L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par geveil le Lun 9 Sep 2013 - 14:45

Rappel du premier message :

L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Note modération : Suite de la discussion qui a commencé sur le sujet : "Un pape qui dénonce ?" Merci Géveil pour ce sujet Smile I love you 

_________________
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance, y compris celle-là.
avatar
geveil

Masculin Taureau Rat
Messages : 85
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 81
Localisation : Auvergne

http://lanedeburidan.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par spirale le Mar 26 Nov 2013 - 16:15

Jean-Yves a écrit:Oui, tout à fait Rirrou... Smile   c'est-à-dire qu'à mon sens, l'ego spirituel c'est bien sûr "l'ego" (l'image ou l'idée que l'on a de soi-même) qui prend une forme "spirituelle", c'est-à-dire que l'on se considère comme "un être spirituel" ou "un saint" ou "un éveillé", et cette idée, cette image que l'on a de soi-même est le siège de l'identification. Ceci étant dit il n'y a rien de négatif en cela, l'image que l'on a se soi-même elle est ce qu'elle est, et si elle n'est pas acceptée, c'est là qu'il y a blocage en soi. Pour être plus clair, ce qui bloque ce n'est pas l'identification en elle-même, mais le refus, ce niveau de soi qui dit "non". Ce qui revient à dire que l'on peut très bien être prétentieux (ou autre) avoir telle ou telle particularité, et s'accepter tel que l'on est. Car ce qui libère de ce mécanisme d'enfermement, (d'après ce que je peux expérimenter sur le sujet) de cette particularité-là, de ce repli de la conscience individuelle sur elle-même, c'est la perception en soi de la façon dont ça s'élève, la perception qui nous fait voir tout ce qu'il y a en dessous, ce qui en est la base. Par exemple, il me semble que l'ego spirituel est un mécanisme de compensation d'un ressenti d'insuffisance en soi. Donc si on n'accepte pas "l'image que l'on a de soi", on ne peut jamais voir "ce" qui la sous-tend en soi, car dès qu'elle apparait, si on n'accepte pas de la vivre, elle est aussitôt refoulée, bloquée... (et ainsi on ne voit pas ce qu'il y a en dessous) 

Ce que je veux dire par "vie spirituelle", c'est uniquement la vie dans sa globalité et à laquelle est associé ce mouvement vers l'intérieur (session de silence ou méditation). Je pense que dans notre monde actuel, nous ne vivons (en général) que sur les couches superficielles de notre esprit, ce qui fait que nous ne sommes pas vraiment "entier". Et pour faire la distinction avec cette "vie-là" où sont délaissés, occultés, les niveaux les plus essentiels de notre être, on parle alors de "vie spirituelle". Mais en fait la "vie spirituelle", ce n'est rien d'autre que la "vie elle-même", car la vie dans sa totalité englobe les différents aspects de soi. Cette "vie spirituelle" n'exclue pas le niveau matériel de l'existence, au contraire, elle amène son intégration et son épanouissement.

sunny
Bonsoir tout le monde,

Je ne comprends pas bien ce que tu veux dire...
Tu penses que ce qui compte c'est de vivre en s'acceptant, quoi qu'il en soit et tel que l'on est, ce qui est vrai je pense. C'est donc alors dans ce cas que l'égo ne joue plus son rôle, qu'on a réussi à s'imposer à lui...

Car l'égo n'est là, lui, que pour nous rassurer sur notre propre image et nous joue des tours car il fera n'importe quoi pour être reconnu et aimé à tout prix (manque de confiance)..(en résumé, égo = peur) : sans peur pas d'égo.

La phrase : "L'égo qui prend une forme spirituelle, je ne comprend pas bien..."

(j'avoue avoir peur d'être hors sujet...)Smile 


spirale

Féminin Balance Tigre
Messages : 13
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 55
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par Jean-Yves le Mer 27 Nov 2013 - 9:45

Bonjour

Oui Spirale, je pense que c'est bien de s'accepter soi-même tel que l'on est, mais cela n'empêche pas, si l'on est timide par exemple et que cela nous fait souffrir, de faire une thérapie (si on le souhaite) pour dépasser ou guérir cette timidité... Oui s'accepter soi-même, n'empêche pas non plus de se remettre en question, car si par exemple je crois que la terre est plate :)et que l'on vient me prouver qu'elle est ronde, je peux remettre en question mes certitudes et "ouvrir"... Je considère d'ailleurs que dans ce sens de la remise en question, quel que soit notre prétendu "niveau" ou degré d'ouverture intérieure, on devrait toujours pouvoir le faire, car je pense que ça aide énormément à progresser.

Dans tout ce que je raconte, je crois qu'il n'est pas indispensable que l'on arrive aux mêmes conclusions, ce qui me semble essentiel, par contre, c'est que chacun suive son propre chemin et s'appuie surtout sur ce qu'il ressent lui-même comme étant vrai.

La phrase : "L'égo qui prend une forme spirituelle, je ne comprend pas bien..."
Ca veut dire que chacun a une personnalité, certains se prennent pour Superman, et d'autres pour des "moins que rien", mais ça, ce n'est que l'image que ces gens ont d'eux-mêmes. C'est une image, une idée... et l'un est l'autre ils ne sont pas ce qu'ils croient. C'est ce qu'on appelle parfois "l'ego" parfois "la personnalité de survie", parfois l'individualité... (mais ce qui me semble essentiel, au-delà du sens que l'on pourrait donner à tel ou tel mot, c'est bien sûr ce que l'on souhaite exprimer)

Pour certains, ce n'est ni pour Superman, ni pour des "moins que rien", qu'ils se prennent, c'est pour des êtres spirituels (des saints, des guides, des êtres de lumière... etc.). Voilà ce que je voulais dire par cette phrase.

Rirrou a écrit:c'est intéressant d'aborder les choses ainsi...  alors, il y a d'une part l'image que l'on a de soi et l'identification à cette image.
Rirrou... :)je sais pas, comment tu ressens ceci ???

sunny

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par rirrou le Mer 27 Nov 2013 - 11:57

Jean-Yves a écrit:
Rirrou a écrit:c'est intéressant d'aborder les choses ainsi...  alors, il y a d'une part l'image que l'on a de soi et l'identification à cette image.
Rirrou... :)je sais pas, comment tu ressens ceci ???
bonjour jean Yves sunny 

comment je le ressent...? et bien à force d'observation je me suis rendu compte que j'avais d'abord une représentation mentale, une mémoire de ce que je croyais fermement être, une cartographie bien ficelée et que ça n'était que de la mémoire, de la pensée... et que sans support il ne pouvait y avoir d'identification. de la même manière que sans avoir une cartographie de "capitaine flam" je n'aurais pu m'y identifier!! farao  king  queen  sunny sunny sunny  d'abord l'image, puis la saisie...

rirrou

Messages : 54
Date d'inscription : 28/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par rirrou le Mer 27 Nov 2013 - 12:27

cette histoire d'image et d'identification, ça va très loin... parce quand on entend: "JE me suis rendu compte que J'avais d'abord une représentation mentale, une mémoire de ce que JE croyais fermement être..." c'est qui JE? c'est quoi ce truc..? il y a un truc qui cloche là.. c'est qui qui s'identifie??? c'est encore MOI??? et là on va dire: "mais non c'est le SOI!" ahh d'accord.. donc JE ce sentiment puissant qui sort tout seul dès le reveil, c'est le soi..? ça revient à dire que c'est le Soi qui s'identifie.... or le Soi dit on, c'est l'être profond, ultime... (je fais un copier collé), où se situe-t-il..? sunny

rirrou

Messages : 54
Date d'inscription : 28/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par Jean-Yves le Sam 30 Nov 2013 - 11:26

Je ne sais pas Rirrou Smile Mais sans doute peu importe, car ce qui me semble important pour chacun, c'est l'attitude, le positionnement, ou la pratique, qui favorise cet épanouissement intérieur.
Ce qui est le "Soi" (le plan le plus essentiel de soi) est, selon toute vraisemblance, insondable. Et comme le dit Saraha (l'un des 108 mahasiddhas) :
"même si on peut lui donner un nom, cela ne prouve pas que le ciel existe."

Ce qui veut bien sûr dire qu'il n'y a pas de réalité tangible que l'on appelle "le ciel".
Il me semble que "vouloir savoir", bien que cela soit légitime, s'élève en soi sur une volonté de "saisie", d'attraper, alors que ce qui me semble intéressant ce serait plutôt, ainsi que nous le dit un autre mahasiddha (Dzalendara, je crois)
"se détendre dans la nature spontanée et originelle"

sunny

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par rirrou le Sam 30 Nov 2013 - 21:17

Jean-Yves a écrit:ce qui me semble important pour chacun, c'est l'attitude, le positionnement, ou la pratique
oui! et d'autant plus jean Yves si on part du fait que comme tu le dis: "je ne sais pas..." ça c'est un très bon point de base pour la pratique de tous les jours... c'est très important, être en capacité de se dire "je ne sais pas...", c'est du même ordre que où se situe le JE...

Jean-Yves a écrit:"même si on peut lui donner un nom..."
et oui et le bouddha va encore plus loin ultimement dans ses enseignements...

il dirait: "même si on peut donner un nom à quoi au juste..??"

jean Yves, si j'habitais près de chez toi, je t'offrirais en main propre le "lankavatarasutra" le soutra de l'entrée à lanka... la fin des enseignements du bouddha... sunny sunny sunny 


rirrou

Messages : 54
Date d'inscription : 28/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par cvdjwe le Mar 26 Aoû 2014 - 22:16

Geveil, si nous suivons les enseignements du Bouddha beaucoup cité dans ce topique je te dirais simplement qu'il dit que tout est souffrance - la première de ses nobles vérités -, l’existence ne peut se passer de souffrance car elle est fondamentalement enraciné dans la souffrance. Regarde le monde animal n'est pas celui des bisounours, la souffrance est omniprésente. Néanmoins l'homme par ses facultés cognitives à la possibilité d'aller au delà de la souffrance, s'il en comprend la nature et qu'il applique les moyens pour s'en libérer.

Rirrou, si le soutra de l'entrée à Lanka est un soutra porteur de sens et qu'il est une porte d'accès importante à l'essence de l'enseignement du Bouddha, il n'en est qu'un parmi beaucoup d'autres... Certainement pas une fin...

cvdjwe

Masculin Gémeaux Serpent
Messages : 3
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 28
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par geveil le Lun 3 Nov 2014 - 20:37

Je n'ai pas vu de messages depuis longtemps, que se passe-t-il?

_________________
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance, y compris celle-là.
avatar
geveil

Masculin Taureau Rat
Messages : 85
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 81
Localisation : Auvergne

http://lanedeburidan.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par Jean-Yves le Mar 4 Nov 2014 - 8:35

Bonjour Geveil, à tous,

Pour répondre à ta question, pour ma part je ressens moins maintenant le besoin de communiquer sur internet, je privilégie les rencontres dans la vraie vie. Mais il y a aussi les communications sur Facebook qui draine pas mal de monde, il y a là-bas des groupes spirituels intéressants, comme "les amis de la source" par exemple.

A bientôt

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par geveil le Mar 4 Nov 2014 - 15:16

Tu as bien raison, moi aussi, je préfère les rencontres dans la vraie vie.
Ceci dit, cette discussion était bien intéressante.

_________________
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance, y compris celle-là.
avatar
geveil

Masculin Taureau Rat
Messages : 85
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 81
Localisation : Auvergne

http://lanedeburidan.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum