieux, sadressait à nouveau à moi en ces termes: "Dieu a réalisé toutes ses œuvres dans l'amour, dans l'humilité et dans la paix, afin que l'homme appréciât l'amour, recherchât l'humilité, saisît également la paix, pour ne pas sombrer avec celui qui, dès le début, tournait ces vertus en dérision.

[i][/Le livre des œuvres divines ( trad. B.Gorceix)i] Le tout tiré de l'ouvrage Femmes en quête d'absolu de Audrey Fella au chapitre concernant Hildegarde de Bingen cz Albin Michel et que je suis entrain de lire. Wink

Marie38

Féminin Bélier Tigre
Messages : 3
Date d'inscription : 17/04/2016
Age : 55
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum