Vivre le silence… la méditation…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vivre le silence… la méditation…

Message par Jean-Yves le Mer 14 Jan 2009 - 10:16

Il y a longtemps que je n’ai pas retranscrit de citation de maîtres spirituels (ou guides spirituels), toutefois devant ce sujet qu’est la méditation, certains souvenirs remontent en moi. L’un de ces guides disait que pour lui, une seule « chose » avait, comment dire, constitué le point central de sa vie.
C’était : « Transcender » Rentrer en soi, aller dans les couches profondes de soi, en d’autres termes : méditer.
C'est-à-dire que si l’on ne fait pas directement par soi-même l’expérience du silence en soi, l’expérience de ce qui est attaché et de ce qui se détache, tout ce qu’on peut entendre au sujet du détachement ou autre reste « les paroles d’un autre », reste « lettre morte ».

Une approche de la méditation…

Je retranscris ici quelques phrases attribuées au Bouddha (en italique) :

« Un bon disciple pratique ainsi : il inspire et il expire et il sait si son inspiration et son expiration est longue ou brève. »

Il est conscient de sa respiration mais cela ne signifie pas nécessairement qu’il se concentre sur la respiration. Il y a plutôt ici une invitation à être présent à ce qui là. Méditer, c’est se mettre en disponibilité, c'est-à-dire laisser s’animer en soi ce qui s’anime. C’est tout. Quelques soient les perturbations qui s’élèvent en soi, elles tendent d’elles-mêmes à s’apaiser, comme des vagues qui ne seraient plus alimentées et qui retomberaient en elles-mêmes et qui ainsi s’effaceraient.

« Un bon disciple pratique ainsi : il observe les formations mentales. »

Il n’y a pas ici un essai pour modifier les pensées (pour en diminuer le flot ou pour l’accroître), il n’y même pas une tentative d’observation des formations mentales (pensées) car observer est naturel, spontané. C’est la conscience qui est là, et cela va de soi, elle est consciente.
En d’autres termes il n’y a rien à faire. S’asseoir, c’est tout ! Et la respiration est là, et les formations mentales sont là. En fait on laisse se décanter se qui doit se décanter…
C’est comme un instant de repos que l’on se donne, il n’est même pas nécessaire de se dire « je vais méditer » car on risque alors de se placer dans une perspective d’atteindre quelque chose, de réaliser quelque chose.
En fait tout est déjà là, en soi… et ne demande qu’à mûrir…

Bien à vous tous…

_________________
Roman sur la quête spirituelle, lien ci-dessous :
http://www.lulu.com/shop/jean-yves-vincent/le-voyage-des-albatros/paperback/product-21329275.html;jsessionid=3E9F6E6159FE6EB8EE159141802A4B06

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 56
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum