Méditation et enseignements spirituels...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Méditation et enseignements spirituels...

Message par Jean-Yves le Dim 22 Déc 2013 - 9:21

Mon point de vue...  

L'un des points les plus importants de la spiritualité et sans lequel il n'y a pas véritablement de cheminement spirituel (ou d'ouverture intérieure, pourrait-on dire) c'est cette sorte de "mouvement" ou de "descente en soi" que l'on appelle parfois "transcendance" et qui est censée être suscitée par la prière, dans certaines religions, ou bien par différentes pratiques, telles la méditation dans les approches spirituelles plus orientales.

Dire que sans cette "descente intérieure", qui est une sorte de lâcher-prise, rien ne se passe, est pour moi une évidence, car tout mécanisme d'ouverture de ce qui constitue l'individualité dépend de cette conscience plus claire en soi, plus profonde et que l'on appelle le "Soi". Cette "descente en soi" ‒ qui nous met en contact avec le Soi ‒ est en elle-même un processus tout ce qu'il y a de plus naturel, et s'il ne se produit pas sans que nous ayons recours à des pratiques qui amènent une sorte de relaxation, de lâcher-prise, c'est que nous sommes en quelques sorte, crispés, stressés.

Donc, sans "descente intérieure", pas de vie spirituelle, car alors on tourne continuellement dans les même sphères, et même s'il est vrai que cette "transcendance" peut être suscitée par l'écoute de certaines musiques plutôt douces (comme Mozart) ou même par la contemplation de certaines œuvres artistiques, il semble bien que c'est surtout cela qui manque à la plupart des gens.
Cela ne signifie pour autant que l'enseignement spirituel des différents guides communément reconnus soit sans importance. Il y a en fait une sorte de complémentarité entre ce mouvement de "descente en soi" et l'étude sincère des enseignements tout en restant fidèle à soi-même, intègre ; et à ce sujet, parfois, "descente en soi" et "étude des enseignements" sont comparés à chacune des deux ailes d'un oiseau ; qu'il manque l'une ou l'autre et il ne pourra pas voler...

Cette "descente en soi" est parfois aussi comparée au labour de la terre avant d'ensemencer, et sans lequel, quelques graines peut-être germeront, mais si le sol est trop dur, il est fort possible qu'il n'y ait que peu de résultat.

Cette nécessité de "transcendance", que l'on pourrait aussi traduire par "laisser la place dans nos vies à des sessions de silence" apparait même fortement nécessaire pour ceux qui ont vu leur véritable nature [phase de la vie que l'on considère souvent comme le premier niveau d'éveil intérieur, bien que sans doute elle corresponde davantage à "une naissance à la vie spirituelle" (comprendre en cela "naissance à la vie dans sa globalité sans qu'il n'y ait aucun aspect de soi laissé à l'écart") qu'à une réelle maturité], car alors il peut y avoir une véritable crispation de la structure individuelle, qui peut se considérer "éveillée" ou qui en tous cas reste très attachée à ses expériences de lumière ou de bonheur intérieur.

 sunny

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum