La vie est elle une erreur ?

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Aller en bas

Penser vous qu'un être, qu'un dieux, ou autre nous aide ?

11% 11% 
[ 7 ]
16% 16% 
[ 10 ]
13% 13% 
[ 8 ]
2% 2% 
[ 1 ]
23% 23% 
[ 14 ]
31% 31% 
[ 19 ]
4% 4% 
[ 3 ]
 
Total des votes : 62

La vie est elle une erreur ?

Message par djangsem le Dim 17 Fév 2008 - 17:20

Rappel du premier message :

Qu'est-ce qui nous permet de penser que la vie n'est pas une erreur ?
Si tout ça n'était qu'une coïncidence, un accident.
Si en fait il n'y avait pas de solutions définitives à la souffrance.
Quelque chose, en nous, affirme-t-il le contraire ?
(Juste pour lancer une recherche intérieure sur notre véritable motivation et partager ce qui anime nos certitudes et nos doutes. J'ai aussi posté un petit sondage à choix multiples. Juste une précision pour le sondage ; j'aurais dû mettre vous à la place de nous car se sondage est ce que chacun ressent. Par ex: je ne crois pas en un dieu anthropomorphe, donc je ne coche pas la case, ce qui ne m'empêche pas de penser que le fait d'y croire aide ceux qui y croient.)


Dernière édition par le Dim 17 Fév 2008 - 18:00, édité 1 fois

_________________
Que tout soit propice.

http://www.lemondespirituel.net
http://www.blog-rimay.net
avatar
djangsem

Masculin Taureau Rat
Messages : 67
Date d'inscription : 16/02/2008
Age : 58
Localisation : Sarthe pour l'instant

http://www.lemondespirituel.net/

Revenir en haut Aller en bas


Re: La vie est elle une erreur ?

Message par Totem le Dim 26 Aoû 2018 - 10:39

Jean-Yves a écrit:le Bouddha, le Christ, et tous les autres, n'auraient jamais transmis quoi que ce soit... Et de plus, il me semble important de souligner que même cette affirmation que l'enseignement est inutile, c'est déjà un enseignement...
Car cela permet de lâcher prise si l'on a par exemple une crispation, une sorte d'identification, par rapport aux enseignements ou au cadre spirituel. Et ce lâcher prise permet de se retrouver dans ce que l'on appelle "l'état naturel". Car ce qui est l'éveil ou la conscience d'éveil, c'est nécessairement un état naturel.

sunny

Lin-ji. disait :

« Je vous le dit : il n’y a pas de Bouddha, il n’y a pas de loi ; pas de pratiques à cultiver, pas de fruits à éprouver.
Que voulez-vous donc tant chercher auprès d’autrui ? Aveugles qui vous mettez une tête sur la tête ! Qu’est ce qui vous manque ? »  -  


Boudha disait :

Il est naturel que vous ayez des doutes, puisque vous avez entendu des enseignements contradictoires et de telles situations provoquent certes la confusion.
Cependant, je vous dis ceci :

- Ne croyez pas quelque chose parce qu'elle vous a été simplement transmise par une tradition.

- Ne croyez pas quelque chose simplement parce que vous pouvez la trouver dans des écrits. Quelquefois, il peut y avoir dans les livres des choses fausses ou correctes, mais comment le savoir?

- Ne croyez pas aveuglément ce qu'un maître spirituel, votre guru, vous enseigne, parce que, lui aussi, peut faire des erreurs de temps en temps.

- Ne croyez pas non plus parce que vous entendez ici ou là par la rumeur. Et, même ce que j'enseigne, ne le croyez pas.

- Quoi que vous entendiez, testez-le, essayez de l'expérimenter, ceci est la manière d'enseigner du Bouddha."

Il disait aussi :
« N’acceptez mon enseignement qu’après l’avoir examiner comme quelqu’un examine de l’or. N’acceptez rien simplement parce que vous avez foi en moi ».



Saptrem disait :

Ce n'est pas nécessaire de rencontrer un maître, ni qui que ce soit. Il n'y a qu'à promener dans sa vie son besoin d'être, son feu d'être. Ce besoin, c'est le guru en personne, c'est le Divin au fond de soi, c'est la Lumière même au fond de soi-même. Qu'a-t-on besoin d'aller écouter la bonne parole de celui-ci ou de celui-là? Si l'on a l'occasion de rencontrer des êtres ou des livres qui ont une puissance, une réalité pour nous, qui nous ouvrent une fenêtre un moment, c'est parfait. Mais pourquoi s'arrêter éternellement à une fenêtre particulière, à un homme particulier? Ces êtres et ces livres sont simplement des prétextes pour déclencher en nous l'aspiration vers le réel. Mais si ce feu n'est pas allumé dedans, vous pouvez déverser des tonnes de bonne parole, ça ne servira à rien. Vous pouvez amener des kilomètres de Christ, ça ne vous changera pas un homme. Il faut que quelque chose, dedans, ait besoin. Si la fleur pousse et s'épanouit, c'est qu'elle cherche le soleil; c'est aussi simple que ça. Si l'on cherche des billets de banque ou de la philosophie, on aura des billets de banque ou de la philosophie, et c'est tout. Mais si l'on a réellement besoin d'Être, au milieu de cette marée gluante de conscience obscurcie, alors, quelque chose s'allume dedans, et ça, c'est le Chemin.      –

De mon point de vue je pense le mot "rien  faire" et "pas de maître" a été mal compris. Le véritable maître est déjà en nous et c'est lui qui doit être dégagé et ramené au devant, aussi les écrits de maîtres voire de philosophes peuvent allumer un feu chez n'importe qui mais ce ne sera pas le même écrit pour tous puisque nous sommes uniques et c'est ce feu qui va pousser à chercher pour aller plus loin.
Aujourd'hui tout le monde cours derrière un maître et si quelqu'un dit n'avoir pas eu besoin de maître pour toucher ce dont les grands maîtres du passé ont enseigné bien souvent il est critiqué sur son parcours bien qu'il n'en n'ait rien révélé . Une réflexion serait aussi nécessaire sur cette réaction épidermique. La plupart des êtres ne sont pas eux-mêmes, ils portent un masque et c'est ce masque qui doit tomber pour que l'esprit s'ouvre et que le voile tombe et quelque soit l'enseignement auprès de multiples maîtres, si ce masque ne tombe pas, l'enseignement ne servirait à rien au plus il sera récupéré par le masque. C'est dans le silence mental durable que ce masque peut tomber définitivement.  Méditer c'est bien mais tout dépend comment? La plupart des méditants se cherchent un laps de temps dans la journée pour méditer, et que font-ils les reste du temps? eh bien ils retournent à leur routine pour une bonne partie. Je connais des gens qui font du yoga et méditent depuis plus de 20 ans et qui ont eu des maître et qui peine à voir quelque chose de concret arriver. Peut être faudrait il aussi se poser la question sur ce qui cloche.

Sri Aurobindo disait :

Il  faut briser l'écran mental qui ne laisse filtrer qu'un type de vibration, pour connaître l'étendue multicolore du spectre, c'est à dire le monde et les êtres qui l'habitent, et aussi une autre vision de nous-mêmes. Mais les exercices de méditation ne sont pas la vraie solution du problème, parce que nous avons besoin de vivre la réalité quotidienne de notre être, et pas seulement au cours de méditations béates à l'écart du monde. La solution à ce dilemme est donc de pratiquer le silence mental là où il est le plus difficile, dans la foule, dans le travail quotidien, partout. Car le yoga n'est pas une manière de faire, mais une manière d'être.      


Omraam Mikhaël Aïvanhov disait à peu près la même chose:

"La spiritualité ne se limite pas aux exercices dits spirituels : la méditation, la prière… En réalité, n’importe quelle activité de la vie quotidienne peut être spiritualisée si on sait y introduire un élément divin. Et inversement, la prière, la méditation ou toute autre activité dite « spirituelle » peut devenir extrêmement prosaïque si elle n’est pas animée, soutenue par une idée sublime, un idéal supérieur.

La spiritualité ne consiste pas à négliger ou mépriser le monde matériel, mais à toujours nous efforcer d’agir avec la lumière et pour la lumière. À cette condition, même l’activité la plus ordinaire peut servir à nous élever, à nous harmoniser, à nous lier au monde divin."    -    


Bon Dimanche. Wink

_________________
Si tu t'inquiètes du vent, tu ne sèmeras jamais. Si tu scrutes les nuages, tu n'auras pas de récolte...' L'Ecclésiaste'.
avatar
Totem

Féminin Bélier Chèvre
Messages : 352
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 63
Localisation : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie est elle une erreur ?

Message par Jean-Yves le Mer 5 Sep 2018 - 15:33

@ Totem
J'ai dit tout ce que j'avais à dire sur ce sujet, ma réponse se trouve donc dans le message qui précède ton dernier message.

Bonne journée

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 851
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 58
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie est elle une erreur ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum