L'esclavage moderne, indifférence et sentiment d'impuissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'esclavage moderne, indifférence et sentiment d'impuissance

Message par Loryan le Mar 28 Mai 2013 - 15:38

Article très bien écrit

Bangladesh : les larmes de sang de Dacca

Par Olivier Ravanello

Journaliste

Articles

Par Olivier Ravanello | Le Monde selon Ravanello – il y a 23 heures

25 avril 2013. Deux victimes enlacéees dans les décombres de l'usine de vêtements qui s'est effondrée à Savar, …

Il a fallu cela. Cette photo pour que dans le monde entier, chacun se demande, un peu honteux, si son tee-shirt ou sa robe n’était pas fabriqués au Bangladesh. Au prix où on l’avait payé on devait bien se douter que quelque chose ne tournait pas rond, que quelque part il devait y avoir quelques chose qui avait été payé un plat de lentille pour que la "jolie petite robe de chez Zara" ne coûte pas plus chère. Mais jeter la pierre serait trop facile.

Chacun s’est racheté une conscience. Auchan, dont on a retrouvé des étiquettes dans les ruines de l’immeuble effondré de Dacca, a signé une charte internationale sur la sécurité des bâtiments, se réservant le droit d’en discuter les modalités d’application. D’autres, comme Leclerc, se retournent contre "la puissance publique", l’Etat du Bangladesh dont "c’est le travail de vérifier les permis de construire" ! "Salauds de pauvres", disait Gabin dans la Traversée de Paris. Des pauvres qui osent accepter de travailler pour rien ou presque et qui en plus n’ont pas des bâtiments aussi solides et climatisés qu’en banlieue parisienne. Pourquoi pas aux normes sismiques non plus ? On ne sait plus, en lisant de telles réactions, s’il faut parler de cynisme ou de bêtise.

Petit rappel alors. Le Bangladesh est un pays surpeuplé, où la nature a la fâcheuse tendance à détruire le peu que l’on a construit :

1970. Un cyclone fait 500 000 morts
1985. Un raz de marée tue 4 500 personnes
1991. Un cyclone encore, 135 000 morts
1998. Inondations, 30 millions de personnes se retrouvent sans-abris !
2007. Cyclone encore, 3 300 morts

Alors oui c’est vrai, on construit un peu à la va-vite, avant que le prochain cyclone n’arrive. Cela fait longtemps que les travailleurs chinois ou indiens sont trop bien payés pour fabriquer si peu cher, alors le Bangladesh est devenu le troisième fabricant mondial de tissu. Carrefour, Benetton, Zara, Marks et Spencer, Auchan et j’en passe, tous se pressent là-bas. Le textile, c’est 4500 usines, 80% des exportations du pays. Le PIB, la richesse produite en moyenne par chaque habitant, est de 500 euros. En France, c’est 70 fois plus ! 35 000 euros… En Inde 5 fois plus, 2500 euros. Inutile de continuer, vous l’aurez compris, c’est un pays où l’on travaille beaucoup et où ce que cela rapporte reste dérisoire.

Les ouvriers se sont donc mis en grève la semaine dernière. 20 000 travailleurs du textile. Des "travailleurs-esclaves", comme les a qualifié le pape François, payés au salaire minimum : 30 euros par mois. Ils réclamaient 80 euros. Comme seule réponse, on leur a tiré dessus avec des balles en caoutchouc...

http://fr.news.yahoo.com/blogs/ravanello/bangladesh-les-larmes-de-sang-de-dacca-162404848.html

Il existe un moyen de lutter contre ça
Le faire savoir
Et dénoncer tous les revendeur français de leur complaisance et de nous rendre complice de ça.

Écrivez leur à tous, Grande distribution, multinationale, fabricants..

Saturez leurs services consommateurs, inquiétez-les, menacez de les délaisser
Ils nous mentent !!
Car les prix ne baisse jamais autant qu'ils vous le font croire, par contre.... leur marges grimpent

_________________
"Ainsi quand vous discutez les uns avec les autres ne laissez pas vos cœurs s'éloigner. Ne dites pas les mots qui vous éloignent davantage, ou bien viendra un jour où la distance sera si grande que vous ne trouverez pas le chemin du retour..." Extrait de sagesse Hindou
avatar
Loryan

Masculin Vierge Chien
Messages : 136
Date d'inscription : 27/03/2013
Age : 47
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'esclavage moderne, indifférence et sentiment d'impuissance

Message par Lanta le Mar 28 Mai 2013 - 20:00

Nous sommes également les esclaves du système...si nous arrêtions de remplir nos placards de vêtements, chaussures et divers objets fabriqués par des personnes qui sont elles-mêmes NOS esclaves?
si nous cessions de croire ceux qui nous créent des besoins?
Et si nous étions plus "conscients"?

Merci Loryan pour cet article.. sunny
avatar
Lanta

Sagittaire Coq
Messages : 17
Date d'inscription : 01/04/2013
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'esclavage moderne, indifférence et sentiment d'impuissance

Message par Lydie le Mer 29 Mai 2013 - 6:06


_________________
I love you La plus belle chose qu'on peut donner à l'Homme c'est sa liberté de penser I love you
---- Aromalves / Chrysalide Bien-Etre / Oracles de la Papesse ----
Créations d'une amie à voir sur Laracréa

avatar
Lydie

Féminin Capricorne Chat
Messages : 233
Date d'inscription : 27/03/2013
Age : 53
Localisation : Perpignan

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'esclavage moderne, indifférence et sentiment d'impuissance

Message par Totem le Mer 29 Mai 2013 - 11:53

Cela fait longtemps que ces problèmes existent mais on en parlait peu, et il a fallu un drame pour que tout le monde en prennent conscience. On ne parle pas des entreprises dans ces pays pauvres où les enfants travaillent à fabriquer des flacons pour les parfums des pays riches et tombent malades à cause des particules de verre qu'ils respirent. Dans ma région il y a des verreries qui fabriquent des flacons et nous appelons cet endroit, "la zone sinistrée" tout simplement parce qu'il y a un grand nombre de personnes qui tombent malades à travailler dans ces usines (maladies professionnelles) et si dans nos pays ils sont indemnisés pour ça et soignés, c'est pas le cas pour les pays pauvres. De plus avoir un cancer pulmonaire après avoir travaillé dans ces usines même indemnisé ne redonne pas la santé à celui qui l'a perdu.
En Chine des étudiants travaillent des heures entières dans des usines qui fabriquent des composés électroniques pour les ordinateurs, certains s'endorment carrément sur la chaine. Dans notre propre pays il y a des usines clandestines en sous sol où l'on emploie des étrangers pays 4 sous de l'heure mais on en parle moins parce que c'est sur le territoire. Bref, c'est pour dire que l'esclavage dans le monde a encore de beaux jours aussi longtemps que nos gouvernants fermeront les yeux là dessus parce qu'ils en profitent grassement et que la masse qui consomme gardera ses œillères sur le sujet parce qu'elle ne veut pas se priver.
Perso je ne rentre pratiquement plus dans aucun magasin et quand ça m'arrive, je suis mal à l'aise.


Bonne journée à tous. sunny

_________________
Si tu t'inquiètes du vent, tu ne sèmeras jamais. Si tu scrutes les nuages, tu n'auras pas de récolte...' L'Ecclésiaste'.
avatar
Totem

Féminin Bélier Chèvre
Messages : 333
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 62
Localisation : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'esclavage moderne, indifférence et sentiment d'impuissance

Message par Loryan le Mer 29 Mai 2013 - 14:21

Pendant longtemps j'ai cru que l'esclavage avait été aboli a peu près partout dans le monde, et puis progressivement je me suis aperçu que c'était peut être ce mot qui régissait la plus part des maux humains.

Quand on parle d'esclavage, on parle habituellement beaucoup d'esclavage physique où un fort soumet un faible à sa volonté et le fait travailler à sa place, on parle aussi beaucoup d'esclavage racial.
L'histoire marque 3 grands types d'esclavage.
- l'esclavage des vaincus lors de combat entre tribu, cité, peuples rivaux
- l'esclavage via des raids sur des petits peuples, des petits groupes humains la plus part du temps sans défense (piraterie, chasse à l'homme, pillage)
- La traite des noirs et le commerce triangulaire, plus contemporain qui n'est pas sans rapport avec les deux premiers concernant l'alimentation de son marché.

Mais en fait il existe d'autres mots qui signifient la même chose comme le servage ou l'exploitation de la ressource humaine.

De nos jours, beaucoup de gens voudraient que tout soit gratuit... oubliant par là même que celui qui fourni un travail et qui n'est pas rémunéré en conséquence est un esclave.
Il n'y a pas de différence entre le bon maitre qui donne un petit quelque chose à son esclave et le patron/client qui donne un petit quelque chose à son employé/fabriquant dès lors que ce petit quelque chose ne correspond pas à une juste rétribution.

L'esclavage ce n'est pas tant un soumis et un maitre, mais bel est bien une exploitation abusive d'un être humain le privant de sa dignité, de sa liberté, et de sa capacité à vivre.

Dès lors que le partage est (trop ?) déséquilibré entre deux être ne peut-on parler d'esclavage si le plus fort, le plus aisé, le plus intelligent maintient l'autre en état de manque ?

J'ai l'impression que c'est une question complexe.. j'espère ne pas être hors sujet


_________________
"Ainsi quand vous discutez les uns avec les autres ne laissez pas vos cœurs s'éloigner. Ne dites pas les mots qui vous éloignent davantage, ou bien viendra un jour où la distance sera si grande que vous ne trouverez pas le chemin du retour..." Extrait de sagesse Hindou
avatar
Loryan

Masculin Vierge Chien
Messages : 136
Date d'inscription : 27/03/2013
Age : 47
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'esclavage moderne, indifférence et sentiment d'impuissance

Message par Lydie le Mer 29 Mai 2013 - 15:17

On est dans une société d'esclavage. Comment appeler le fait qu'on fasse travailler 8 h par jour des personnes pour un salaire médiocre tout ça pour du capital, pour de la compétitivité économique ou tout autre nom qu'on voudrait donner. Surtout lorsqu'on voit tout ce qu'on jette !
Dans les sociétés tribales, celles qui sont encore en vie, les tributs ne travaillent pas toute la journée. Ils ont le temps de s'occuper de vivre, de s'occuper de leur spiritualité, et d'apporter ce qui est nécessaire à la tribut.
Avec le rythme de notre société, une fois qu'on a fini la journée, si en plus on a une famille avec des enfants, la seule chose que la personne à envie en fin de journée et de se planter devant la TV qui va la programmée comme un bon petit soldat. Elle n'a plus la force de s'occuper d'elle, de sa culture, du potentiel qu'elle peut avoir.

J'avais vu une émission un jour, d'un chef d'entreprise qui avait fait faillite, il disait que c'était la plus bonne chose qui lui était arriver. Malgré ses problèmes financiers, il avait le temps de lire, de se cultiver, de réfléchir, de vivre ...

_________________
I love you La plus belle chose qu'on peut donner à l'Homme c'est sa liberté de penser I love you
---- Aromalves / Chrysalide Bien-Etre / Oracles de la Papesse ----
Créations d'une amie à voir sur Laracréa

avatar
Lydie

Féminin Capricorne Chat
Messages : 233
Date d'inscription : 27/03/2013
Age : 53
Localisation : Perpignan

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'esclavage moderne, indifférence et sentiment d'impuissance

Message par endoexo le Mer 29 Mai 2013 - 22:55


_________________
"La méditation, c'est très reposant, c'est quasiment la sieste hindoue"
avatar
endoexo

Masculin Poissons Cochon
Messages : 248
Date d'inscription : 28/03/2013
Age : 70
Localisation : EX PAYS DE L'EST

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'esclavage moderne, indifférence et sentiment d'impuissance

Message par Lydie le Jeu 30 Mai 2013 - 6:06


Pensante ? je ne sais pas, c'est à ce demander lorsqu'on voit ton lien Very Happy Une impression qu'on reçoit le même traitement que les poulets, vaches, porcs ... on fait partie de la même chaîne pour engraisser une poignée d'hommes qui eux bien-sûr ne mangent pas la même chose.

Je crois que c'était César qui disait un truc dans le genre : pour avoir un peuple heureux il suffit de leur donner un bout de pain et des jeux.

_________________
I love you La plus belle chose qu'on peut donner à l'Homme c'est sa liberté de penser I love you
---- Aromalves / Chrysalide Bien-Etre / Oracles de la Papesse ----
Créations d'une amie à voir sur Laracréa

avatar
Lydie

Féminin Capricorne Chat
Messages : 233
Date d'inscription : 27/03/2013
Age : 53
Localisation : Perpignan

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'esclavage moderne, indifférence et sentiment d'impuissance

Message par Loryan le Jeu 30 Mai 2013 - 8:22

C'est pas que je tire à boulet rouge sur les américains, mais ce qui m'avait étonné quand j'avais été en Amérique du nord, c'est que là bas les centres commerciaux sont des centres de loisirs et d'occupation.
Le crédit est roi, et le shopping fait parti intégrante des loisirs, bien plus qu'en Europe.... mais on est bien parti pour faire la même chose.
Ce qui m'avait étonné aussi.. c'est que les magasins "doivent" être tout le temps ouvert... à toute heure... tous les jours.
Et c'est ce que les films de culture américaine propagent.

La semaine dernière j'ai bondi... je vis dans une région où presque tout est fermé les jours férié et les dimanche, pour moi c'est la normalité... et sincèrement personne n'est jamais mort de ne pouvoir faire les course 2 jours à une époque ou frigo, congélateur et conserve sont répandus.

Mais j'ai deux amis, l'un québécois en France et l'autre originaire de Normandie zone touristique.... pour eux tout doit être ouvert tous les jours.. c'est leur norme, ils ne comprennent pas qu'on ne puisse pas faire quelques courses dimanche et lundi férié.
C'est l'habitude d'avoir tout disponible tout le temps...

Et moi je râle....
"et vous croyez quoi qu'ils vont vendre plus parce qu'il y a un jour de plus ? mais avec quel argent ?"
"mon Dieu c'est une catastrophe tu vas pas pouvoir acheter ton paquet de gâteau à 14h47!"
"Ah oui toi tu vis pas avec ta famille.... donc le fait qu'il existe un jour où potentiellement tous les gens éloignés peuvent se voir ça t’intéresse pas.... c'est de l'égoïsme"
"mais oui bien sur du volontariat.... la nana qui veut être avec ses gosses le dimanche et à qui on va faire comprendre que primes, avancement, non harcèlement c'est pour ceux qui vont accepter le travail le dimanche... tu crois qu'elle va être zen ?"
"ah oui c'est payé plus cher.... tu prends les extrémiste libéraux pour des idiots ? le jour ou c'est généralisé ton truc, ce sera le même salaire que tous les jours..


Mince je me suis emporté

En fait je ne comprends pas qu'on puisse faire du commerce le dieu de nos vies...
Il ne s'agit même plus de produire.... il faut acheter et vendre tout le temps... y a plus que ça qui compte.

On ne produit plus des vêtements pour s'habiller, on les produits juste pour en vendre plus et tout le temps.
Moi je veux bien qu'on se détache des possessions, d'arrêter de vouloir tout garder... mais je suis pas sur que vivre dans la frénésie de consommer des choses de plus en plus jetables soit un progrès pour l'humanité




_________________
"Ainsi quand vous discutez les uns avec les autres ne laissez pas vos cœurs s'éloigner. Ne dites pas les mots qui vous éloignent davantage, ou bien viendra un jour où la distance sera si grande que vous ne trouverez pas le chemin du retour..." Extrait de sagesse Hindou
avatar
Loryan

Masculin Vierge Chien
Messages : 136
Date d'inscription : 27/03/2013
Age : 47
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'esclavage moderne, indifférence et sentiment d'impuissance

Message par endoexo le Jeu 30 Mai 2013 - 14:35

De toute façon les consommateurs que nous sommes deviennent peu à peu des travailleurs anonymes et non rémunérés des prestataires de services que sont les banques, magasins, stations services etc... Tout s'automatise... dans une globalisation urbaine ou chacun retrouve sa niche solitaire dans une cyberpôle... Croiser un humain en chair et en os génère automatiquement l'anxiété dans nos cités de la peur. Les média fabriquent et distillent un foisonnement de peurs insidieuses.

Visages floutés dans les reportages télé, faits divers sinistres mis en exergues, on nous vend tous les jours notre pesant de peurs afin que l'individu se dématérialise et se dissimule derrière des pseudos et autres avatars...

A croire que le spirituel gagne son pari sous l'ère de l'hypermatérialisme métaphysique ; même le fric se dématérialise et crée des tsunamis financiers dans le cœur nucléaire des salles de marchés, temples modernes de la nano-monnaie qui explose et implose selon les joueurs en place...

Serons nous broyés dans ce jeu de dupes et d'imposteurs ? C'est un des challenges des générations "montantes".

C'est en partie la rançon à payer pour les idéalistes intégristes qui prônent la supériorité de l'esprit sur la matière.

Un point en faveur du DSM5 dont l'inflation psychiatrisante ne peut pas surprendre... mais reste inquiétante.

La vie n'est plus traitée que comme une "maladie" sans discours eschatologique... autre que la multiciplication de caochs et autres thérapeutes. Nous devenons les appendices de la Machine "spirituelle", systémique.

La délinquance des pirates et autres hackers doit elle être considérée comme une résistance civique ?

_________________
"La méditation, c'est très reposant, c'est quasiment la sieste hindoue"
avatar
endoexo

Masculin Poissons Cochon
Messages : 248
Date d'inscription : 28/03/2013
Age : 70
Localisation : EX PAYS DE L'EST

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'esclavage moderne, indifférence et sentiment d'impuissance

Message par Totem le Jeu 30 Mai 2013 - 16:59

endoexo a écrit:
C'est en partie la rançon à payer pour les idéalistes intégristes qui prônent la supériorité de l'esprit sur la matière.


L'esprit et la matière sont la même chose, c'est une question de densité. la matière vibre à très bas niveau, mais l'esprit vibre à plus haut niveau et plus nous nous élevons plus l'état vibratoire augmente. A haut niveau vibratoire l'esprit peut influer sur la matière.
Si nous continuons à nous enfoncer dans la matière nous risquons une densification, il y aura donc dévolution au lieu d'évolution.

Si j'ai tout compris Endoexo tu prônes donc rien que la matière Question Very Happy

_________________
Si tu t'inquiètes du vent, tu ne sèmeras jamais. Si tu scrutes les nuages, tu n'auras pas de récolte...' L'Ecclésiaste'.
avatar
Totem

Féminin Bélier Chèvre
Messages : 333
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 62
Localisation : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'esclavage moderne, indifférence et sentiment d'impuissance

Message par geveil le Jeu 30 Mai 2013 - 21:43

Et nous sommes les esclaves du dieu Fric, peut-être pas les autres participants de ce forum, mais moi, si, par exemple je me soucie de conduire de façon économique, je m'inquiète de la baisse de l'immobilier si je voulais revendre mon studio, je regarde le prix au kg sur les étiquettes, je consulte régulièrement mon compte en banque pour voir si je ne suis pas à découvert, etc.

Je suis donc pour la disparition définitive de la monnaie dans le monde, suivant en cela Jean Paul Lambert qui a inventé le concept de " désargence".

_________________
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance, y compris celle-là.
avatar
geveil

Masculin Taureau Rat
Messages : 85
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 81
Localisation : Auvergne

http://lanedeburidan.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'esclavage moderne, indifférence et sentiment d'impuissance

Message par endoexo le Ven 31 Mai 2013 - 17:24

Geveil, pendant que tu vérifies tes comptes, ça t'occupe... Very Happy

_________________
"La méditation, c'est très reposant, c'est quasiment la sieste hindoue"
avatar
endoexo

Masculin Poissons Cochon
Messages : 248
Date d'inscription : 28/03/2013
Age : 70
Localisation : EX PAYS DE L'EST

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'esclavage moderne, indifférence et sentiment d'impuissance

Message par geveil le Dim 2 Juin 2013 - 8:27

Bon,si nous en revenions à la désargence, y réfléchir t'occuperait toi aussi, non ? Twisted Evil

_________________
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance, y compris celle-là.
avatar
geveil

Masculin Taureau Rat
Messages : 85
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 81
Localisation : Auvergne

http://lanedeburidan.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'esclavage moderne, indifférence et sentiment d'impuissance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum