Etre un arbre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etre un arbre

Message par ariane4 le Sam 17 Mai 2008 - 22:08

Pour toucher la sagesse qui ne viendra jamais
j'échangerais la sève du premier olivier
contre mon sang impur d'être civilisé
responsable anonyme de tout le sang versé

(...)

fatigué d'habiter sur la planète terre (...)
où la plus évoluée parmi les créatures
a inventé la haine, le racisme et la guerre
et le pouvoir corrompt les plus purs
et amène le sage à cracher sur son frère

(...)
Je voudrais être un arbre, boire à l'eau des orages
me nourrir de la terre, être ami des oiseaux
et puis avoir la tête si haut dans les nuages
qu'aucun homme ne puisse y planter un drapeau
avatar
ariane4

Féminin Taureau Dragon
Messages : 80
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 41
Localisation : Nord-Pas-de-Calais, Côte d'opale

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre un arbre

Message par Jean-Yves le Dim 18 Mai 2008 - 8:20

Bonjour Ariane,

Ton poême est vraiment très inspirant, très profond...

Tu as sans doute raison, nous n'atteindrons jamais la sagesse... Pour la bonne raison qu'elle est ce que nous sommes déjà par nature. La sagesse que l'on imagine, celle que l'on peut voir est comme ce soleil vers lequel Icare s'élevait et que jamais il ne put atteindre... Il est alors tombé dans l'océan qui représente sans doute l'infini, l'immensité, sa vrai nature ; l'histoire nous dit qu'il mourrut mais cette idée de mort se rapporte sans doute à la reconnaissance de l'irréalité de cette conscience individuelle.
Ainsi dit-on dans le même ordre d'idée :
"Nul ne peut voir Dieu et vivre". Mais il n'y a rien d'effrayant en cela car c'est un peu comme émerger d'un rêve...

Cette idée de sagesse que l'on veut atteindre est aussi évoquée par l'histoire de la tour de Babel... En ce sens il n'y a rien que l'on doive construire car toute construction serait une oeuvre de "notre part individuelle" et serait en ce sens incertaine et sujette à l'instabilité. Il s'agit de procéder à la reconnaissance de ce que nous sommes déjà, de favoriser "la remontée" de ce que nous sommes déjà. Je n'ai aucun doute à ce sujet...
Si l'on considère deux personnes différentes, par exemple toi et moi; il n'y a pas plus de différence entre nous qu'entre deux vagues qui s'élèvent sur la surface de l'océan... La forme peut être différente mais ce n'est toujours que de l'eau... Alors les idées que l'on a de soi-même, même si elle apparaissent fortement réelles, sont une surimposition sur ce que nous sommes vraiment... C'est l'erreur de l'intellect...
Il y a un histoire qui évoque cela (La corde et le serpent) :
"Un homme pénètre dans une pièce obscure et voit un serpent enroulé dans un coin; effrayé il s'enfuit, alerte tout le village et il s'ensuit alors une telle panique que l'agitation devient elle-même la cause de nombreux accidents.
Lorsque le calme revient, les gens s'approchent alors de ce serpent et réalisent qu'il ne s'agissait que d'une corde...
Mais il s'agit vraiment d'aller voir par soi-même la nature de ce "serpent" et tu as raison d'exprimer tel que tu le ressens...

Bien à toi et merci pour ce poême... Smile

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre un arbre

Message par jacquesc38 le Dim 18 Mai 2008 - 18:28

bonsoir,
juste un peu de légéreté sur le théme de la forêt!!!
c'est un petit post que j'avais mis sur un forum ami pour dissiper un malentendu sur "Etre et non-être"
et ton poéme me le rappelle.

Hêtre où non être
juste l'Hache
pour couper court
mais quelles sont ces Chênes
qui m'entravent et me Frênes?
si le Roseau Peuplier
c'est pas dans un Tronc
que je trouve réconfort
mais sur la plus haute Branche..
mais que de Bouleau
pour arriver au Faît!!!


parfois l'arbre cache la forêt

jacques
avatar
jacquesc38

Masculin Messages : 104
Date d'inscription : 16/02/2008
Localisation : isére

http://reflexions-et-essais.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre un arbre

Message par Christine le Jeu 22 Mai 2008 - 16:05

[quote]Hêtre où non être
juste l'Hache
pour couper court
mais quelles sont ces Chênes
qui m'entravent et me Frênes?
si le Roseau Peuplier
c'est pas dans un Tronc
que je trouve réconfort
mais sur la plus haute Branche..
mais que de Bouleau
pour arriver au Faît!!!


parfois l'arbre cache la forêt

MERCI Jacques, j'aime beaucoup ce poème !!
Je suis très proche de nos frères les arbres, ils m'ont tellement appris !
Christine
avatar
Christine

Messages : 23
Date d'inscription : 19/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre un arbre

Message par ariane4 le Jeu 22 Mai 2008 - 16:56

Oh Jacques, j'aime beaucoup, vraiment beaucoup ton poème...
avatar
ariane4

Féminin Taureau Dragon
Messages : 80
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 41
Localisation : Nord-Pas-de-Calais, Côte d'opale

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre un arbre

Message par Jean-Yves le Jeu 22 Mai 2008 - 17:01

Moi aussi Smile

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre un arbre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum