La déresponsabilisation!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La déresponsabilisation!!!

Message par Dagda le Jeu 20 Juin 2013 - 21:02

La déresponsabilisation Laughing

Un truc que j'ai ramené de Sausset dans mes valises tiens!

C'est assez rigolo car je suis le premier à dire qu'il faut être responsable de sa vie, que le grand problème de notre société c'est tout ces gens qui se déresponsabilisent... Il était temps que je relativise un peu cet avis, et du coup je vous en fait part. Je sais pas trop si c'est la bonne rubrique mais bon... Les modos jugeront!

Je suis entrain de me rendre compte (merci à toi A.!! Smile  ) qu'il est parfois très important de se déresponsabiliser. Chacun d'entre nous est unique et réagit de façon tout aussi unique face à une situation donnée. Chacune de nos actions à ses conséquences. Il est tout à fait normal, et même crucial, d'être responsable de ses actions et d'y inclure les conséquences de ces dernières. Mais jusqu'à un certain point seulement.

Admettons qu'il soit prévu que j'apporte un document à un ami ou un parent. Je l'oublie. Cette personne se retrouve coincée dans une démarche administrative. Je suis responsable de ce problème étant donné que je m'étais engagé à m'occuper de lui apporter les informations manquantes. Je dois l'assumer et m'en excuser, ainsi que réparer dans la mesure de mes moyens le tort causé. Se sont des faits objectifs. Maintenant si mon parent ou mon ami, s'énerve, s'impatiente, râle, gémit, se lamente et rate la totalité de ce qu'il a prévu de faire dans la journée ou dans la semaine à cause de cet événement... je n'en suis pas responsable! Je ne suis pas responsable de son ressenti, du vécu qu'il vas éprouver face à cet événement. Son vécu est subjectif et clairement lié à son état d'esprit du moment et à sa personnalité. Je ne suis responsable ni de son état d'esprit, ni de sa personnalité.

C'est souvent là que commence le chantage affectif. "J'ai raté tel truc parce que tu m'as trop énervé/déçu/attristé..." Il m'apparaît clairement aujourd'hui qu'il faut savoir déterminer jusqu'où vas sa responsabilité dans un incident. Pour assumer ce qui est de notre fait bien sûr, mais aussi pour se déresponsabiliser! Sinon on peut faire rapidement porter toute la misère du monde sur les épaules de n'importe qui!

Je ne dit pas qu'en cas de problème il faut laisser les autres dans la *censuré*! "Bon, je te l'ai ramené ta bagnole, t'as raté ton rendez vous c'est plus mon problème!" On peut éprouver de la compassion. Mais la compassion consiste à épauler quelqu'un dans une problématique qui n'est pas la notre!! Avoir de la compassion pour quelqu'un parce qu'on pense être à l'origine de son problème ressemble bien plus à de la culpabilité!

Même si la personne ressent de la souffrance indirectement liée à la situation il faut accepter l'idée que c'est son problème à elle, pas le notre! Des premières observations que j'ai pu faire, il me semble important aussi de verbaliser cet état de fait. "En effet tu es en colère et je comprends ta colère, mais prends conscience que je ne suis pas le responsable de cette colère que tu éprouves vis à vis de cet événement." Apparemment, le fait de dire clairement les choses donnent une tournure beaucoup plus constructive à la situation, plutôt que de partir sur un jeu psychologique bien pourri...

Bon bien sûr si l'incident à été délibérément commis pour causer du tort à la personne victime de la situation c'est autre chose hein!

Vous serez surement nombreux à vous dire que tout ça vous semble bien évident... Mais j'ai la conviction que je ne suis pas le seul à avoir besoin de faire le point là dessus. Personne ne peut être responsable du vécu de quelqu'un d'autre. Et il est important de s'en rendre compte. De savoir dire "Stop! A partir de ce point, c'est à toi de trouver les solutions pour résoudre ta problématique."

Dagda

Masculin Verseau Chien
Messages : 12
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 34
Localisation : Bout du monde

Revenir en haut Aller en bas

Re: La déresponsabilisation!!!

Message par Aklean le Jeu 20 Juin 2013 - 21:38

.


Dernière édition par Aklean le Lun 12 Aoû 2013 - 9:04, édité 1 fois

Aklean

Masculin Taureau Rat
Messages : 82
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 33
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: La déresponsabilisation!!!

Message par Totem le Jeu 20 Juin 2013 - 22:20

Je comprends fort bien ce que tu veux dire Dagda.
Un oubli n'est pas quelque chose de voulu, et si la personne en fasse se met dans tous ses états, c'est qu'elle ne se maîtrise pas. On est responsable sans l'être vraiment car quoiqu'on en dise l'univers à ses propres lois, j'ai pu le constater maintes et maintes fois. Lorsque quelque chose se passe mal, il y a une raison sous jacente, c'est parce qu'il y a quelque chose d'autre qui va se produire pour réparer une situation passée qui risque de bloquer la situation en devenir et seul le lâcher prise sur la situation en cours peut permettre aux choses de s'agencer d'elles mêmes dans le cas contraire si l'on s'énerve, qu'on se met dans tous ses états, le processus se cristallise et au lieu que tout s'arranger, tout s'envenime.
C'est quelque chose de fabuleux, j'avais remarqué ça plus d'une fois et j'ai retrouvé la confirmation de ce processus dans les écrits de la "Mère", compagne de Sri Aurobindo.
Alors devant une situation où tout semble aller de travers, le lâcher prise permet à l'univers de traiter le problème et il l'est mille fois mieux que par nous même surtout quand on s'aperçoit qu'au passage quelque chose qui était non résolu, se trouve l'être en même temps.
En tous les cas j'observe ce processus depuis pas mal de temps, ç'est un peu ce que Jung appelle synchronicités, mais en réalité c'est une loi universelle.
Si vous avez l'occasion, essayer de tester, mais il faut savoir lâcher prise au moment du problème.

Bonne nuit.Sleep

_________________
Si tu t'inquiètes du vent, tu ne sèmeras jamais. Si tu scrutes les nuages, tu n'auras pas de récolte...' L'Ecclésiaste'.
avatar
Totem

Féminin Bélier Chèvre
Messages : 333
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 62
Localisation : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: La déresponsabilisation!!!

Message par Jean-Yves le Ven 21 Juin 2013 - 9:12

Bonjour Dagda, à tous... 

De mon point de vue, tant que nous ne sommes pas pleinement éveillés, (ce qui signifie en plein accord avec les lois de la vie), nous commettons inévitablement des actions qui seront plus ou moins préjudiciables pour soi-même mais aussi pour ceux qui nous entourent. Autant dire que c'est tout le monde (à quelques rares exceptions près) qui commet ce genre d'action (imparfaite)...

D'une manière générale, et surtout si nous sommes sur une voie spirituelle (d'élargissement de la conscience), il convient de toujours faire pour le mieux, (c'est-à-dire l'action qui sera la meilleure en fonction de notre perception et compréhension de choses du moment) car cela fait partie de "la voie". Dès l'instant où l'on fait au mieux, il n'y a aucune raison de se sentir coupable de quoi que ce soit... et ceci même si on fait une erreur, que l'on peut très bien d'ailleurs reconnaître comme telle après coup... Personne n'est à l'abri d'un faux pas... 

il semble que tu traverses une phase de déresponsabilisation ou plutôt de "déculpabilisation" [car il me semble que la notion de responsabilité concerne l'intellect tandis que la culpabilisation, c'est le ressenti, l'émotionnel. Le fait de se sentir coupable, responsable, au point que cela peut nous peser dans notre vie quotidienne alors que nous faisons toujours au mieux, est très certainement lié au conditionnement (éducation) que l'on a reçu depuis l'enfance... Et c'est associé, pour ma part en tous cas, à l'éducation qui nous vient de ce je considère comme une distorsion de l'enseignement du Christ, où l'on nous fait répéter depuis l'enfance : "c'est ma faute c'est ma très grande faute... etc." 

Pour résumer, dès l'instant où l'on fait au mieux, si l'on considère par la suite que l'on a fait une erreur, on peut très bien la reconnaître comme telle et s'excuser... et lâcher... après si l'autre veut nous faire porter un poids de culpabilité, on n'est pas obligé de le prendre (ce poids)... D'une certaine façon, je ne crois pas à l'injustice, et ceci même si on ne comprend pas tout ce qui se passe dans le monde, je pense que chacun vit ce qu'il a vivre en fonction de de ses propres actions, et que s'il subit un préjudice, ce n'est que la conséquence de sa propre action... et ceci même s'il semble que ce soit "un autre" qui soit responsable. 

Comprenant ceci, ce qu'il est intéressant de voir aussi, c'est ce sentiment de culpabilité, qui reste comme une trace en soi... Car jusque-là, je n'ai abordé que l'aspect intellectuel de la culpabilité (disant qu'il n'y a pas lieu de sentir coupable si l'on fait au mieux et que l'on est capable de s'excuser si on reconnait s'être trompé), mais cela n'empêche pas ce ressenti "d'être coupable" (ou de culpabilité) de rester en soi... 
A ce stade, c'est une trace, comme une blessure en soi, que l'on peut laisser guérir par elle-même... 

sunny

_________________
Roman sur la quête spirituelle, lien ci-dessous :
http://www.lulu.com/shop/jean-yves-vincent/le-voyage-des-albatros/paperback/product-21329275.html;jsessionid=3E9F6E6159FE6EB8EE159141802A4B06

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La déresponsabilisation!!!

Message par Loryan le Ven 21 Juin 2013 - 11:18

Je pense aussi que ce dont tu parles en terme de responsabilisation se rapproche plutôt de la déculpabilisation.

Avec un outrageux raccourci je pense que vivre c'est accepter d'être responsable de tout ce qui touche de près ou de loin à cette vie.
Responsable au sens du respect, de la réponse, de la conscience, de l'acceptation.
Dans ce contexte chercher la déresponsabilisation n'est ni plus ni moins que la fuite de la vie, et passer à coté de tout rendant par là l'intérêt de vivre caduque.
Pourquoi conduire si je suis responsable de la vie des autres sur la route ?
Pourquoi rendre service, si mon aide me rend responsable des attentes de l'autre ?
Pourquoi avoir des enfants si les amener à la vie me rend responsable du bien être de leur vie ?
Pourquoi aimer quelqu'un si ce sentiment me rend responsable d'un retour, d'un attachement ?
etc..
Toutes les myriades de vies, de lois, de mouvements, de consciences de l'univers nous condamnent à la responsabilité dès lors qu'on en fait parti.
Il n'y a d'ailleurs sans doute aucune prise de conscience possible, aucun libre arbitre, aucune évolution sans responsabilité, sans prendre en compte notre rapport conscient ou inconscient avec l'univers.
Nous sommes responsables de tout parce que nous sommes liés à tout.
La conscience qu'on en a n'est que le reflet de l'état de l'être.

Mais responsabilisation ne signifie pas culpabilisation, ce dernier mot renvoyant à la notion de faute, qui plus est consciente.
C'est un autre processus issu du jugement sur nous même et sur l'univers, qui classe en bien et en mal ce qu'on fait.
La faute étant ce que nous jugeons comme un mal.

"Mince j'ai oublié d'aller chercher le gâteau d'anniversaire chez le pâtissier" (euh histoire vrai entre () et pour mon propre anniversaire.
--> 12 invités le soir pas de dessert, ils te regardent tous d'un mauvais oeil, ta moitié t'assassine du regard toute la soirée, bref tu as gâché la soirée tu peux te morfondre dans ta culpabilité.. bref on peut vraiment pas compter sur toi
--> c'était l'anniversaire du gamin, il pleure toute la soirée parce qu'il a pas eu de gâteau.. ça tu peux être coupable, franchement mais tu as un petit pois dans la tête ?
--> pire encore... c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase... tu penses toujours qu'à toi et quand on te demande pour une fois de faire un truc.. t'oublie comme si tu en vais rien à faire des attentes des autres.... puisque c'est comme ça on t'y reprendra plus.. et la prochaine fois ils iront le chercher eux-même le gâteau..... tu marmonnes 2 heurs et hop le lendemain ta moitié te dis "j'en ai ras le bol on se sépare".... ça en terme de culpabilité ça va dépoter..

Mais....
--> le pâtissier avait oublié ton gâteau, bref ça n'aurait rien changé, hormis peut-être un transfert de culpabilité.
--> suite à un petit problème sanitaire tu apprends le lendemain que tous les gâteau de la boulangerie ont rendu malade les gens.. étrangement tout le monde va te dire "tu as bien fait d'oublier" tu deviens le héros d'un soir.
--> au moment ou tu aurais du prendre le gâteau un camion est sorti de la route et à défoncé la vitrine de la boulangerie.. 4 blessés 2 morts.... oublie ? tu voulais dire heureuse intuition et là ta moitié te couvre de bisous toute la journée trop heureuse que "tu ai oublié"

Tout ça pour dire que la culpabilisation c'est quelque chose de compliqué dont on ne connait la plus part du temps ni les tenants ni les aboutissants.
C'est quelque chose qui rattache soit au passé, soit au futur, mais qui dans l'instant présent n'a aucun sens, puisque on ne peut défaire un fait.
La culpabilisation implique une seule solution : "réagir" et quelque part la soigner si on veut pas développer une gangrène destructrice.
Malheureusement nous sommes souvent confronté à la "culpabilisation à perpétuité" .
Même si on répare nos erreurs, les autres ou non même ne nous le pardonne pas totalement, comme si ce n'était jamais "suffisant" dans cette incapacité à quantifié la valeur d'une faute, mais aussi dans l'oubli impossible. "Ca a été fait ça peut se reproduire", etc..

Il y a quelque chose d'indélébile dans la culpabilité.
D'ailleurs si j'écrivais "la culpabilité est une illusion de l'esprit, ça ne sert à rien", aussitôt apparait dans l'esprit "oui mais alors qui va payer ?, si on est coupable de rien alors on se remet jamais en question ? mais c'est pas possible y a eu quand même une faute on peut pas en rester là?. ", etc...


Plutôt que de déresponsabilité ou de déculpabilité, je pense qu'il faudrait parler de pardon, d'humilité, de bienveillance, de confiance.

On ne peut pas empêcher les liens entre notre centre "je" et le reste de l'univers qu'ils soient conscients ou inconscients, qu'on soit impliqués directement ou mêlés de façon collatérale.
Mais peut-être qu'en se plaçant dans une attitude humble de "je fais de mon mieux", et ce en toute honnêteté, il devrait être possible de transcender les notions de responsabilité et de culpabilité.
Je crois d'ailleurs que c'est le 4ème accord Toltèque

_________________
"Ainsi quand vous discutez les uns avec les autres ne laissez pas vos cœurs s'éloigner. Ne dites pas les mots qui vous éloignent davantage, ou bien viendra un jour où la distance sera si grande que vous ne trouverez pas le chemin du retour..." Extrait de sagesse Hindou
avatar
Loryan

Masculin Vierge Chien
Messages : 136
Date d'inscription : 27/03/2013
Age : 46
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: La déresponsabilisation!!!

Message par Aklean le Lun 12 Aoû 2013 - 9:35

En fait je trouve ce raisonnement limite hypocrite, dénué d'égard voir puérile, si j'écrase le gosse de quelqu'un parce que j'étais entrain d'envoyer un tweet je vais pas lui dire "oh ben zut je m'excuse j'ai détruit votre vie mais si vous pleurniché c'est pas mon problème hein! faut bien séparer les choses maintenant", c'est la moindre des choses que je prenne en compte les sentiments de la personne face à la situation et que je l'écoute totalement, ses ressentiments sont légitimes, ce n'est pas son "problème", c'est sa réaction et elle est tout à fait compréhensible pour celui qui veut bien se donner la peine de comprendre.
Ensuite ça ne veut pas dire que je vais entrer dans une confusion entre la personne et moi même et prendre son poids ou me laisser vider, manipuler par elle par culpabilité, le résultat en serait qu'elle m'enfoncerait dans ses tourments, que je deviendrais un simple miroir voir un catalyseur de ses traumas, et qu'au lieu de l'aider je l'accompagnerais dans sa chute,
je resterais centré en totale accord avec moi même, sans culpabilité ni aucune émotion qui pourrait déformer mon jugement ou me nuire, mais avec empathie et compassion et en restant au plus haut de ce que je peux être, et ainsi donnerait quelque chose de positif,
même si ça ne plait pas à la personne qui en général dans ce genre de cas souhaite détruite l'objet de ses troubles

Aklean

Masculin Taureau Rat
Messages : 82
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 33
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: La déresponsabilisation!!!

Message par Lounaaa le Sam 24 Aoû 2013 - 18:01

Il y a beaucoup de choses avec lesquelles je suis très en accord qui ont été dites.
dagda a écrit: Avoir de la compassion pour quelqu'un parce qu'on pense être à l'origine de son problème ressemble bien plus à de la culpabilité!
Tout à fait, je crois que ce n'est qu'une manière de se disculper et de s'aimer encore, de ne decevoir les hauts idéaux que nous avions de nous meme, et compassion n'est plus le terme approprié. Mais dans le contexte, non, je ne suis pas d'accord avec l'idée développé, ou du moins bien plus nuancée.
Bien sûr que nous sommes responsables. Si, tu es responsable de la colère de cet autre face à ton oubli, puisque tu es l'élément ce qui a fait naitre sa colère. Je crois qu'etre responsable, c'est le reconnaitre, mais de savoir se positionner justement face à la réactions que l'on cause. C'est ça pour moi la limite entre "déculpabilisition" et "responsabilisation". Oui, je suis responsable, mais je contrôle l'emprise des émotions que cela/l'autre va susciter chez moi.
Si je choisis un autre exemple, bien surfait : une rupture. Je quitte mon conjoint parce que je ne l'aime plus. Je serais bien garce de dire que je ne suis pas responsable de ses larmes ou de sa colère. Mais je ne culpabilise de l'avoir quitter si c'est pour les bonnes raisons. Je sais pertinement d'avance la souffrance que je vais lui causer, mais je connais mes motivations et ce n'est pas pour qu'il souffre que j'agis. Il y a toujours une notion relative de moralité, et de bien et de mal dans ce genre de choses.
Jean Yves a écrit:dès l'instant où l'on fait au mieux, si l'on considère par la suite que l'on a fait une erreur, on peut très bien la reconnaître comme telle et s'excuser... et lâcher... après si l'autre veut nous faire porter un poids de culpabilité, on n'est pas obligé de le prendre
Je suis tout à fait d'accord. Nous n'avons pas à patir d'un mécanisme qui rendra la situation plus nocives qu'elle ne l'est. Dans l'exemple de l'oubli, oui, je suis responsable de sa colère, je pourrais réparer les choses si l'occasion est possible. Mais, je n'ai pas à entendre tous les noms d'oiseaux dont on m'affuble précisement parce qu'il s'agit d'un oubli, et non d'une mauvaise intention délibéré. Personnellement, oui je culpabiliserais d'avoir mis l'autre dans une situation embarrassante, mais je lui rentrerais vite dans le lard si sa réaction devait dépasser les limites du respect, peut importe que j'en sois l'origine.
Je ne copie/colle pas tout le message de Loryan, je n'aurais pas dit mieux.
De plus, je crois que les contextes ont leur importance.
La responsabilisation selon moi est "répondre de ses actes", aussi -hormis pour les faute type oubli non-intentionnelle- il faut savoir mesurer ce qui les motives, et se placer clairement autour de ça, de sorte à ne pas faire l'autruche ensuite ou passer de la responsabilisation à la fuite. Et bien sur, on en revient toujours a la relative moralité de chacun, et l'idée de ce qu'il se fait de quelque chose de bien ou de mal.

_________________

L'homme de bien n'attend pas de l'autre qu'il soit parfait, il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. Lao Tseu
avatar
Lounaaa

Féminin Poissons Rat
Messages : 78
Date d'inscription : 28/03/2013
Age : 33
Localisation : Dans le Tout

Revenir en haut Aller en bas

Re: La déresponsabilisation!!!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum