spiritualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

spiritualité

Message par pat le Sam 23 Fév 2008 - 10:54

J'ai lu les interventions sur le forum sur le thème de la spiritualité, il se trouve que je voudrais approfondir cette notion en ce moment. je partage donc avec vous, ce que cela m'a inspiré ce matin....

En effet, nous sommes des êtres spirituels.
Je crois que l'homme est créateur d'une part immatérielle de son être, la part non observable au microscope qui est d'ordre qualitatif, mais qui est observable à partir de notre comportement en général.
Cette part dont l'homme est Créateur existe chez tout homme à l'état de potentialité. Pour les croyants, c'est cette Image et Ressemblance de Dieu que beaucoup de traditions évoquent , notamment la Bible.
L'homme a le choix de révéler, ou pas, ce potentiel divin ou pour ceux qui ne croient pas au divin, disons ce potentiel d'humanité.

La vie spirituelle est avant tout donc, une décision libre de la conscience. C'est cette possibilité qui nous différencie des animaux dont nous partageons un corps de chair, des instincts, des émotions, de l'intelligence et probablement des sentiments. Mais nous ne partageons pas le pouvoir de corriger notre propre nature dont certains traits peuvent nous empêcher d'évoluer.
Cependant, il serait illusoire de penser que nous puissions changer de nature, il vaut mieux, en effet, s' accepter tel qu'on est (les sagesses orientales nous le recommandent ) et d'utiliser défauts et qualités afin d'en sortir le meilleur. (c'est le véritable sens du « connais-toi, toi même « qui n'est pas d'ordre introspectif, notion assez étrangère aux peuples de l'antiquité) Accepter sa nature ne veut pas dire s'abandonner à elle, cela veut dire en tirer le meilleur parti.

Mais pourquoi donc faire tout cet effort de transformation, de changement d'ordre comportemental ?

Tout simplement parce que cette dimension spirituelle qui nous porte à l'amour, à la fraternité, à la justice est complètement submergé par nos penchants égoïstes et que cela engendre des résultats catastrophiques.
Dès lors,il ne faut pas s'étonner que la moitié de l'humanité meurt de faim et s'entre-tue. Si l'homme ne parvient pas à tirer le meilleur de lui-même, cela continuera ainsi avec des problèmes supplémentaires liés à notre environnement.
Un tel combat peut apparaître très utopique , mais je crois qu'il est moins utopique de se battre pour inviter les gens à changer que de penser que le monde va continuer indéfiniment à fonctionner avec des individus uniquement préoccupés par leur consommation et leurs progrès technologiques.

Tous les maux qui nous font souffrir dépendent de notre capacité à devenir plus Homme, plus spiritualisé. Car on peut penser, qu'un être épanoui sur le plan spirituel soit moins enclin à mentir, à haïr, plus équitable et plus fraternel.
Pardonner, ne plus mentir, lutter contre son égoïsme sont pour moi des décisions qui peuvent être menées à bien. Quand cet effort se met en route nous ne sommes plus jamais vraiment comme avant, c'est en ce sens que nous construisons notre être spirituel.
Nous ne sommes plus dans la méditation, nous sommes dans la construction.
Je crois qu'il faut cesser d'accepter cette sorte de logique de fatalité que les êtres humains sont forcément méchants, menteurs et dépourvus de conscience intelligente.

Il y a tellement de choses à dire à ce sujet. Mais j'abrège pour ne pas rendre mon propos indigeste.
Fraternellement

pat

Messages : 19
Date d'inscription : 23/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité

Message par Jean-Yves le Sam 23 Fév 2008 - 12:37

Bonjour Pat,

Oui, je suis en accord avec ce que tu dis, mis à part peut-être sur cette petite phrase qui m'interpelle...

Un tel combat peut apparaître très utopique , mais je crois qu'il est moins utopique de se battre pour inviter les gens à changer

En toute amitié je donne mon point de vue... Considérant que l'amitié, en elle-même, est plus importante que le point de vue Smile

Je ne crois pas que l'on doive rentrer dans un combat pour amener les gens ou le monde à changer ; ce n'est peut-être pas ce que tu as voulu dire... ?
C'est-à-dire que je considére que la réalisation de soi, de soi-même... Il est préférable qu'elle soit prioritaire sur tout le reste. Aucun combat ne peut amener la paix, car la paix est de par elle-même notre nature authentique.
Ainsi le Christ nous dit : "Gagner le royaume des cieux et le reste vous sera donné de surcroit"
Je crois que l'on peut comprendre qu'il fait allusion ici à la réalisation spirituelle (conseil qu'il donne à chacun) comme base de la paix du bonheur et de la prospérité.

Au plaisir de communiquer avec toi...

_________________
Roman sur la quête spirituelle, lien ci-dessous :
http://www.lulu.com/shop/jean-yves-vincent/le-voyage-des-albatros/paperback/product-21329275.html;jsessionid=3E9F6E6159FE6EB8EE159141802A4B06

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 56
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

A PAT

Message par jacquesc38 le Sam 23 Fév 2008 - 14:08

tout d'abord bonjour et bienvenu.
j'entend et je partage presque en totalité ce que tu énonce, mais Jean Yves à repris exactement ce que j'allais noter. en effet, tu dis:"Un tel combat peut apparaître très utopique , mais je crois qu'il est moins utopique de se battre pour inviter les gens à changer " et je ne crois pas qu'il y ai lieu de se battre pour inviter les gens à changer.
le seul changement efficace qu'il puisse y avoir viens d'abord de nous. changeons nous-même et les autres ressentant notre changement auront peut-être envie de changer aussi...mais cela reste leur entiére décision, pas la mienne.non ?
sinon ta reflexion est trés juste et trés appropriée dans l'approche de ce forum.
merci encore à toi et à trés vite de participer avec toi à la vie de cet espace avec amour et lumiére.
bien à toi
jacques

_________________
jacquesc38.
http://reflexions-et-essais.over-blog.com/
http://www.wat.tv/jacquesc38
http://la-voie-de-l-ecoute-de-soi.over-blog.com/
avatar
jacquesc38

Masculin Messages : 104
Date d'inscription : 16/02/2008
Localisation : isére

http://reflexions-et-essais.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

spiritualité

Message par djangsem le Sam 23 Fév 2008 - 14:52

bonjour,
Yes! je crois effectivement que c'est la seule chose qui cloche dans ton brillant (sincèrement) exposé tout à fait juste (à mon avis puisque je partage le tien).
On ne peux faire de prosélytisme, ce qui peut influencer les gens au changement est le rayonnement occasionné par notre changement.

_________________
Que tout soit propice.

http://www.lemondespirituel.net
http://www.blog-rimay.net
avatar
djangsem

Masculin Taureau Rat
Messages : 67
Date d'inscription : 16/02/2008
Age : 57
Localisation : Sarthe pour l'instant

http://www.lemondespirituel.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité

Message par pat le Sam 23 Fév 2008 - 20:36

Je ne crois pas que l'on doive rentrer dans un combat pour amener les gens ou le monde à changer ; ce n'est peut-être pas ce que tu as voulu dire... ?
Sans doute le mot est mal choisi, mais en même temps je ne le renie pas car il exprime bien, non pas, le combat contre d'autres personnes, mais un vrai combat de persévérance vis à vis de soi même, d'abord, pour continuer à garder sa confiance en l'Homme et ensuite contre les systèmes et les préjugés.
J' ai dit , en effet:
Un tel combat peut apparaître très utopique , mais je crois qu'il est moins utopique de se battre pour inviter les gens à changer

je veux dire que c'est la mobilisation d'une vie, comme certains disent qu'ils ont combattu toute leur vie pour la justice. Cela ne veut pas dire qu'ils tiraient sur tout ce qui bouge.
Un tel combat peut se faire sans violence, c'est mon cas, je suis plutôt peureux devant la violence.
Vous aurez compris que lorsque je dis que je me bats pour inviter, cette bataille est une bataille intérieure et non pas contre l'invité.
Jacques dit :
le seul changement efficace qu'il puisse y avoir viens d'abord de nous. changeons nous-même et les autres ressentant notre changement auront peut-être envie de changer aussi...mais cela reste leur entiére décision, pas la mienne.non ?
Et djandsen complète:
On ne peux faire de prosélytisme, ce qui peut influencer les gens au changement est le rayonnement occasionné par notre changement.
Je rajoute volontiers vos deux réflexions à ce que j'ai écrit.

Je reste viscéralement attaché à la liberté des individus de choisir leurs options. Pourtant, je crois que le prosélytisme est nécessaire. Bon, il faudrait s'entendre sur le terme.
Mais nous sommes dans un monde de prosélytisme : économique, syndical, religieux, écologiste, publicitaire, politique. Le moindre message diffusé par leurs puissants réseaux est destiné à conditionner les gens et à les rendre dépendants. Par mon métier, je connais les grandes manipulations des grandes firmes semencières du monde, leurs buts c'est d'assujettir la planète à leurs diktats. (c'est vrai pour les grandes firmes pharmaceutiques et phytosanitaires qui se trouvent être maintenant les détentrices de ces trois spécialités : les semences et les brevet OGM, les médicaments et les produits de traitement )
Et puis, qu'est ce qu'on fait ici, sinon essayer de susciter un sursaut chez ceux qui nous lisent.
Si je savais qu' une personne a repris espoir en l'humanité après m'avoir lu, je ne regretterais pas de m'être battu pour ça. (vous voyez dans quel sens j'emploie ce mot)
Bien à vous et encore merci pour votre accueil.

pat

Messages : 19
Date d'inscription : 23/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité

Message par djangsem le Sam 23 Fév 2008 - 20:57

Ok nous sommes d'accord.
Pour préciser ce que j'entends par prosélytisme, voici ce qu'en dit Robert, en gras ce que j'entends :
- 1. Zèle déployé pour répandre la foi, une religion. Goût du prosélytisme. - Apostolat (cit. 2). Prosélytisme manifesté par les sectes.

- 2. Zèle déployé pour faire des adeptes (en politique, intellectuellement...). Prosélytisme politique. Le prosélytisme d'un néophyte.

Et donc, je pense que nous pouvons échanger mais non convaincre, car tenter de convaincre renforce le traumatisme judeo-chrétien dont nombre de nous souffre, cela peut faire penser une inquisition et donc produire un rejet voir une totale fermeture, contraire à l'effet recherché.
Mais tout cela est juste une remarque.

_________________
Que tout soit propice.

http://www.lemondespirituel.net
http://www.blog-rimay.net
avatar
djangsem

Masculin Taureau Rat
Messages : 67
Date d'inscription : 16/02/2008
Age : 57
Localisation : Sarthe pour l'instant

http://www.lemondespirituel.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité

Message par jacquesc38 le Sam 23 Fév 2008 - 22:07

re-bonsoir Pat. tu dis: "Et puis, qu'est ce qu'on fait ici, sinon essayer de susciter un sursaut chez ceux qui nous lisent.".
j'entend ce que tu veux dire,mais est-ce que ce sursaut si sursaut il y a ne serait pas un retour pour nous-même afin afin de nous signifier que nous sommes "dans le vrai" où alors "que nous devons changer" ???
c'est vrai que lorsqu'il y a communication c'est le principe des vases communiquant: l'un va dans l'autre et vice versa et dans ce sens les changements sont interférants..
merci à toi et trés bonne soirée
amour et lumiére
jacques

_________________
jacquesc38.
http://reflexions-et-essais.over-blog.com/
http://www.wat.tv/jacquesc38
http://la-voie-de-l-ecoute-de-soi.over-blog.com/
avatar
jacquesc38

Masculin Messages : 104
Date d'inscription : 16/02/2008
Localisation : isére

http://reflexions-et-essais.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité

Message par pat le Dim 24 Fév 2008 - 3:48

merci à tous les deux pour vos réponses.
On a, là, pour moi, l'exemple même de l'échange spirituel.
je suis d'accord avec toi djangsem. Il ne s'agit pas d'amener l'autre à ce que l'on croit, mais à lui faire découvrir un horizon parmi d'autres.

j'entend ce que tu veux dire,mais est-ce que ce sursaut si sursaut il y a ne serait pas un retour pour nous-même afin afin de nous signifier que nous sommes "dans le vrai" où alors "que nous devons changer" ???

Oui, Jacques, effectivement le but c'est de faire prendre conscience, réveiller des consciences. Après c'est à chacun de faire le travail qu'il estime avoir à faire.
Mais souvent, pour nous tous, nous prenons conscience des choses, "nous sursautons" grâce un un déclencheur
Cela peut être un évènement
une discution avec des amis ou un inconnu.
Le sermon d'un prédicateur('Razz'), ou pourquoi pas les propos d'un ennemi.

Pour moi, il ne faut pas se lasser de parler entre nous et essayer de se convaincre (excuse moi djangsen), non pas d'appartenir à une chapelle, mais de nous lever tous ensemble dans notre diversité pour essayer de vivre heureux. Car ce monde est notre terrain de jeu, si je peux dire. Avant de nous préoccuper de l'autre monde, il faut rendre à celui-ci son harmonie.
bon dimanche à tous.

pat

Messages : 19
Date d'inscription : 23/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité

Message par djangsem le Dim 24 Fév 2008 - 13:50

hihi!
Pour moi, il ne faut pas se lasser de parler entre nous et essayer de se convaincre (excuse moi djangsen),
Il y a différentes façons d'employer le mot. Smile , "se convaincre" n'est pas "le convaincre" donc pas de pb.
Bon dimanche à vous.

_________________
Que tout soit propice.

http://www.lemondespirituel.net
http://www.blog-rimay.net
avatar
djangsem

Masculin Taureau Rat
Messages : 67
Date d'inscription : 16/02/2008
Age : 57
Localisation : Sarthe pour l'instant

http://www.lemondespirituel.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité

Message par lilou le Dim 24 Fév 2008 - 14:18

"nous lever tous ensemble dans notre diversité pour essayer de vivre heureux."

Cela éveille en moi l'idée de " résonance" ..
Communiquer n'est ce pas alors oeuvrer ensemble pour résonner de plus en plus juste ..en soi, au monde, à l'autre et par l'autre .

lilou

Féminin Messages : 11
Date d'inscription : 16/02/2008

http://fleurs-de-vie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité

Message par pat le Lun 25 Fév 2008 - 7:51

Cela éveille en moi l'idée de " résonance" ..
Communiquer n'est ce pas alors oeuvrer ensemble pour résonner de plus en plus juste ..en soi, au monde, à l'autre et par l'autre .

Oui, lilou "résonance", qu'on peut appeler aussi fraternité ou tout bonnement amour.

pat

Messages : 19
Date d'inscription : 23/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité

Message par Jean-Yves le Mar 26 Fév 2008 - 13:30

Bonjour à tous,

Pat a écrit :
Oui, Jacques, effectivement le but c'est de faire prendre conscience, réveiller des consciences. Après c'est à chacun de faire le travail qu'il estime avoir à faire.

Je crois que ceci se résume à la question suivante : "Est-il préférable d'agir pour le bien du monde ou alors d'accomplir ce que nous ressentons en tant que bonheur en soi ???"
Devons-nous nous suivre un idéal pour déterminer ce que doit être notre ligne de conduite ??? Ou bien nous ouvrir à notre nature la plus pronfonde et lui laisser les commandes??? Est-ce qu'en suivant un idéal, qui forcément se base sur notre vision du monde (forcément limitée) nous ne commettons pas une erreur?
Tout laisse supposer, à travers différents enseignements, que tout se passe par l'acceptation de cette vie présente, de ce moment présent qui ouvre un champ de conscience toujours plus large et ainsi toujours plus "apte à créer" une vie de paix et d'hamonie.
Je crois qu'ici se trouve un point essentiel de la vie spirituelle...
Vouloir amener ou créer une paix est comme un rajout sur notre réalité fondamentale qui est "la paix". Ainsi le Christ disait je crois : "Je vous donne MA paix!" Sous entendu, je pense, "n'allez pas en chercher une autre." Il y a de très nombreux enseignements qui ramènenent dans ce sens... Etre soi-même, être heureux... et l'action génératrice de paix se déploie spontanément... Par exemple le soutra du diamant où le Bouddha dit à Subhuti : "Si un Boddhisatva (éveillé) se dit : je vais créer un champ de Bouddha (un ashram sans doute, un lieu de cohérance), c'est qu'il n'est pas un vrai Boddhistava. Car c'est qu'il est alors encore enfermé dans l'idée d'être un individu et d'une durée d'existence".
D'autres encore, lorsque le Christ a chassé les marchands du temple, il sous entendait que l'on ne marchande pas avec Dieu; c'est à dire qu'aucune action ne pouvait nous le donner comme acquis, car tout est Lui, bien sûr. Mais il est point intéressant à la suite. A celui qui voulait donner des colombes il demanda de les enlever. Les colombes symbolisent la paix bien sûr. Sous entendu, à mon avis, il n'y a pas lieu de rajouter la paix sur ce qui, par nature, est Paix. Car ce rajout ne pourrait être que "l'idée" de la paix...

Bien à vous tous...

_________________
Roman sur la quête spirituelle, lien ci-dessous :
http://www.lulu.com/shop/jean-yves-vincent/le-voyage-des-albatros/paperback/product-21329275.html;jsessionid=3E9F6E6159FE6EB8EE159141802A4B06

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 56
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité

Message par pat le Sam 1 Mar 2008 - 20:51

Je crois que ceci se résume à la question suivante : "Est-il préférable d'agir pour le bien du monde ou alors d'accomplir ce que nous ressentons en tant que bonheur en soi ???"
Devons-nous nous suivre un idéal pour déterminer ce que doit être notre ligne de conduite ??? Ou bien nous ouvrir à notre nature la plus pronfonde et lui laisser les commandes??? Est-ce qu'en suivant un idéal, qui forcément se base sur notre vision du monde (forcément limitée) nous ne commettons pas une erreur?

Ce n'est pas à proprement parler l'obéissance à un idéal qui commande ma vision de la vie spirituelle, mais le constat de nos déficiences comportementales sur le plan de la fraternité, de la justice qui traduisent finalement notre inaptitude à vivre harmonieusement ensemble.
La vie spirituelle, c'est de peser sur le monde, d'en changer le cours si cela ne nous plaît pas ainsi.
J'ai une approche volontariste et existentielle de notre vie spirituelle qui ne va pas sans faire effort pour y parvenir.
Je crois que l'homme peut changer, que notre destin est de devenir notre propre créateur de la partie qualitative de notre être.
Je pense que l'homme a vraiment un rôle à jouer et qu'il est responsable des résultats de son comportement et de sa vie en général. Il est donc acteur-compositeur de sa vie. Comme je disais : le but c'est de faire prendre conscience, réveiller des consciences. Après c'est à chacun de faire le travail qu'il estime avoir à faire.
Nous sommes en évolution, en création, nous ne sommes pas en contemplation. C'est parce que nous sommes plongés dans l'espace temps qu'il en est ainsi.

Tout laisse supposer, à travers différents enseignements, que tout se passe par l'acceptation de cette vie présente, de ce moment présent qui ouvre un champ de conscience toujours plus large et ainsi toujours plus "apte à créer" une vie de paix et d'harmonie.
Je crois qu'ici se trouve un point essentiel de la vie spirituelle...
En effet, il est bien évident que l'ouverture à notre être essentiel, à notre nature profonde est un point essentiel de notre vie spirituelle. Mais je ne crois pas qu'il faille l'opposer à cette volonté de se changer, de travailler sur soi. Car il me semble que la recherche de notre nature profonde n'est pas forcément plus aisée que le travail plus volontariste que je propose dans le cadre de notre vie spirituelle.
C'est ni plus ni moins la recherche de ce qui coïncide avec la nature profonde de tous les humains, une sorte d'harmonisation, de découverte de la conscience collective qui ne va pas aussi sans une transformation laborieuse et volontaire de notre nature égoïste. S'accepter tel qu'on est n'est pas synonyme de paresse, c'est une façon d'utiliser au mieux son potentiel.

Vouloir amener ou créer une paix est comme un rajout sur notre réalité fondamentale qui est "la paix".

Oui sans doute, mais encore une fois, notre réalité fondamentale ne vient pas comme cela , seulement parce que nous en avons envie. Il faut accoucher de cette réalité fondamentale.
fraternellement

pat

Messages : 19
Date d'inscription : 23/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité

Message par toniov le Sam 1 Mar 2008 - 21:20

Jean-Yves a écrit:
Je crois que ceci se résume à la question suivante : "Est-il préférable d'agir pour le bien du monde ou alors d'accomplir ce que nous ressentons en tant que bonheur en soi ???"
..

Bien à vous tous...

Agir pour le bien du monde est préférable.
Et cela peut se faire à notre tout petit niveau...
C'est un état d'esprit.

toniov

Messages : 55
Date d'inscription : 20/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité

Message par coperfiel le Dim 2 Mar 2008 - 4:23

Jean-Yves a écrit:Bonjour à tous,

Pat a écrit :
Oui, Jacques, effectivement le but c'est de faire prendre conscience, réveiller des consciences. Après c'est à chacun de faire le travail qu'il estime avoir à faire.

Je crois que ceci se résume à la question suivante : "Est-il préférable d'agir pour le bien du monde ou alors d'accomplir ce que nous ressentons en tant que bonheur en soi ???"
Devons-nous nous suivre un idéal pour déterminer ce que doit être notre ligne de conduite ??? Ou bien nous ouvrir à notre nature la plus pronfonde et lui laisser les commandes??? Est-ce qu'en suivant un idéal, qui forcément se base sur notre vision du monde (forcément limitée) nous ne commettons pas une erreur?
Tout laisse supposer, à travers différents enseignements, que tout se passe par l'acceptation de cette vie présente, de ce moment présent qui ouvre un champ de conscience toujours plus large et ainsi toujours plus "apte à créer" une vie de paix et d'hamonie.
Je crois qu'ici se trouve un point essentiel de la vie spirituelle...
Vouloir amener ou créer une paix est comme un rajout sur notre réalité fondamentale qui est "la paix". Ainsi le Christ disait je crois : "Je vous donne MA paix!" Sous entendu, je pense, "n'allez pas en chercher une autre." Il y a de très nombreux enseignements qui ramènenent dans ce sens... Etre soi-même, être heureux... et l'action génératrice de paix se déploie spontanément... Par exemple le soutra du diamant où le Bouddha dit à Subhuti : "Si un Boddhisatva (éveillé) se dit : je vais créer un champ de Bouddha (un ashram sans doute, un lieu de cohérance), c'est qu'il n'est pas un vrai Boddhistava. Car c'est qu'il est alors encore enfermé dans l'idée d'être un individu et d'une durée d'existence".
D'autres encore, lorsque le Christ a chassé les marchands du temple, il sous entendait que l'on ne marchande pas avec Dieu; c'est à dire qu'aucune action ne pouvait nous le donner comme acquis, car tout est Lui, bien sûr. Mais il est point intéressant à la suite. A celui qui voulait donner des colombes il demanda de les enlever. Les colombes symbolisent la paix bien sûr. Sous entendu, à mon avis, il n'y a pas lieu de rajouter la paix sur ce qui, par nature, est Paix. Car ce rajout ne pourrait être que "l'idée" de la paix...

Bien à vous tous...

dans tout ce que tu dis là, je ne peux que te donner raison, même s'il m'a fallu beaucoup de temps, et beaucoup de fois, avoir voulu changer les choses, et m'avoir donné les moyens pour agir dans ce sens ...

il n'y a pas de salut dans la dualité ... No tongue

mais, chers toniov et pat, que cela ne vous empèche d'agir comme vous le sentez, l'important à savoir, c'est que toute action entraîne des conséquences, et ça, quelque soit la nature, et l'intention qui prévaut à l'action ... affraid

dont acte ! bounce
avatar
coperfiel

Messages : 16
Date d'inscription : 19/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité

Message par jacquesc38 le Dim 2 Mar 2008 - 8:24

bonjour Cop,

je ne peux moi aussi qu'être au diapason de ce que tu dis.
en psy, c'est action /réaction, en absolu cause/effet et en fait Le Monde n'est que ce que j'en pense..et les pensées étant créatrices quel que soit le niveau où le résultat se fait ressentir,je suis totalement responsable de ce que je vis.
bien à toi et excellent WE.
dans la paix l'amour et la lumiére.
jacques

_________________
jacquesc38.
http://reflexions-et-essais.over-blog.com/
http://www.wat.tv/jacquesc38
http://la-voie-de-l-ecoute-de-soi.over-blog.com/
avatar
jacquesc38

Masculin Messages : 104
Date d'inscription : 16/02/2008
Localisation : isére

http://reflexions-et-essais.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité

Message par pat le Dim 2 Mar 2008 - 11:04

Bonjour coperfiel,

c'est que toute action entraîne des conséquences, et ça, quelque soit la nature, et l'intention qui prévaut à l'action ...
oui, mais je ne prétends pas changer le monde où changer les autres. Je prétends que le monde peut changer et que les autres peuvent changer.
Mais je prétends surtout que moi, je peux changer si je le veux, et les conséquences c'est moi qui les subirai.
Si j'invite d'autres à changer, c'est parce que je trouve que le monde manque de fraternité et de justice, mais je les invite à prendre la mesure de leur propre changement. Je ne souhaite pas les associer directement aux conséquences de mes actes. Je suis seul responsable de mon changement et de mes actes.

il n'y a pas de salut dans la dualité
...

Tu veux dire, je pense qu'à vouloir se transformer, se changer on entre dans un processus de lutte entre son Moi profond et un résultat que l'on voudrait atteindre.
Sans doute, mais cette dualité même si elle ne représente pas la réalité ultime de mon être, elle représente la réalité de mon vécu. Je vis avec cette impression d'être duel. Il y a un dialogue entre ma conscience et mon Moi. Et c'est de ce dialogue que sort ce désir de changement. Je n'ai que ce passage sur cette terre, ce passage de dualité pour me construire tel que je le veux. Sans dualité, pas de liberté, pas de choix possible. Si un jour dans un autre monde où la notion d'espace-temps aura disparu, je vis dans l'unité de mon être, la dualité aura certes disparu, mais aussi la liberté parce que alors, je n'en aurai peut-être plus besoin.

pat

Messages : 19
Date d'inscription : 23/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité

Message par Jean-Yves le Dim 2 Mar 2008 - 11:54

Bonjour à tous,

Oui Pat, je pense que ton action et ton attitude sont bonnes... je m'explique...
C'est-à-dire que ce n'est tellement l'idée d'action opposée à l'inaction qui est évoquée mais la différence entre l'action qui surgit spontanément de soi (c'est-à-dire sans heurt, sans rupture avec la paix intérieure) et celle qui se déploie sur la base d'un idéal ou d'un objectif à atteindre.
Mais je crois, après réflexion, que même cette dernière peut être sucitée par la force de vie en soi et récupérée par un intellect qui en fait "sa chose" et la porte comme un idéal... En ce sens, l'action portée par un idéal ne m'apparait pas forcement mauvaise...
Donc, d'une certaine façon, l'action juste, je crois qu'il n'y a que chacun qui peut la déterminer et uniquement pour lui-même (c'est à dire, pas besoin de mettre de jugement sur les actes des autres), et ceci à travers son propre ressenti intérieur...

Bien à vous tous et merci pour cet échange qui permet de rentrer dans le profondeurs de soi.

_________________
Roman sur la quête spirituelle, lien ci-dessous :
http://www.lulu.com/shop/jean-yves-vincent/le-voyage-des-albatros/paperback/product-21329275.html;jsessionid=3E9F6E6159FE6EB8EE159141802A4B06

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 56
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum