Conviction sur l'enfer et bonté intérieure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conviction sur l'enfer et bonté intérieure

Message par Lounaaa le Lun 26 Aoû 2013 - 9:45

Il m'est apparu comme une évidence après reflexion sur une situation qui se déroule entre des proches que nos propres convictions sont à l'images de ce que nous sommes profondément. J'ai toujours préché cette idée que l'homme n'est pas à l'image de Dieu, mais Dieu à l'image de l'homme. Plus, de chaque homme. Je crois aussi que la façon dont chacun perçoit Dieu et l'idée qu'il s'en fait est associé à ce qu'il est.
Pour résumer la dite situation, des amies se déchirent pour une stupide histoire d'argent, et sans attribuer à l'une ou l'autre une plus grosse part de tort, j'ai constaté l'amertume d'une des deux plus profondes que cette simple anicroche, avec entre autre le refus des excuses de l'autre. Bien sur nous faisons et disons tous des choses qui sont l'emprise des émotions ne représente pas ce que nous sommes, mais ... Elle m'a paru si aigrie... si vengeresse... Que j'en ai fait le lien avec sa croyance profonde en l'enfer et la vengeance divine.
Un lien rapide à faire avec ceux qui croient en l'Enfer en général. Je marche sur des oeufs en disant ce que je vais dire, mais il m'est apparut évident que ces convictions appartiennent à des gens qui ne peuvent être profondément bons. Bien sûr ,les plus pieux d'entre eux se justifient en  multiples et diverses bonnes actions, mais je crois qu'ils se reposent -consciemment ou non-  sur l'idée que si ce n'est pas eux qui "puniront" les "mauvaises personnes", Dieu sera là pour le faire, et je trouve cela tout aussi abjecte que de punir de sa main. La vengeance -divine ou non- repose sur une forme de haine, et d'attente non pas de justice à mes yeux, mais de mal pur et simple.
Voilà, une petite réflexion que je partage avec vous pour en discuter.
Tentons d'être à la hauteur de la perception que nous avons de Dieu, de ce que l'on espere de lui, et de la façon dont on n'aimerait qu'il nous traite.

_________________

L'homme de bien n'attend pas de l'autre qu'il soit parfait, il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. Lao Tseu
avatar
Lounaaa

Féminin Poissons Rat
Messages : 78
Date d'inscription : 28/03/2013
Age : 33
Localisation : Dans le Tout

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conviction sur l'enfer et bonté intérieure

Message par Loryan le Lun 26 Aoû 2013 - 10:53

Je te rejoins totalement Lounaa sur cette phrase :
Lounaa a écrit:Un lien rapide à faire avec ceux qui croient en l'Enfer en général. Je marche sur des oeufs en disant ce que je vais dire, mais il m'est apparut évident que ces convictions appartiennent à des gens qui ne peuvent être profondément bons. Bien sûr ,les plus pieux d'entre eux se justifient en multiples et diverses bonnes actions, mais je crois qu'ils se reposent -consciemment ou non- sur l'idée que si ce n'est pas eux qui "puniront" les "mauvaises personnes", Dieu sera là pour le faire, et je trouve cela tout aussi abjecte que de punir de sa main. La vengeance -divine ou non- repose sur une forme de haine, et d'attente non pas de justice à mes yeux, mais de mal pur et simple.
Je pense qu'il en est de même de la notion de karma quand on se place dans une attitude du "le karma lui rendra bien"

A mon sens le pardon a une place essentielle dans l'harmonie de notre évolution, et il n'existe aucun pardon sincère possible dès qu'on se place dans une attitude où il existerait une forme de justice extérieure et omnipotente qui ne viendrait au final qu’abreuver un besoin discret mais bien présent de vengeance ou de réparation.

D'une certaine façon je me demande même si souhaiter (pas croire) en une justice divine d'enfer ou de karma ne serait pas une forme lâche de faire justice soi-même.

J'ai fais la distinction entre souhaiter et croire, car il me semble dans ce domaine qu'il ne s'agit pas vraiment d'argumenter ou non sur la réalité de la justice, de l'enfer, du karma, des causes et des conséquences, mais bel est bien de l'intention.
Car c'est bien sur ce dernier mot que se place il me semble la notion de libre arbitre, et c'est bien ce dernier mot qui donne la coloration à tout ce qu'on fait.

Cela se comprend très bien dans ces 4 formulations :
- faire du mal et avoir l'intention de faire du mal (la méchanceté)
- ne pas faire du mal et avoir l'intention de faire du mal (la lâcheté)
- faire du mal et ne pas avoir l'intention de faire du mal (l'ignorance)
- ne pas faire du mal et ne pas avoir l'intention de faire du mal (la sagesse)




_________________
"Ainsi quand vous discutez les uns avec les autres ne laissez pas vos cœurs s'éloigner. Ne dites pas les mots qui vous éloignent davantage, ou bien viendra un jour où la distance sera si grande que vous ne trouverez pas le chemin du retour..." Extrait de sagesse Hindou
avatar
Loryan

Masculin Vierge Chien
Messages : 136
Date d'inscription : 27/03/2013
Age : 47
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conviction sur l'enfer et bonté intérieure

Message par Aklean le Lun 26 Aoû 2013 - 11:59

c'est aussi pour ça que plus les générations avancent et plus la religion apparait obsolète et décalée car la conscience avance et ceux qui s'y tiennent doivent faire des efforts de plus en plus considérable pour se convaincre eux même

Aklean

Masculin Taureau Rat
Messages : 82
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 33
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conviction sur l'enfer et bonté intérieure

Message par Jean-Yves le Lun 26 Aoû 2013 - 19:03

Bonsoir Lounaaa, à tous et merci pour ce sujet... Smile 

C'est sûr que l'attitude et positionnement de cette amie dont tu nous parles peut apparaître abject, cependant si l'on la veut voir d'une façon globale, il est nécessaire de prêter attention à ce qu'elle est, elle, plus profondément. C'est-à-dire qu'elle apparaît comme un être extrêmement sensible et qui a été blessé... et c'est pour cette raison, parce qu'elle a été blessée, qu'elle refuse de pardonner...etc.
Il me semble, d'après ce que tu décris, qu'elle a un certain idéal de ce que "devrait être" (dans son esprit en tous cas) la nature humaine. Et ainsi elle s'est sentie trahie, donc elle a mal. Et ce niveau qui a mal est plus proche de ce qu'elle est en profondeur que ce plan plus superficiel qui s'élève sur la base de la blessure.

A quoi cela pourrait-il servir pourrait-on dire de voir la personne dans son ensemble comme ça? eh bien je pense que c'est très important, car selon qu'on la considère comme un être abject ou comme un être en souffrance, ce que l'on dégage comme énergie vers elle est complètement différent. Et surtout peut-être, lorsque l'on est près d'elle, ce que l'on pense ou considère se dégage de notre regard sur elle mais aussi de notre attitude. Ce qui revient à dire, que dans un sens ça l'aide, ça l'apaise, car alors elle peut se sentir aimée et acceptée telle qu'elle est, et dans l'autre elle se sent jugée et rejetée... et ceci même si l'on veut avoir une attitude bienveillante... Car on pourrait dire que ce que l'on pense ou considère, transpire de soi... D'autant plus qu'il ne s'agit pas de se mentir à soi-même et de se dire qu'elle est merveilleuse, mais uniquement d'accepter de voir ou de prendre en considération ce qui est la cause de son attitude, ce qui l'impulse en elle...

C'est rigolo, car en même temps je vois ta signature :
"L'homme de bien n'attend pas de l'autre qu'il soit parfait, il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. Lao Tseu"

sunny 

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conviction sur l'enfer et bonté intérieure

Message par lola83 le Lun 26 Aoû 2013 - 19:52

il me parait évident qu'une personne foncièrement "bonne" ne peut ni souhaiter , ni croire en un enfer de feu où souffrirait éternellement des créatures
avatar
lola83

Messages : 80
Date d'inscription : 27/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conviction sur l'enfer et bonté intérieure

Message par Lounaaa le Sam 31 Aoû 2013 - 7:33

Je suis tout à fait d'accord avec toi Loryan. Il me semble que nous avions frôlé cette idée sur un débat de l'innocence, les quatre formules que tu cites imagent très bien cette idée de la connaissance du bien et du mal, à quel moment sommes nous "coupable" et à quel moment nous sommes ignorants. Le "karma" correspond aussi en effet à la réflexion qui me taraude, je me suis souvent dites que cette conviction permettait de se reposer sur une forme de lacheté si elle est ciblée sur les autres "il souffre parce qu'il le mérite" "il a quelque chose a payé de cette vie ou d'une autre...". Malgré tout, personnellement, je crois à une certaine loi de l'attraction, et pour moi on récolte ce que l'on sème, ou l'on attire ce que l'on est. Je n'ai jamais pris la peine de le considérer comme la forme de conviction karmique, alors que finalement, il n'y a qu'un pas. Seulement, je ne l'attribue pas à quelque chose "d'extérieur" ni même une forme de justice, c'est pour moi une question de vibration.
Jean yves, comprend bien que je ne critique pas elle ou ce qu'elle est, je critique une idée. Ceux qui vivent avec sont des millions, et Dieu merci, je les porte en mon coeur comme tout autre. Je n'ai pas d'idéaux sur l'être humain, il est aussi bon que mauvais, aussi fort que faible, aussi créateur que destructeur... c'est aussi pour moi une loi d'équilibre divine, je nous ne jette pas la pierre. Pour philosopher uniquement sur un état de dualité intérieur, je me disais que "souhaiter" le mal, est mal. L'anecdote n'était là que pour imager ma reflexion, je suis navré que ce soit "elle" qui est attirée l'attention.
Peut être l'évolution spirituelle nous détache t'elle de ces souhait? Je voulais aussi mettre en évidence que pour moi, en ce sens, les religions abrahamiques peuvent conforter les gens dans un état qui pour moi éloigne du véritable amour intérieur, n'est ce pas une hérésie dès lors?
D'accord également avec Lola et Aklean.
Merci à vous!!  

_________________

L'homme de bien n'attend pas de l'autre qu'il soit parfait, il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. Lao Tseu
avatar
Lounaaa

Féminin Poissons Rat
Messages : 78
Date d'inscription : 28/03/2013
Age : 33
Localisation : Dans le Tout

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conviction sur l'enfer et bonté intérieure

Message par Totem le Sam 31 Aoû 2013 - 12:39

Les convictions sur l'enfer font partie du conditionnement subi par chaque être humain dès la naissance sans déconditionnement il est impossible de s'élever car c'est celui-ci qui nous plaque au sol. On ne peut connaitre le bien sans avoir vu et éprouvé le mal et vice versa.


L'âme dans chaque incarnation vient apprendre et pour cela elle doit être familiarisée avec toutes les émotions et les vivre pour pouvoir faire la distinction, ce qui lui permet d'apprendre et de croître mais il ne faut pas oublier que son seul outil d'apprentissage est l'égo qui est une sorte d'entité illusoire qui a été constitué par les divers conditionnements (un programme informatique en sorte) et que cet outil finit par prendre la place de l'âme qui a déjà des connaissances épurées dont elle ne peut se servir. L'éveil n'est ni plus ni la vrai nature de l'être humain après l'arrêt du programme informatique en question et sans se programme la bonté naturelle peut se fait jour car l'être humain dans son essence véritable est bon.

Ce n'est que mon point de vue d'après le chemin parcouru.


Bonne journée à tous et toutes.flower 

_________________
Si tu t'inquiètes du vent, tu ne sèmeras jamais. Si tu scrutes les nuages, tu n'auras pas de récolte...' L'Ecclésiaste'.
avatar
Totem

Féminin Bélier Chèvre
Messages : 333
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 62
Localisation : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conviction sur l'enfer et bonté intérieure

Message par Brindeseigle le Sam 31 Aoû 2013 - 20:22

JP Sartre a dit "L'enfer c'est les autres".
Je ne plussoie pas à cette citation.
Pour moi, l'enfer c'est le "choix" de soi-même dans le présent.
Un choix par forcément conscient, mais tout du moins une expérimentation à faire pour pouvoir évoluer.
Tant qu'une certaine conscience ne s'est pas faite, c'est inobservable.
C'est un signal intérieur et pas une croyance.
L'enfer ce sont les colères, les tristesses, les jalousies, les orgueils ... (tous à divers degrés) qui peuvent habiter l'Etre  qui repoussent ces émotions au lieu de les accueillir.
L'enfer c'est cet état de division intérieure.
La voie du pardon, transcende l'enfer, pour laisser place à l'Amour.
Il n'y a plus division, il y a l'unité.
L'enfer ne se combat pas, il s'accueille dans le lâcher prise de l'ego, filtrant, qui voit l'enfer comme venant de l'extérieur tout en rejetant sa propre responsabilité dans l'entretien de la souffrance intérieure.
Cela n'engage que mon opinion, mon vécu.
avatar
Brindeseigle

Féminin Bélier Rat
Messages : 24
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 45
Localisation : Au centre : Les pieds sur Terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conviction sur l'enfer et bonté intérieure

Message par Totem le Sam 31 Aoû 2013 - 22:29

Brindeseigle a écrit:JP Sartre a dit "L'enfer c'est les autres".
Je ne plussoie pas à cette citation.
Pour moi, l'enfer c'est le "choix" de soi-même dans le présent.
Un choix par forcément conscient, mais tout du moins une expérimentation à faire pour pouvoir évoluer.
Tant qu'une certaine conscience ne s'est pas faite, c'est inobservable.
C'est un signal intérieur et pas une croyance.
L'enfer ce sont les colères, les tristesses, les jalousies, les orgueils ... (tous à divers degrés) qui peuvent habiter l'Etre  qui repoussent ces émotions au lieu de les accueillir.
L'enfer c'est cet état de division intérieure.
La voie du pardon, transcende l'enfer, pour laisser place à l'Amour.
Il n'y a plus division, il y a l'unité.
L'enfer ne se combat pas, il s'accueille dans le lâcher prise de l'ego, filtrant, qui voit l'enfer comme venant de l'extérieur tout en rejetant sa propre responsabilité dans l'entretien de la souffrance intérieure.
Cela n'engage que mon opinion, mon vécu.
Je suis en phase avec tout ce que tu as dis la Brindeseigle et c'est lorsqu'on accepte avec courage de voir les choses telles qu'elles sont nous concernant et concernant nos semblable et la société que peut se faire l'ouverture sur une vie nouvelle.

Bonne nuit.Sleep 

_________________
Si tu t'inquiètes du vent, tu ne sèmeras jamais. Si tu scrutes les nuages, tu n'auras pas de récolte...' L'Ecclésiaste'.
avatar
Totem

Féminin Bélier Chèvre
Messages : 333
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 62
Localisation : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conviction sur l'enfer et bonté intérieure

Message par Brindeseigle le Dim 1 Sep 2013 - 10:26

Oui accepter ce qui est, est bien le chemin pour sortir de l'enfer.
Quand la paix s'installe en soi, c'est la paradis...I love you 

Et ça fait "mal" de voir, ceux qui sont en enfer d'eux-mêmes.
Mais le chemin ne concerne que soi.
On peut donner tout l'Amour que l'on a, tout en acceptant que le seul "pouvoir" que l'on ait c'est sur soi et donc sur la nature de ce que l'on offre, on donne au monde.
L'enfer des autres, c'est le chemin des autres, c'est à accepter...même si les autres n'acquiescent pas à son propre chemin, car ça ne concerne finalement que les autres...pas soi.
Il n'y a alors plus à avoir mal, pour "l'enfer" des autres.
Tout est à sa place. Intérieur et Extérieur unis.

Je pense qu'elle est là la véritable ouverture.
Bonne journée I love you
avatar
Brindeseigle

Féminin Bélier Rat
Messages : 24
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 45
Localisation : Au centre : Les pieds sur Terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conviction sur l'enfer et bonté intérieure

Message par Totem le Dim 1 Sep 2013 - 11:14

Brindeseigle a écrit:

L'enfer des autres, c'est le chemin des autres, c'est à accepter...même si les autres n'acquiescent pas à son propre chemin, car ça ne concerne finalement que les autres...pas soi.
Il n'y a alors plus à avoir mal, pour "l'enfer" des autres.
Tout est à sa place. Intérieur et Extérieur unis.

Je pense qu'elle est là la véritable ouverture.
Bonne journée I love you

Tout à fait d'accord, c'est difficile au début parce qu'on veut aider mais en fait c'est à chacun de s'aider. On dit bien : Aide toi et le ciel t'aidera.


Bon dimanche à tous.sunny 

_________________
Si tu t'inquiètes du vent, tu ne sèmeras jamais. Si tu scrutes les nuages, tu n'auras pas de récolte...' L'Ecclésiaste'.
avatar
Totem

Féminin Bélier Chèvre
Messages : 333
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 62
Localisation : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conviction sur l'enfer et bonté intérieure

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum