Cerveau et conscience?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cerveau et conscience?

Message par Aklean le Ven 12 Avr 2013 - 10:41

j'ai eu envie d'ouvrir ce sujet suite à la lecture de celui de Lordevans qui place clairement le cerveau comme siège unique de la conscience.
Je ne vais pas entrer dans tout les détails des plans subtiles etc impossible à "prouver" tant la perception de tout cela dépend de la sensibilité de chacun, mais plus sur un fait tout à fait concret qui est de savoir qu'un amas de câbles ne peut pas produire de la conscience.

C'est quelque chose auquel on est sensible si on s'intéresse un peu à l'informatique et aux I.A.
Une I.A. est d'abord un système dont le rôle est de reproduire des facultés mentales, tel que discerner un objet, comprendre une phrase, produire une analyse psychologique d'une personne, faire un diagnostique médical, etc...
Tout ces systèmes existent et produisent des réponses, en ce sens ils sont très comparable a ce que fait un cerveau, humain en l'occurrence.

Du fait de cette similitude et de notre capacité grandissante à développer des I.A. capable d'imiter de mieux en mieux toutes les subtilités de notre cognition on s'imagine qu'un jour le cerveau humain sera entièrement cartographié et qu'un cerveau artificiel avec tout ce que cela comporte verra le jour, avec... une conscience.. concept qui nous échappe encore beaucoup.
Cette idée est aussi le fruit du fait que les traumatismes cérébraux aboutissent à des incapacités très ciblées, on imagine donc que c'est cette machine qui crée l'observateur... on ne sait pas ou, ni comment, ni pourquoi? Car lorsque le cerveau est touché, la personne perd ses facultés, que ce soit le coma, l'incapacité de reconnaître des visages de proches, l'incapacité de comprendre les mots que l'on lit, etc, ce qui donne l'impression que sans son cerveau, l'individu n'est plus, mais... on a jamais vue l'individu disparaître.... il est toujours quelque part entrain de se débrouiller avec cette machine cassée

De plus si on examine une I.A. aussi sophistiqué qu'elle puisse être, ce n'est rien d'autre qu'un amas de circuits qui aboutissent à des traitements très compliqué, mais pourquoi s'imaginer qu'un jour, si cette machine devient aussi complexe qu'un cerveau, alors un observateur naîtra?
Une machine ne verra jamais les couleurs, elle pourra les discerner, les analyser, mais ça ne sera qu'un tas d'informations, jamais elle ne percevra du rouge ou du bleu, elle n'entendra jamais les sons, elle traitera une information parvenue par ses capteurs mais ne saura jamais qu'elle l'a fait, en bref une machine aussi sophistiqué qu'elle puisse être, n'aura jamais de contact avec les informations qu'elle traite, il n'y aura jamais d'observateur à l'intérieur, jamais rien n'aura de contact avec la réalité car le contact avec la réalité ne se situe pas dans le traitement des informations, mais dans celui qui les perçoit.

Enfin au delà de ça pour ajouter une parenthèse, si on y réfléchi un peu, qu'elle est l'intérêt évolutif d'avoir crée un observateur dans un système cognitif? il n'y en a absolument aucun, nous serions tout aussi efficace à être des pantins mécaniques sans aucun contact avec la réalité, ce qui rend d'autant plus absurde de concevoir le cerveau comme l'organe qui engendre celui qui observe ce qui ce passe dedans.

Voila je laisse le sujet ouvert

Aklean

Masculin Taureau Rat
Messages : 82
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 33
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cerveau et conscience?

Message par Lounaaa le Ven 12 Avr 2013 - 15:29

Absolument d'accord, dans le sens ou ce que je note de cette description de la "conscience" est en fait pour moi celle de "l'intellect". Les facultés cérébrales à traiter les informations résident en effet dans le cerveau, mais qu'est ce qui nous rends humain, si ce n'est la conscience? La conscience- dans ce cadre- pour moi, répond à des lois que nul ne saurait reproduire : l'instinct, le libre arbitre, l'émotion... Toutes ces choses qui définissent une "personnalité" mais qui n'est pas aléatoire comme pourrait l'être une tentative d'I.A dans ce sens.
Je crois que les sentiments, sont ce qui fait d'un être un Homme plutôt qu'une machine.

_________________

L'homme de bien n'attend pas de l'autre qu'il soit parfait, il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. Lao Tseu
avatar
Lounaaa

Féminin Poissons Rat
Messages : 78
Date d'inscription : 28/03/2013
Age : 33
Localisation : Dans le Tout

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cerveau et conscience?

Message par Jean-Yves le Sam 13 Avr 2013 - 8:36

Bonjour à tous...

Intéressant ton sujet Årh-Kklᴧᴧn, et je partage tout à fait ton point de vue : comment un réseau de câble pourrait-il produire la conscience; à mon avis la conscience est là "avant" et le corps est ce à travers quoi elle s'exprime et se manifeste.
Il y a toute la profondeur de l'humanité qu'on ne trouvera jamais dans une machine, toute cette intelligence de la vie... dont vraisemblablement nous ne percevons qu'un fragment.

Sans vouloir adopter une certitude, une croyance particulière, tout me laisse penser que ce qui fait la différence entre un corps mort et un corps vivant, c'est que dans celui qui est mort, le conducteur la quitté. D'ailleurs toutes les recherches et les expériences sur les EMI (Expériences de Morts Éminentes) semblent le confirmer.
Je pense que "la machine", aussi intelligente puisse-t-elle être, ne peut pas être le conducteur (dans le sens de la conscience).

sunny

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cerveau et conscience?

Message par Totem le Sam 13 Avr 2013 - 19:22

En lisant ce sujet il me vient à l'esprit cet article sur la conscience :

http://www.qualitativelife.com/consciencesubtile/2011/08/31/lhumanite-abrite-deux-races-bien-distinctes/

_________________
Si tu t'inquiètes du vent, tu ne sèmeras jamais. Si tu scrutes les nuages, tu n'auras pas de récolte...' L'Ecclésiaste'.
avatar
Totem

Féminin Bélier Chèvre
Messages : 333
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 62
Localisation : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cerveau et conscience?

Message par Aklean le Sam 13 Avr 2013 - 20:32

Lounaaa a écrit:Absolument d'accord, dans le sens ou ce que je note de cette description de la "conscience" est en fait pour moi celle de "l'intellect". Les facultés cérébrales à traiter les informations résident en effet dans le cerveau, mais qu'est ce qui nous rends humain, si ce n'est la conscience? La conscience- dans ce cadre- pour moi, répond à des lois que nul ne saurait reproduire : l'instinct, le libre arbitre, l'émotion... Toutes ces choses qui définissent une "personnalité" mais qui n'est pas aléatoire comme pourrait l'être une tentative d'I.A dans ce sens.
Je crois que les sentiments, sont ce qui fait d'un être un Homme plutôt qu'une machine.

je pense que la conscience n'est pas une caractéristique humaine mais qu'elle est en toute chose, seulement l'humain qui est doté d'une conscience consciente soudée à un système cognitif très complexe ne comprend pas cette notion car il se projette et confond la notion de conscience avec de la pensée cérébralisée.
Aujourd'hui ce que je vois c'est qu'un cailloux, un fleuve, une ville, un arbre, un insecte, etc sont tout autant de formes qui prennent conscience, car l'énergie est conscience, et la conscience est la composante de l'énergie qui lui permet d'entrer en interaction avec toutes les autres.
Toute chose répond, toute chose nous voit quand on la voit, le contact est partout et instantané, le silence ne règne nul part, mais la conscience ne se situe pas à un niveau conceptuel, ce n'est pas de la communication egotique, c'est simplement une entrée en interaction permanente.
Pour l'instinct, le libre arbitre et les émotions je pense que ce sont des caractéristiques profondément cérébrales, ce sont même nos fonctions les plus basses, celles dont on ne peut se défaire et qui fonctionnent en continu sans ce fatiguer,
et encore je mettrais une parenthèse sur le libre arbitre qui dans ma compréhension actuelle des choses n'est qu'une illusion, nous ne savons juste pas pourquoi nous prenons telle décision, mais elle est toujours le résultat d'un ensemble de facteurs même s'ils sont infimes et multiples.
Quand aux émotions je suis persuadé qu'elles n'ont pas grand chose à voir avec nos Êtres qui se situent bien au delà altérations de ce genre de filtres.

Jean-Yves a écrit:Bonjour à tous...

Intéressant ton sujet Årh-Kklᴧᴧn, et je partage tout à fait ton point de vue : comment un réseau de câble pourrait-il produire la conscience; à mon avis la conscience est là "avant" et le corps est ce à travers quoi elle s'exprime et se manifeste.
Il y a toute la profondeur de l'humanité qu'on ne trouvera jamais dans une machine, toute cette intelligence de la vie... dont vraisemblablement nous ne percevons qu'un fragment.

Sans vouloir adopter une certitude, une croyance particulière, tout me laisse penser que ce qui fait la différence entre un corps mort et un corps vivant, c'est que dans celui qui est mort, le conducteur la quitté. D'ailleurs toutes les recherches et les expériences sur les EMI (Expériences de Morts Éminentes) semblent le confirmer.
Je pense que "la machine", aussi intelligente puisse-t-elle être, ne peut pas être le conducteur (dans le sens de la conscience).
Je pense également que si on observe globalement un système de traitement de l'information, aussi complexe qu'il puisse être, jamais il n'y aura cette présence qui se voit, les réponses auront beau être intelligentes, rétrospectives, ce ne sera que le produit d'un grand nombre de calcules,
une question simple a se poser est simplement de se demander, es-ce q'une machine pourrait un jour "voir" une couleur?
Je ne parle pas de l'identifier grâce à une camera qui transforme l'image en information numérique, mais réellement la VOIR,
pour ma part, c'est tellement inconcevable que la question elle même en devient aberrante.
Pour le corps je pense un peu près la même chose, il y a deux ans lorsqu'un ami a réalisé l'éveil lors d'une séance d'hypnose son corps est tombé en état de mort, plus de pouls, plus de respiration, rien, durant plusieurs minutes après lesquels il est "revenu" à la vie.

Totem a écrit:En lisant ce sujet il me vient à l'esprit cet article sur la conscience :

http://www.qualitativelife.com/consciencesubtile/2011/08/31/lhumanite-abrite-deux-races-bien-distinctes/
J'ai lu un peu mais dire que Hitler ou G.bush n'ont pas d'émotions est à mon sens complètement faux, Hitler se mettait facilement en colère, il se haïssait lui même, quand à Bush il dégage plus quelque chose qui tien de la marionnette que de l'être puissant et malfaisant.
Au delà de ça je ne vois pas en quoi l'absence d'émotions conduirait à des comportements atroces,
je pense que ce sont justement les émotions, les sentiments, les instincts, qui conduisent à faire des choses nuisibles, que ce soit par des choses qui plaisent ou intolérables

Aklean

Masculin Taureau Rat
Messages : 82
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 33
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cerveau et conscience?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum