Le Dzogchen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Dzogchen

Message par Jivanmukta le Mar 23 Avr 2013 - 12:37

Bonjour à toutes et tous,

Le Dzogchen fait partie des voies directes ou abruptes, au même titre que le Mahamudra ou le bouddhisme Ch'an (à l'origine du Zen).

Si vous hésitez une seule seconde entre l'être et le non-être vous êtes un être mort.

Tout comme le New-Age Twisted Evil , le Dzogchen prône que vous y êtes déjà, vous êtes déjà éveillé, vous êtes le bouddha. Oubliez la phrase que je viens d'écrire, ce n'est pas un dogme, le mental ne doit pas s'en saisir comme d'une vérité.

Rien ne sert de chercher la vérité, il suffit de ne plus chérir d’opinions à son sujet.

Dzogchen est souvent traduit par "Grande Perfection" (respectivement Chen et Dzog) mais dans le vocable occidental, "Plénitude Totale" semble plus approprié.


Le Dzogchen ignore plus que toute autre tradition bouddhiste tibétaine les différences sociales, religieuses et économiques. Il fait également fi des ségrégations sexistes : tandis que certaines traditions bouddhistes ont de temps à autre manifesté des tendances misogynes, le Dzogchen, lui, a toujours attiré les femmes - c'est même probablement lui qui a produit le plus grand nombre de maîtres de sexe féminin. La nature communautaire et non institutionnelle du Dzogchen n'y est certes pas étrangère, comme le souligne Tsultrim Allione : « Les communautés du Dzogchen tendent à être non hiérarchiques, à se fonder sur la coopération plutôt que sur la compétition ; ce sont des communautés de familles ou de vagues regroupements d'ermites des deux sexes, qui n'ont aucune "organisation" particulière mais dont les membres s'entraident et se soutiennent sans instituer la moindre hiérarchie. »

Quand il n'y a plus rien à faire, que faites-vous ?

Ne fais jamais rien avec ton esprit - Demeure dans un état naturel et authentique. Ton propre esprit, qui ne vacille pas, est le Dharmakaya. La clé est de méditer ainsi, sans vaciller ; L'expérience est la grande [réalité] au-delà des extrêmes. Sur l'océan translucide Des bulles apparaissent et disparaissent. Il en va de même des pensées Qui ne diffèrent en rien de la réalité ultime. Ne te sens donc pas coupable, détends-toi. Ce qui monte, ce qui se produit, Ne cherche pas à t'en saisir, Laisse-le immédiatement repartir. Les apparences, les sons et les objets Sont ton propre esprit ; Il n'existe rien hormis l'esprit. L'esprit est au-delà des extrêmes De la naissance et de la mort. La nature de l'esprit, la conscience transcendante, Utilise les objets des cinq sens Mais ne s'égare pas hors de la réalité.

Dans l'état d'équilibre cosmique Il n'existe rien à abandonner ou pratiquer, Ni méditation, ni après-méditation.

L’Eveil, c’est comprendre que l’Eveil n’est pas quelque chose que l’on puisse atteindre.

Dans la voie de la libération spontanée, il n'existe ni concept de renonciation - car si c'est toujours mon énergie qui se manifeste, elle peut le faire de nombreuses manières -, ni concept de transformation - car nous partons du principe que je me trouve déjà dans un état de pure présence, de contemplation. Si je me trouve un instant dans un état de contemplation, je vois que la colère et la compassion ne sont qu'une seule et même chose. Le bien et le mal ne font qu'un. Dans cet état, il n'y a rien à faire ; nous nous libérons, parce que nous nous trouvons dans notre propre dimension énergétique sans rien fuir et sans renoncer à quoi que ce soit. Tel est le principe de la libération spontanée.

La libération spontanée, ou disparition naturelle des émotions réactives, survient comme une conséquence naturelle de notre identification à la présence-telle-qu'elle-est. Quand notre conscience cesse d'être conditionnée par notre propension compulsive ou consciente à connaître et fuir différentes sensations, les pensées et les sentiments flottent dans notre présence comme les nuages dans le ciel. Les émotions fondent comme neige au soleil au contact de notre conscience panoramique.

Ni saisir, ni réprimer aucune des pensées, émotions ou perceptions qui se présentent - telle est la clé pour libérer spontanément les émotions entravantes et les pensées compulsives.

Ce taillis n’a ni branches ni feuilles, seule y déborde la Réalité.

Comme l'écrit Longchenpa :

« On ne rejette pas [certaines expériences] ni ne cultive [d'autres]. [Que nos expériences soient] dynamiques ou stables, laissons-les aller là où elles ont envie d'aller. »

« Quand l'esprit se trouve dans un état dynamique ou d'expansion, ne nous décourageons pas, et quand il est calme et stable, renonçons à désirer [qu'il le reste]. »

Par conséquent, l'on ne juge pas certaines expériences sublimes et d'autres, bassement matérielles. On ne tire pas de ce qui est vécu davantage que ce qui est donné dans l'instant présent. On n'amplifie ou n'accentue pas ce que l'on vit, comme dans le Tantrisme, mais on ne le banalise ou dévalorise pas non plus. Fondamentalement, on n'intervient pas, on n'interfère en aucune façon. L'expérience est naturelle, non affectée, non manipulée. Cette pratique s'intitule « Laisser ce qui se présente tel qu'il est ».

Conscience pure, non structurée Dans les traditions hétérodoxes, la seule pratique - mais qui ne peut pas être « pratiquée » - consiste à simplement être présent et conscient dans l'instant présent. Ce strict vécu de l'instant présent est souvent dénommé « non-méditation », car il est naturel et non fabriqué.


Les koans en citations sont tirés de la tradition Zen.

http://lejardindudzogchen.blogspot.fr/

http://www.blogg.org/blog-63787-billet-dzogchen_et_mahamudra___au_del%C3%80_de_la_pratique-612482.html


Dernière édition par Jivanmukta le Mar 23 Avr 2013 - 14:53, édité 5 fois
avatar
Jivanmukta

Masculin Bélier Buffle
Messages : 79
Date d'inscription : 10/04/2013
Age : 32
Localisation : Ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Dzogchen

Message par Jivanmukta le Mar 23 Avr 2013 - 12:41












_________________
Le monde est un reflet de ton esprit.
avatar
Jivanmukta

Masculin Bélier Buffle
Messages : 79
Date d'inscription : 10/04/2013
Age : 32
Localisation : Ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Dzogchen

Message par Jivanmukta le Mar 23 Avr 2013 - 14:59

Un petit mot pour préciser quelque chose, même si le Dzogchen est une voie par essence directe car elle dit tout directement tandis que d'autres enseignements se contentent de livrer les choses par segments, il n'en reste pas moins que si le maître intérieur n'est pas prêt, le maître extérieur lui donnera des exercices à faire pour l'amener au point de rupture qui l'amènera à la vision de ce qui est.

En ce sens, c'est une voie complète, qui est aussi progressive si besoin est car rares sont ceux qui sont prêt à mourir dans l'instant, d'une volonté qui transcende celle de l'ego.

Le Dzogchen dans sa plus pure essence, démarre au moment où le maître intérieur est éveillé. Quand la vision est là alors démarre une autre aventure, celle de la réalisation totale.

Mais... comme le dirait un ami, le Dzogchen, comme toutes les voies, reste un couloir aérien, bien illusoire à l'intérieur d'un ciel indéfini.
avatar
Jivanmukta

Masculin Bélier Buffle
Messages : 79
Date d'inscription : 10/04/2013
Age : 32
Localisation : Ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Dzogchen

Message par Totem le Mar 23 Avr 2013 - 15:57

J'ai été amenée lors de l'éveil de la Kundalini à chercher une explication à certaines manifestations et je suis tombée sur un très bon et très long article sur le Dzochen dont j'ai perdu le lien et qui m'a beaucoup aidée à l'époque au niveau de certaines recommandations et je trouve que cette voie est très intéressante sur pas mal de points.

Bonne journée à tous et toutes sunny

_________________
Si tu t'inquiètes du vent, tu ne sèmeras jamais. Si tu scrutes les nuages, tu n'auras pas de récolte...' L'Ecclésiaste'.
avatar
Totem

Féminin Bélier Chèvre
Messages : 333
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 62
Localisation : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Dzogchen

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum