Parler de spiritualité ???

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parler de spiritualité ???

Message par Jean-Yves le Ven 2 Aoû 2013 - 10:53

Rappel du premier message :

 

D’une façon générale, je crois que lorsque l’on entend certaines phrases ou certains enseignements et que cela éveille en soi un sentiment de bonheur ou de bien-être, c’est que ce sont les mots et enseignements qui nous conviennent et nous « nourrissent ». A l’opposé, si ce que l’on lit ou entend suscite en soi un malaise, c’est, soit que l’enseignement n’est pas adapté pour nous ou bien qu’il n’est pas correct.

Dans tout ce que je peux raconter ci-dessous, si cela vous parle d’une façon instantanée, intuitive, très bien… Mais si ça ne vous parle pas, c’est sans importance bien sûr… Je fais ce préambule car je ne voudrais pas être responsable de « prises de tête », inutiles sur la voie, j’en suis convaincu, car ce qui se révèle en soi en tant que prise de conscience n’émerge pas du mental, mais d’un niveau plus profond de soi…Je ne parle pas ici d’une quelconque pratique spirituelle, juste je retranscris ce qui me vient dans les moments de silence, seuls véritables inspirateurs à mon sens ; car même si les enseignements sont sources d’inspiration, ils ne prennent toute leur valeur que lorsqu’ils sont reconnus comme authentique par le ressenti en soi…

On peut vouloir parler de spiritualité (ou écrire sur la spiritualité) pour différentes raisons qui sont je pense :

  • Exprimer ce que l’on ressent…


  • Se faire valoir (se gonfler l’ego),(soit par rapport à soi-même ou par rapport aux autres)…


  • Découvrir ce que pensent les uns et les autres à tel ou tel sujet et ainsi s’élargir…


  • Établir des contacts et ainsi se sentir moins seuls…


et peut-être y a-t-il encore d’autres raisons…

Quelle que soit la cause, je pense que toutes sont bonnes et qu’il n’y a pas lieu de se bloquer…  

Mais indépendamment de tous ces motifs plausibles, il y en a un autre qui est une sorte de moteur intérieur et qui est le bonheur ressenti durant la rédaction de l’écrit lui-même… un peu comme, je pense,  ce que ressent un artiste lors de la création d’une œuvre ; laisser libre cours à ce courant intérieur, se laisser traverser…
Ce processus de création est assez mystérieux, il suit (ou il est) une sorte de flux intérieur et il porte en lui-même son propre résultat, sa propre satisfaction, son propre bonheur. En d’autres termes, il n’attend rien de personne…      

Il semble qu’il n’y ait pour chaque instant qui passe qu’une seule action juste, une seule qui soit « poussée » par notre propre cœur dans la simplicité de l’instant…

Ce niveau en soi (plan de notre conscience) qui dirait : « écris ! » parce que c’est bien… ou parce qu’il faut le faire… ou parce que c’est une juste cause, apparaît comme un mécanisme de projection vers un idéal, vers un avenir rêvé…
Et dans ce cas-là, bien sûr, l’action n’est pas portée par sa propre plénitude ressentie dans l’instant mais un désir d’être heureux, plus tard, un jour prochain… Elle est en quelque sorte un décalage avec soi-même…  

Et de la même façon, ce niveau qui en soi dirait : « n’écris pas ! » du genre :
« N’écris pas parce que c’est un mécanisme de faire valoir ! »
[Je pense que le mécanisme de fermeture de l’ego, peut tout aussi bien se cacher dans le faire valoir (la mise en avant de soi… ou,  le coq dressé sur ses ergots, pourrait-on dire Smile ), que sur un processus de fermeture qui est : « ne te mets pas en avant, car c’est prétentieux…]

Lorsqu’il y a « Parce que ceci », ou « parce que cela », cela signifie que c’est un processus mis en mouvement par l’intellect ; en d’autres termes, cela « émerge » du niveau de soi qui est conditionné. Ce qui revient à dire que c’est une déviation de l’énergie « libre » en soi (qui réside au fond de soi).

En rapport avec ce qui est écrit ci-dessus, un enseignement du Mahamudra : « Lorsque l’esprit n’a plus de but, c’est le Mahamudra ». Le terme « Mahamudra » est généralement traduit par « le grand sceau », ce qui signifie « l’unité », je comprends en cela que notre esprit conscient s’est rétabli dans l’unité avec le Soi.
En rapport aussi, cet enseignement de Lao Tseu :
« Préserve ta sérénité parfaitement, et à partir de là, tout peut survenir en même temps. »

sunny à tous...

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: Parler de spiritualité ???

Message par endoexo le Dim 13 Oct 2013 - 6:47

Je ne vois pas la chose comme toi Totem. Dans sa formule lapidaire, Nietzsche s'économise, il signifie "deviens ce que tu es" véritablement, et ne se lance pas dans des descriptions et les labyrinthes de théories psychologiques.

_________________
"La méditation, c'est très reposant, c'est quasiment la sieste hindoue"
avatar
endoexo

Masculin Poissons Cochon
Messages : 248
Date d'inscription : 28/03/2013
Age : 70
Localisation : EX PAYS DE L'EST

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler de spiritualité ???

Message par Totem le Dim 13 Oct 2013 - 8:23

endoexo a écrit:Je ne vois pas la chose comme toi Totem. Dans sa formule lapidaire, Nietzsche s'économise, il signifie "deviens ce que tu es" véritablement, et ne se lance pas dans des descriptions et les labyrinthes de théories psychologiques.
C'est un peu juste ce qu'il dit, essaye de devenir ce que tu es sans savoir ce que tu es en essence. NIETSCHE à sans doute eu une ouverture mais il n'est pas allé jusqu'au bout, allez savoir pourquoi.

_________________
Si tu t'inquiètes du vent, tu ne sèmeras jamais. Si tu scrutes les nuages, tu n'auras pas de récolte...' L'Ecclésiaste'.
avatar
Totem

Féminin Bélier Chèvre
Messages : 333
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 62
Localisation : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler de spiritualité ???

Message par endoexo le Dim 13 Oct 2013 - 16:55

Aller jusqu'au bout ? Ça signifie quoi, au juste ? Et après, on dit Ite Missa Est ! Amen. Il a peut être simplement accepté ses limites... humaines tout en sachant que "l'homme passe infiniment l'homme" d'où ses envolées démiurgiques...

_________________
"La méditation, c'est très reposant, c'est quasiment la sieste hindoue"
avatar
endoexo

Masculin Poissons Cochon
Messages : 248
Date d'inscription : 28/03/2013
Age : 70
Localisation : EX PAYS DE L'EST

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler de spiritualité ???

Message par Totem le Dim 13 Oct 2013 - 17:13

endoexo a écrit:Aller jusqu'au bout ? Ça signifie quoi, au juste ? Et après, on dit Ite Missa Est ! Amen. Il a peut être simplement accepté ses limites... humaines tout en sachant que "l'homme passe infiniment l'homme" d'où ses envolées démiurgiques...
Je pense pas que ce soit une acceptation de sa part, n'oublions pas qu'il devenait fou à cause d'une maladie qu'il a contracté, dit-on, sa vie a été écourté avant qu'il ait pu aller plus loin, mais qui sait peut être a t-il revêtue une autre enveloppe et continué à se parfaire.Smile 

_________________
Si tu t'inquiètes du vent, tu ne sèmeras jamais. Si tu scrutes les nuages, tu n'auras pas de récolte...' L'Ecclésiaste'.
avatar
Totem

Féminin Bélier Chèvre
Messages : 333
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 62
Localisation : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler de spiritualité ???

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum