Problèmes de socièté, les différentes approches...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Problèmes de socièté, les différentes approches...

Message par Jean-Yves le Dim 6 Avr 2008 - 16:52

Bonjour à tous...

Lorsque nous tentons de résoudre un problème nous analysons pour trouver une solution, une issue…
Dans le développement ci-dessous je mets volontairement l’attention sur celui qui analyse et qui cherche le remède dans le but de voir quelles sont les différentes façons de considérer la réalité ; je me penche sur cette part de soi qui dit : « Je sais ! » ou bien « Je ne sais pas ! » et qui, inévitablement déclenche tout un processus d’actions qui parfois génèrent des conflits qui s’entretiennent eux-mêmes et entraînent des conséquences souvent fâcheuses.
Dans ces « quatre points », je décris le « paysage » tel que je le perçois… Je crois que chacun d’entre eux traduit un niveau d’ouverture différent sur la vie.



1. Rentrer en conflit…
L’autre ou le monde extérieur ne correspond pas à ce que nous souhaitons ou bien à ce que nous pensons qu’il devrait être ; on tente alors de transformer par des moyens physiques, par la force brute.
Dans ce cas de figure on considère alors que l’on a la solution pour résoudre le problème de fond ou bien tel ou tel problème.
On voit l’autre ou la réalité sur un plan très superficiel et dans une vision essentiellement axée sur les aspects qui nous gênent ou bien dérangent notre conception du monde.

2. Tenter de convaincre…
Une attitude un peu plus subtile que la précédente car il y a dans ce cas un désir de renter en contact avec l’autre d’une façon un peu plus douce ; mais celle-ci n’est motivée que par le désir d’inculquer à l’autre ce que nous tenons pour vrai. Ce comportement peut prendre une apparence très sociable et faire appel à une intelligence très subtile pour trouver les arguments qui peuvent convaincre.
Mais malgré tout cela reste une manière rustre qui essaye d’imposer à l’autre notre perception et qui tente ainsi de restreindre sa liberté.

3. Comprendre (ou percevoir) que notre vérité n’est pas nécessairement la même que celle de l’autre…
Lorsque le champ de la conscience s’élargit, l’étendue de la réalité apparaît toujours plus vaste… Il devient alors de plus en plus difficile de se maintenir dans une vision stricte et rigide de ce qu’est le monde. Par le simple désir d’honnêteté envers soi-même on commence à douter, et ainsi ce que l’on tenait pour certain commence à s’effriter.
Pour celui qui s’ouvre, le champ du « connu » devient de plus en plus difficile à décrire, à enfermer dans un concept ; de la même façon qu’il serait plus facile de décrire un paysage avec précision lorsque l’on porte des œillères (car un champ de vision plus restreint est forcément plus facile à analyser) qu’une réalité qui se révèle dans toute les directions, sur un l’infini. En d’autres termes, à plus on est profond, à moins « on sait ».
(Il est facile de voir, autant dans les domaines religieux que politiques, que les extrémistes génèrent des actions souvent violentes et que celles-ci sont associées à certitudes inébranlables.)
On réalise ainsi que l’étendue de la réalité échappe à l’analyse intellectuelle et ici s’arrêtent les attitudes partisanes. Aussi, on ne tente plus de convaincre et ainsi la liberté de l’autre est respectée, on comprend ou perçoit qu’il a la possibilité de voir par lui-même.

4. Savoir que l’on ne sait pas et que l’on n’a pas de solution…
Toute chose dans le monde fluctue en permanence. Ainsi ce qui est vrai aujourd’hui peut être faux demain et ce qui est bon dans certaines circonstances peut être mauvais dans une autre. Savoir que l’on ne sait pas car on voit que l’on ne peut se fier d’une façon absolue à la simple analyse intellectuelle.

Amitié

_________________
Roman sur la quête spirituelle, lien ci-dessous :
http://www.lulu.com/shop/jean-yves-vincent/le-voyage-des-albatros/paperback/product-21329275.html;jsessionid=3E9F6E6159FE6EB8EE159141802A4B06

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 56
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de socièté, les différentes approches...

Message par Annette R le Mar 8 Avr 2008 - 9:45

A Jean Yves

Tout à fait en accord avec ce que tu dis...
Je rajouterais que cela n'empêche pas toutefois de donner son point de vue ou émettre des hypothèses...sans quoi la communication ( verbale) serait coupée me semble-t-il ?
Dans ce que j'énonce , il ne s'agit pas de "tort ou raison" de moi "je sais , toi tu ne sais pas" (même si ma tendance égotique m'enjoint de suivre cette voie parfois !) mais bien d'une ouverture pour accueillir la parole qui s'offre à nous à un moment donné. Après, que cette parole touche nos affects c'est autre chose...Dans ce cas c'est bien moi qui suis touchée.... Que ce qui est dit suscite tel ou tel sentiment ne doit pas pour autant occulter le fait que l'autre n'a pas grand chose à voir dans cette "histoire"...car si je prends le risque de communiquer je prends aussi le risque d'être responsable de ce que je vis de et dans cette communication. Et pour conclure je dirais que l'autre est toujours une ressource pour moi car au travers de ce qu'il peut me renvoyer, cela me permettra toujours d'élargir mon champ de conscience , ce qui revient à dire: ouverture sur la vie . Sinon comment le pourrais-je ? sunny

Amicalement

_________________
[i]Annette

http://la-voie-de-l-ecoute-de-soi.over-blog.com/
avatar
Annette R

Féminin Messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2008
Localisation : Rhône -Alpes

http://la-voie-de-l-ecoute-de-soi.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de socièté, les différentes approches...

Message par jacquesc38 le Mer 9 Avr 2008 - 7:58

bonjour chère Annette et tendre compagne,

je ne peux être que d'accord avec ta reflexion et cela rejoint quelque peu le post que j'ai intitulé "l'autre".
si seulement nous pouvions toujours être conscient de ce que nous apporte l'autre, bien des conflits seraient évités.
mais voilà, notre cher égo ne l'entend pas toujours de la même raison....
alors vigilence et humilité doivent être notre premier regard lors d'une communication et ainsi l'échange devient fructueux.

tendrement avec tout mon amour.
jacques

_________________
jacquesc38.
http://reflexions-et-essais.over-blog.com/
http://www.wat.tv/jacquesc38
http://la-voie-de-l-ecoute-de-soi.over-blog.com/
avatar
jacquesc38

Masculin Messages : 104
Date d'inscription : 16/02/2008
Localisation : isére

http://reflexions-et-essais.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de socièté, les différentes approches...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum