L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par geveil le Lun 9 Sep 2013 - 14:45

Rappel du premier message :

L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Note modération : Suite de la discussion qui a commencé sur le sujet : "Un pape qui dénonce ?" Merci Géveil pour ce sujet Smile I love you 

_________________
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance, y compris celle-là.
avatar
geveil

Masculin Taureau Rat
Messages : 85
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 81
Localisation : Auvergne

http://lanedeburidan.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par .Unity. le Dim 29 Sep 2013 - 6:45

Aklean a écrit:la souffrance est un puissant moteur de ce qui pousse l'évolution personnelle, vouloir s'en défaire me parait très peu sensé et être un objectif uniquement centré sur le confort de sa petite personne,
par contre on peut la vivre en conscience et appréhender tout le contenue du message qu'elle nous renvoi, biensûr il ne s'agit pas d'en faire un objet et de devenir maso, il faut rester neutre
Je penche également pour cet avis. La souffrance bien que difficile à supporter reste peut être le moteur d'évolution le plus efficace pour l'âme car elle amène bien souvent à se dépasser, à renforcer l'instinct de survie et rechercher la paix et l'élévation. C'est pourquoi les vies faites d'épreuves accélèrent l'évolution de l'âme ( si elles sont bien comprises) alors que les vie de confort (qui sont dailleurs souvent des vies de repos suite à une ancienne incarnation éprouvante) entrainent une forme de stagnation.

Nombreux sont les temoignages de personnalité connues qui ont trouvées leur réalisation suite à une épreuve. Actuellement et jusqu'au 30 septembre se déroule un grand télésomment du développement personnel qui regroupe justement les témoignages de 35 conférenciers connu, lise bourbeau, eric pearl, daniel meurois etc.. Qui expliquent comment une epreuve de leur vie les a transformée et mené vers l'eveil ou leur réalisation.

Si vous voulez visionner les vidéos, voici le lien. Vous pourrez également télécharger gratuitement les deux livres en pdf de ces témoignages.

http://sommet.alchymed.com/
avatar
.Unity.

Féminin Scorpion Singe
Messages : 12
Date d'inscription : 19/09/2013
Age : 48
Localisation : Dans le coeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par elaine 23 le Dim 29 Sep 2013 - 6:57

La souffrance est inévitable, alors autant essayer d'en apprendre quelque chose . L'épreuve est à traverser, du mieux qu'on peut. Même l'épicurien y est contraint, mais peut-être garde-t-il un optimisme en pensant à la fin du tunnel, qui arrive toujours .
avatar
elaine 23

Féminin Cancer Buffle
Messages : 49
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 92
Localisation : languedoc roussillon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par .Unity. le Dim 29 Sep 2013 - 7:05

Coucou elaine! Contente de te recroiser  

Unity
avatar
.Unity.

Féminin Scorpion Singe
Messages : 12
Date d'inscription : 19/09/2013
Age : 48
Localisation : Dans le coeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par rirrou le Dim 29 Sep 2013 - 7:27

geveil a écrit:La vie....
bonjour geveil sunny sunny ,

où se joue la dualité? sunny 

rirrou

Messages : 54
Date d'inscription : 28/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par elaine 23 le Dim 29 Sep 2013 - 8:13

bonjour à vous ...La dualité, question sans fond . Dans la souffrance, le bouddhisme conseille d'entrer dedans pour qu'à force de l'épouser, on ne la sente plus . C'est valable pour le chagrin, mais poour la douleur, un analgésique est plus sûr .
En tout cas, la souffrance d'autrui nous concerne .
avatar
elaine 23

Féminin Cancer Buffle
Messages : 49
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 92
Localisation : languedoc roussillon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par geveil le Dim 29 Sep 2013 - 8:52

rirrou a écrit:
geveil a écrit:La vie....
bonjour geveil sunny sunny ,

où se joue la dualité?  sunny 
Bonjour Rirrou,

Si l'on s'en tient à la définition que je donne de la vie, à savoir, éprouver des sensations, des émotions, des sentiments, des pensées, vivre ne saurait se passer de la dualité, car pour vivre il faut des relations, avec l'environnement , avec les autres, et donc non seulement la dualité mais la multiplicité sont nécessaires.
L'UN ne vit pas car avec quoi serait-il en relation,  avec lui même?  Impossible, cela voudrait dire qu'une part de lui ressentirait l'ensemble, or parler d'une part c'est déjà faire l'hypothèse de la dualité. L'UN est comme le néant, il ne vit pas et cependant, il vit, car c'est une volonté, or vouloir, c'est déjà vivre ( Cf. Schopenhauer " le monde comme volonté et comme représentation" ) Comment est-ce possible? C'est possible parce que l'Être et le néant pèsent également dans la balance.  L'existence est alors une conséquence logique de cette tension entre l'Être et le néant, un des attributs de la logique étant le principe de non-contradiction. Or l'Être est le contraire du néant, l'Être c'est " il y a", le néant " il n'y a rien".
Mais ce n'est pas qu'une conséquence logique, c'est aussi le résultat d'un acte d'amour, car l'Être pour aimer a besoin de l'Autre, il doit donc se scinder en multiples étincelles. Ce faisant, Il prend un risque immense, car la création issue de cette scission peut ne jamais aboutir, il n'y aura alors vraiment plus rien.

_________________
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance, y compris celle-là.
avatar
geveil

Masculin Taureau Rat
Messages : 85
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 81
Localisation : Auvergne

http://lanedeburidan.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par ifs le Dim 29 Sep 2013 - 8:56

l'Être c'est " il y a", le néant " il n'y a pas d'Être". ?
avatar
ifs

Masculin Balance Tigre
Messages : 73
Date d'inscription : 31/08/2013
Age : 67
Localisation : centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par geveil le Dim 29 Sep 2013 - 9:05

ifs a écrit:l'Être c'est " il y a", le néant " il n'y a pas d'Être". ?
Euh, je ne vois pas; disons que pour moi, le néant c'est l'absence de tout. L'absence, je sais ce que c'est, l'absence d'un être cher, l'absence d'un objet auquel on tient, etc. j'extrapole ( C'est extra, Paul ): le néant c'est l'absence de tout. Attention, ce n'est pas le vide, car dans le vide, il y a encore toi pour l'imaginer.

_________________
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance, y compris celle-là.
avatar
geveil

Masculin Taureau Rat
Messages : 85
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 81
Localisation : Auvergne

http://lanedeburidan.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par rirrou le Dim 29 Sep 2013 - 11:12

geveil, je vais te poser (si je peux me permettre sunny) la question différemment... crois tu que les objets que tu perçois comme extérieurs, existent réellement..? sunny

rirrou

Messages : 54
Date d'inscription : 28/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par Aklean le Dim 29 Sep 2013 - 12:39

.Unity. a écrit:
Aklean a écrit:la souffrance est un puissant moteur de ce qui pousse l'évolution personnelle, vouloir s'en défaire me parait très peu sensé et être un objectif uniquement centré sur le confort de sa petite personne,
par contre on peut la vivre en conscience et appréhender tout le contenue du message qu'elle nous renvoi, biensûr il ne s'agit pas d'en faire un objet et de devenir maso, il faut rester neutre
Je penche également pour cet avis. La souffrance bien que difficile à supporter reste peut être le moteur d'évolution le plus efficace pour l'âme car elle amène bien souvent à se dépasser, à renforcer l'instinct de survie et rechercher la paix et l'élévation. C'est pourquoi les vies faites d'épreuves accélèrent l'évolution de l'âme ( si elles sont bien comprises) alors que les vie de confort (qui sont dailleurs souvent des vies de repos suite à une ancienne incarnation éprouvante) entrainent une forme de stagnation.

Nombreux sont les temoignages de personnalité connues qui ont trouvées leur réalisation suite à une épreuve. Actuellement et jusqu'au 30 septembre se déroule un grand télésomment du développement personnel qui regroupe justement les témoignages de 35 conférenciers connu, lise bourbeau, eric pearl, daniel meurois etc.. Qui expliquent comment une epreuve de leur vie les a transformée et mené vers l'eveil ou leur réalisation.

Si vous voulez visionner les vidéos, voici le lien. Vous pourrez également télécharger gratuitement les deux livres en pdf de ces témoignages.

http://sommet.alchymed.com/
Exactement,
mais je pense qu'il ne faut pas non plus extrapoler à la sauce new-age en disant que chaque souffrance ou épreuve à un sens ou un rôle, on tombe alors dans le schéma religieux ou la recherche de réconfort par une explication qui peut être totalement arbitraire,
Je fais cette nuance car le mental va vite à faire des modèles qui peuvent nous attirer de l'inutile pour se réconcilier avec ses propres constructions, c'est pour cela que je précisais de ne pas faire de la souffrance un objet, car alors la souffrance devient un égrégore, qui devient dans notre psychologie et notre subtil une forme distincte car conçu par nous, et qui se met à se nourrir pour continuer a exister car nous en somme la seule origine et donc doit puiser sa réalité en nous et à travers nous et notre regard sur le monde, tout cela mériterait des exemples tant ces phénomènes sont subtiles à percevoir et long a comprendre.

pour en revenir à "la souffrance", les épreuves, on ne peut pas bien le comprendre à travers de grosses globalisations philosophiques (pathologie presque systématique du discours "spirituel"), mais plutôt par l'analyse d'exemples,
on peut par exemple vivre une souffrance parce que c'est notre choix ou notre vibration, le nombre de personnes qui se respectent réellement dans cette société est infime, beaucoup sont dans une forme de masochisme ou de refus de se donner le meilleurs, et subissent les merdes qu'on peut leur balancer comme si c'était normal, que ce soit sur un plan psychologique ou sur des plans plus physiques (fumer, boire, macdo etc..),
dans ces cas la, la souffrance est une simple projection de ce que l'individu est, et notre société entière est construite à partir de ça, on incrimine toujours le haut de la pyramide mais si certaines choses ont pris de l'ampleur c'est bien parce que le bas c'est laissé aller,
ensuite il y a des personnes qui sont poussées par leurs âmes à changer un schéma, dans ce cas la on remarquera que la personne vivra son schéma de plus en plus profondément, il deviendra de plus en plus nocif jusqu'à ce que l'incarnation se réveille ou ai subitement la prise de conscience qui va tout changer, il aurait été impossible qu'elle change autrement.
Enfin il y a les épreuves qui ont pour rôle de nous faire grandir spirituellement, celle-ci sont en général très intense émotionnellement et nous ouvre profondément, elles font suite en général à une série de travaille sur soi qui ouvrent la porte vers une Nieme "bousculade" plus violente pour toucher et changer le fond, c'est par exemple ce que j'ai vécu il y a 2 semaines ou un mal m'a touché qui normalement n'aurait pas dû partir, ou j'ai vécu durant des jours dans un mal être sans fond préférant en finir tout de suite que de continuer à vivre ainsi encore 50 ans, me réveillant toute les nuits dans un cauchemar ou j'espérais que ça ne soit pas réel, ce qui m'a permis au final de me débarrasser du superflu en voyant l'enfer de très près, de laisser de nouvelles parties de moi mûrir grâce à la place laissée, de relativiser toutes mes anciennes galères et les futurs comme étant totalement futiles, de prendre conscience de ce qui me rattachait réellement à la vie, et de clôturer un chapitre d'incarnation de moi même qui c'était enclenché il y a un an
Et je sais pertinemment que rien même pas 40 ans de psychanalyse ou 30 de méditation au sommet de l'Himalaya n'aurait pu m'apporter le 10ième de ce que m'a apporté cette virée en enfer, car chaque chose arrive au bond moment et dans un bon équilibre pour peu que l'on soit éveillé à notre cheminement et nous même,
la souffrance n'est qu'un mot, il ne s'agit en faite que d'accueillir les "éléments chimiques" qui permettent à notre Être une nouvelle "réaction" en temps propice

Aklean

Masculin Taureau Rat
Messages : 82
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 33
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par geveil le Dim 29 Sep 2013 - 14:31

rirrou a écrit:geveil, je vais te poser (si je peux me permettre sunny) la question différemment... crois tu que les objets que tu perçois comme extérieurs, existent réellement..? sunny
Voici ma réponse:intérieur et extérieur
Elle figure sur mon blog http://anedeburidan.com/?

_________________
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance, y compris celle-là.
avatar
geveil

Masculin Taureau Rat
Messages : 85
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 81
Localisation : Auvergne

http://lanedeburidan.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par lola83 le Dim 29 Sep 2013 - 14:38

il est bien ton blog Geveil ., je le découvre .. 

j'ai de quoi lire  
avatar
lola83

Messages : 80
Date d'inscription : 27/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par rirrou le Dim 29 Sep 2013 - 14:45

ah oui c'est vrai que ce bolg semble vraiment agréable...

pour la réponse, c'est bien ce que je pensais... de ce que je lis, tes mots sont que le son d'une cloche et /ou la vue de la lune sont extérieur...

donc à la question : " l'arbre qui tombe dans la forêt fait-il du bruit s'il n'y a personne pour le percevoir..?"

que réponds tu? sunny 

rirrou

Messages : 54
Date d'inscription : 28/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par geveil le Dim 29 Sep 2013 - 21:33

L'arbre qui tombe dans la forêt génère une onde de choc, mais s'il n'y a personne pour le percevoir, il n'y a pas de bruit.

_________________
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance, y compris celle-là.
avatar
geveil

Masculin Taureau Rat
Messages : 85
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 81
Localisation : Auvergne

http://lanedeburidan.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par elaine 23 le Lun 30 Sep 2013 - 6:30

Donc, ce qui souffre est l'antithèse de "personne", et pourtant, on dit : une personne !Il semble que l'existence suppose la souffrance, quand elle est contrariée . Elle fait partie du vivant .
avatar
elaine 23

Féminin Cancer Buffle
Messages : 49
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 92
Localisation : languedoc roussillon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par rirrou le Lun 30 Sep 2013 - 7:06

geveil a écrit:L'arbre qui tombe dans la forêt génère une onde de choc, mais s'il n'y a personne pour le percevoir, il n'y a pas de bruit.
bonjour geveil sunny  ,

c'est pareil pour l'onde de choc... s'il n'y a personne pour la percevoir.

qu'est ce qu'un son (ou une vue)..? est ce quelque chose d'émis? de "reçu" ? les deux? une projection? ....

bien entendu derrière ces questions je ne perd pas de "vue" alien  la dualité qui est en question ici.

rirrou

Messages : 54
Date d'inscription : 28/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par rirrou le Lun 30 Sep 2013 - 7:17

geveil , j'espère que tu ne vois aucune arrogance de ma part dans notre échange... (car après tout qui suis je pour te poser des questions ainsi...   )

rirrou

Messages : 54
Date d'inscription : 28/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par geveil le Lun 30 Sep 2013 - 7:34

Non, rirrou, je ne vois pas d'arrogance, du moins, je ne me sens pas agressé, par contre, je ne vois pas où tu veux en venir, est-ce que tu me questionnes pour apprendre quelque chose et progresser avec moi dans la connaissance, ou en espérant m'amener petit à petit à des contradictions qui te conforteraient dans tes idées à priori ?

_________________
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance, y compris celle-là.
avatar
geveil

Masculin Taureau Rat
Messages : 85
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 81
Localisation : Auvergne

http://lanedeburidan.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par rirrou le Lun 30 Sep 2013 - 7:43

alors c'est super...

je n'espère rien geveil et si seulement c'était des idées, l'échange serait déjà terminé...

j'essaye et ça n'est pas facile (surtout virtuellement) de faire en sorte d'établir une base d'un commun accord pour pouvoir poursuivre un échange sur un point très important (à mon sens)... je suis sincère dans cet échange et je souhaite le continuer avec toi, qu'en dis tu? Smile sunny 

rirrou

Messages : 54
Date d'inscription : 28/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par geveil le Lun 30 Sep 2013 - 9:40

OK, alors voici un article qui me semble répondre au questionnement:
sujets ou objets ?

_________________
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance, y compris celle-là.
avatar
geveil

Masculin Taureau Rat
Messages : 85
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 81
Localisation : Auvergne

http://lanedeburidan.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par rirrou le Lun 30 Sep 2013 - 11:32

on y est! sunny 

tu dis donc: " Pour conclure , je dirais qu’à cause de la division, le monde est fait de sujets qui prennent les autres pour des objets et que c’est ça le mal..."

oui.

personnellement, je dirais que les individus (de indivisible) se prennent pour des sujets percevant des objets...


maintenant où se fait cette division?  où prend elle "forme"? sunny

rirrou

Messages : 54
Date d'inscription : 28/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par Loryan le Lun 30 Sep 2013 - 12:46

rirrou a écrit:
geveil a écrit:L'arbre qui tombe dans la forêt génère une onde de choc, mais s'il n'y a personne pour le percevoir, il n'y a pas de bruit.
bonjour geveil sunny  ,

c'est pareil pour l'onde de choc... s'il n'y a personne pour la percevoir.

qu'est ce qu'un son  (ou une vue)..? est ce quelque chose d'émis? de "reçu" ? les deux? une projection? ....

bien entendu derrière ces questions je ne perd pas de "vue" alien  la dualité qui est en question ici.
J'ai pensé à l'instant à quelque chose sur ce sujet..

Il est vrai que si il n'y a personne pour percevoir l'onde de choc il n'y a pas de bruit, du moins du point de vue de la personne.
Car la forêt suggère qu'il y a pour témoignage tout l'écosystème de la forêt avec sa panoplie de sens, mais il y a aussi l'arbre, l'air qui se contracte, etc..
Ce qui suggère pour moi une autre dimension à l'affaire, à savoir que tout dans l'univers est connecté d'une façon ou d'une autre et que nos sens ne sont que la partie émergée de l'iceberg information.

Ce n'est pas parce que nous ne sommes pas connecté à un être, une information, un sens, etc.. qu'il ne se passe rien pour l'univers.
Pour nous peut-être.
J'ai souvent imaginé que l'univers n'existait pas quand nous dormions, tout simplement parce que nos sens ne sont pas connectés et que en l'état pour notre conscience propre rien ne prouve que l'univers continue à fonctionner quand nous dormons.
Stupide ? pas tant car au final la réalité ne pourrait-être qu'un film personnel qui se met sur pause pendant nos pertes de conscience et qui redémarre avec une actualisation juste mentale.
Ceux qui ont joué sur des mondes virtuels sont sans doute plus sensibilisés à ce paradoxe.

Maintenant ça ne veux pas dire qu'il n’existe "rien", mais plutôt que l'existence est liée à la conscience.
Le monde humain existe-t-il pour une bactérie ? (peut-être existe-t-il des bactéries médium qui sait)
Le monde humain existe-t-il pour l'univers ? (peut-être pas selon notre perception)

Cela pose d'autres questions, lorsque vous vous êtes coupé le doigt il y a 10 ans , cette douleur existe-t-elle ? hier peut-être mais maintenant ?
Lorsque votre enfant coupe la tête à sa poupée, y a t-il une souffrance ? par empathie pour nous même ou par la sensation de perte de cohésion de la forme ?
Dans un jeu de console y a t-il une douleur lorsque les personnages virtuels s'abiment ou meurent ? peut-être pas... mais peut-être car du point de vue de la logique du jeu ils sont clairement identifiés comme en situation de stress, voir de douleur... c'est codifié par le langage machine.
Or nos nerfs, nos sens sont codifiés par un langage aussi.
Si nous sommes brûlé il y a de la souffrance physique ... obligatoirement.
La seule chose qui est subjective c'est la conscience qu'on y accorde.

Un petit exemple...
Si notre corps avait une meilleure capacité de régénération de ses éléments blessés, coupé, brulés, etc...
Nous n'aurions sans doute pas peur des blessures, des amputations, des brulures, etc... ce ne serait pas grave, et il y aurait fort à parier que le message nerveux serait alors non pas une souffrance mais une simple information.

Cela peut être extrapoler aux souffrances émotionnelles et mentales.

A mon sens la souffrance est une interprétation de l'information en fonction de ce qui touche à notre intégrité.
Ce sont les peurs, les doutes, le manque qui génère la souffrance parce que dans notre esprit ce la crée un vide insupportable que nous ne savons pas très souvent interpréter.
En langage informatique je dirais "syntax error"

Personne n'aurait peur de perdre un être cher si ce dernier pouvait se régénérer quoiqu'il arrive, ou plus exactement si sa forme se régénéraient.

Ce qui sous entend là encore que la souffrance est liée à la confusion entre l'essence et la forme, car si nous avons a peu près tous conscience qu'il existe une "essence" immortelle et pérenne nous ne la percevons que toujours à travers la forme qu'elle prend.....
Plus de forme... plus d'essence
Plus d'essence... grande souffrance.
Car l'essence c'est notre lien à l'univers entier

_________________
"Ainsi quand vous discutez les uns avec les autres ne laissez pas vos cœurs s'éloigner. Ne dites pas les mots qui vous éloignent davantage, ou bien viendra un jour où la distance sera si grande que vous ne trouverez pas le chemin du retour..." Extrait de sagesse Hindou
avatar
Loryan

Masculin Vierge Chien
Messages : 136
Date d'inscription : 27/03/2013
Age : 47
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par geveil le Lun 30 Sep 2013 - 13:15

A lire vos messages, il me semble qu'il y a une prise de conscience de ce qu'est la réalité, serait-ce le début d'une ère nouvelle?

pour répondre à Irriou, où la division se fait-elle?  A mon idée, l'univers, le " il y a " oscille entre l'Être et le néant, comme une onde qui passe par un maximum et par zéro. Donc, au bout d'un certain temps il devrait y avoir un big-crunch avec concentration de l'énergie en un point, mais comme je crois que tout est esprit, cette énergie serait pure volonté, puis de nouveau un big-bang, sur la lancée, avec dispersion en de multiples particules d'esprit.
Il y a toutefois un hic dans mon raisonnement: l'Être est supposé infini, ce ne serait donc pas un maximum à l'onde dont je parle.

Mais tous ça est pure spéculation;

A+

_________________
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance, y compris celle-là.
avatar
geveil

Masculin Taureau Rat
Messages : 85
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 81
Localisation : Auvergne

http://lanedeburidan.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par rirrou le Lun 30 Sep 2013 - 13:41

geveil a écrit:A mon idée, l'univers, le " il y a " oscille entre l'Être et le néant
ni être, ni non être, ni les deux, ni sans cause...

geveil a écrit:serait-ce le début d'une ère nouvelle?
Question  j'esmère!

sacré cerveau... notre cerveau nous dissimule des mouvements inconscients qu'il effectue, ce que nous savons, que ce soit à propos du monde physique ou du monde mental, vient du cerveau. la distinction qu'il y a entre le monde mental et le monde physique est artificielle, notre cerveau n'est pas plus connecté avec le monde physique, qu'avec le monde du mental (idées etc...).. et comme ce genre de mouvement va un tout petit peu moins vite que la vitesse de la lumière, il est quasiment inévitable de croire que nous avons notre propre monde mental et privé! et donc à travers ce type d'illusion, nous nous percevons comme des agents, agissant indépendamment sur le monde.... sunny sunny sunny sunny 





rirrou

Messages : 54
Date d'inscription : 28/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par geveil le Lun 30 Sep 2013 - 15:30

Ouah! Je n'ai rien compris, mais ça m'a l'air intéressant.

_________________
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance, y compris celle-là.
avatar
geveil

Masculin Taureau Rat
Messages : 85
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 81
Localisation : Auvergne

http://lanedeburidan.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence peut-elle se passer de la souffrance ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum