Le rebelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le rebelle

Message par ariane4 le Mer 16 Avr 2008 - 11:07

un poème de Baudelaire qui laisse songeur et me pose à chaque fois un nouveau questionnement..

" Un ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux
Et dit, le secouant: "Tu connaîtras la règle!
( Car je suis ton bon Ange, entends-tu )Je le veux!

Sache qu'il faut aimer, sans faire la grimace
le pauvre, le méchant,le tordu, l'hébété,
Pour que tu puisses faire à Jésus quand il passe
Un tapis triomphal avec ta charité.

Tel est l'Amour! Avant que ton coeur ne se blase,
A la gloire de Dieu rallume ton extase
C'est la Volupté vraie aux durables appâts!

Et l'Ange châtiant, ma foi! qu'il aime
De ses poings de géants torture l'anathème
Mais le damné répond toujours "Je ne veux pas"

voici toutes les questions qui me sont venues:
ne serions-nous pas influencés dans nos comportements par une règle judéo-chrétienne, parfois contre notre propre nature et donc se "forcer" à adopter les attitudes préconisées par la Bible par ex?
est-ce que le chemin de l'Amour ne doit pas être un apprentissage personnel et intime, le Dieu dont il est question prônant certes un amour total, absolu et désintéressé...mais ceux qui reçoivent cet enseignement, prisonniers encore d'une certaine idée du bien et du mal, qui n'ont pas encore trouvé leur façon d'aimer ,leur façon d'être libres et en harmonie avec les autres,ne sont-ils pas entravés dans leur quête par ces dogmes?

peut-être mes questions sont-elles vaines, mais je pense que ces choses ont entravé ma quête, ma façon d'aimer, car je les ai vécues comme culpabilisantes au moment où je les recevais. Et sortant de la messe le dimanche matin où l'on m'envoyait contre mon gré, j'entendais des vieilles dames médire de leurs prochains après leur avoir donné "la paix du christ"...
avatar
ariane4

Féminin Taureau Dragon
Messages : 80
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 41
Localisation : Nord-Pas-de-Calais, Côte d'opale

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rebelle

Message par jacquesc38 le Mer 16 Avr 2008 - 16:02

trés chère Ariane,
je crois que ton questionnement est le questionnement de chacun de ceux heritiers de millénaires(2)de dogmes judéo-chrétiens et qui inconsciement réagissent au "bien " et au "mal" même lorsqu'ils sont en quête...
mais reste à savoir s'il y a plusieures façon d'aimer ?
l'Amour est en nous , Est nous au plus profond de notre Etre et il ne demande qu'à se laisser découvrir, à se laisser caresser, à se laisser embrasser et embraser...
le chercher au dehors est notre souffrance car nous confondons l'amour de l'apparence,celui que l'égo veut nous faire croire vrai avec l'amour état d'être,celui qui nous fait rayonner sans necessairement de cause,juste un état d'être limpide, sans attente,juste là maintenant..
mais je l'avoue, cela n'est pas facile.
alors en attendant,je crois qu'il nous faut aimer comme nous le ressentons,le plus simplement possible dans une liberté totale,en essayant au maximum d'eviter le jugement,et là nous pouvons être à la lisiére de l'Amour car sans jugement, nos reflexes judéo-chrétiens de choix entre le "bien" et le "mal" sont alors obsolétes,et nous sommes prêts d'Etre Amour.

que l'Amour te rencontre dans la paix et la lumiére.

jacques
avatar
jacquesc38

Masculin Messages : 104
Date d'inscription : 16/02/2008
Localisation : isére

http://reflexions-et-essais.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rebelle

Message par toniov le Mer 16 Avr 2008 - 19:11

Pour ma part, je perçois ce poème de la façon suivante: l'ange est comparé à un aigle, qui n'est pas un animal paisible mais plutot un prédateur. Aimer, devient alors une obligation et ne pas aimer conduit au chatiment. C'est cela, me semble t-il, que Baudelaire veut dénoncer. L'amour doit venir du coeur, ce ne doit pas etre une loi impérieuse ni dictée sous la menace...je ne pense pas que Baudelaire était un fervent Chrétien.
Cependant je ne sais pas si les peuples n'ont pas parfois besoin qu'on leur indique un chemin en leur montrant ce qu'il faut faire et ou ne pas aller. Je comprendrai mieux le pourquoi des religions de cette façon la. Il y a une époque ou les Chrétiens se faisaient dévorer dans les arènes sous les applaudissements de la population...

toniov

Messages : 55
Date d'inscription : 20/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rebelle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum