L'ingénu de Voltaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'ingénu de Voltaire

Message par ariane4 le Mar 22 Avr 2008 - 13:00

Cet être naturel, non corrompu par la société et pour qui semblent vaines toutes ces choses à laquelle l'humain attache parfois tant d'importance. ce livre nous amène à réfléchir sur le pourquoi et le pour quoi? sur le bien-fondé de nos pensées et nos actions. cet ingénu est vraiment dans le bon sens, empli de bon sens, dans la bonne direction pourrait-on dire...sa simplicité fait de lui un être d'une grande sagesse; il est sans cesse connecté au monde qui l'entoure.il n'a pas d'ego, de vanité, c'est un bel être. Mais il ne résiste pas à la corruption de la société.
rester ingénu serait donc une utopie, d'où la fin tragique du livre.

Paul et Virginie de bernardin de St-Pierre, rejoint un peu la même philosophie, et de même les héros ne résistent pas à la corruption de la société... doit-on y voir ( en 1788 ) la volonté d'énoncer un modèle différent de société, une alternative, sauf que l'auteur semble penser lui-même que c'est une utopie et donc, il choisit une fin tragique, car une utopie ne peut se réaliser.

2008 : peut-on encore écrire une histoire utopique avec une fin heureuse?
avatar
ariane4

Féminin Taureau Dragon
Messages : 80
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 41
Localisation : Nord-Pas-de-Calais, Côte d'opale

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ingénu de Voltaire

Message par toniov le Mar 22 Avr 2008 - 19:45

Je pense que l'utopie est indispensable à l'humain. Beaucoup de grandes choses ont vu le jour grace à elle. Et beaucoup d'utopies ont aussi conduit au désastre. Que la fin soit heureuse ou malheureuse, il faut bien avancer et vivre. Les hommes font des sociétés, les sociétés s'organisent plus ou moins bien mais en tendant toujours, ou en espérant, le meilleur. Meme la notion d'évéil est une utopie, d'une certaine façon.
C'est notre part de rève, et parfois, ça marche.

toniov

Messages : 55
Date d'inscription : 20/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ingénu de Voltaire

Message par Jean-Yves le Jeu 24 Avr 2008 - 16:17

Bonsoir à tous,

Merci Ariane pour ce sujet. Je ne connais pas ce livre de Voltaire mais le personnage que tu décris évoque la pureté et l'innocence de l'enfance; une pureté sans doute très belle mais qui ne s'est pas encore confrontée au monde et à ses aliénations... D'où l'influence néfaste qui en découle...
Une fin tragique, le souhait de l'auteur qui à travers celle-ci souhaite exprimer quelque chose... Mais je crois que dans la réallité, les choses peuvent toujours rebondir et qui peut dire si après une "fin" tragique si quelque chose de bon ne va pas naître ensuite ? Comme un printemps qui succède à un hiver...

Bien à toi et merci d'être là...

_________________
Roman sur la quête spirituelle, lien ci-dessous :
http://www.lulu.com/shop/jean-yves-vincent/le-voyage-des-albatros/paperback/product-21329275.html;jsessionid=3E9F6E6159FE6EB8EE159141802A4B06

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 56
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ingénu de Voltaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum