La monnaie de mots

Aller en bas

La monnaie de mots

Message par geveil le Lun 25 Juin 2018 - 9:55


Il y a la monnaie de singe, la monnaie du pape, la fausse monnaie, la petite monnaie et j'ai inventé un nouveau concept: la monnaie de mots.
J'en ai eu l'idée au cours des nombreuses conversations que j'ai suivies auprès de mes frères humains: les gens se paient de mots.


Exemples:
1- «  Je vais très mal, je crois que je vais mourir »
Mééééé non, vous vous portez comme un charme.

2- “  Connaissez-vous le restaurant «  Au pot au feu » ?  Non? Ah, qu'est-ce qu'il est bieuuuuuun !!!!“  En vérité, ce restaurant n'est pas mal, certes, mais tout à fait ordinaire.

3- « Vous connaissez le village de Troulala ? Non ? Ah, qu'est-ce qu'il est bôôôôô  !!!
Bof !

4-  lisez une critique d'œuvre d'art contemporaine, c'est fou ce qu'un critique peut dire sur une œuvre, peut-être bien plus que l'auteur a voulu y mettre.


5- « Oh! Comme il est mignooooon  !!! »
C'est pas vrai, il est affreux !!!

7- «Nous devons aller de l'avant, ce n'est pas en faisant du sur place que nous avancerons ! » ( Un homme politique lambda )

8-  Faute de mieux, je joue de la clarinette avec un voisin qui n'a ni la mémoire de la mélodie ni le sens du rythme.  Alors, quand il fait une faute il dit «  Je ne sais pas ce que j'ai aujourd'hui » . Tu parles, c'est comme cela à chaque séance. Ou encore, après moultes répétitions d'une partition :  «  On a progressé ».  Tu parles, le lendemain il refait les mêmes fautes. Ou encore, après avoir joué deux portées à peu près en cadence : «   Ah !  Ça, c'est du Bach ! » Tu parles, ce compositeur doit se retourner dans sa tombe.


Contre-exemples

1- «  Je vais très mal, je crois que je vais mourir »
….......
On lui met la main sur le front ou on lui prend la main.

2- On ne parle pas de ce restaurant.

3- On ne parle pas de ce village.

4- Bon, il arrive que le critique soit vraiment touché par l'œuvre et exprime fort bien son émotion. Mais le mieux est de regarder l'œuvre, encore et encore ( Si on en a envie ) et de se taire.

5- On se contente de lui faire guiliguili, si on en a envie !!


7- «  Voici les mesures que nous essayerons de prendre:......... »( Suit un liste de mesures concrètes et réalistes )

8-  Se taire et travailler, travailler, travailler.


Bon, des exemples et des contre-exemples, il y en des milliards, sans doute de bien plus parlants ( Sans se payer de mots ) que ceux que je viens de donner. J'espère tout de même que le concept de monnaie de mots vous est clair.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.

_________________
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance, y compris celle-là.
avatar
geveil

Masculin Taureau Rat
Messages : 108
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 82
Localisation : L'univers

http://lanedeburidan.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum