spiritualité et sexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

spiritualité et sexualité

Message par luc_toutsimplement le Ven 12 Déc 2008 - 20:27

Je ne sais pas si mon intension est louable, mais j'aimerais vous partager une expérience que je juge intéressante. J'espère que vous pourrez le comprendre dans toute sa dimension.

Depuis quelques semaines, je vis des expériences spirituelles assez fortes, dans le cadre de l'Eglise de Jesus Christ. Après un temps d'épreuve de ma foi et de délivrances multiples, Dieu m'accorde ce que je lui ai demandé, à savoir d'obtenir des armes pour aider les autres. Certains dons sont distribués, à chacun selon la volonté de Dieu, dans la mesure où on reste ouvert et dans l'obéissance. Ces dons sont donnés pour l'utilité commune. Ils peuvent être très simples, ou impressionnant, jusqu'à gêner certains chrétien. Personnellement, j'ai reçu un don d'esprit que je ne connais encore que très mal mais qui m'offre un enseignement privilégié, un regard plus ouvert sur le monde et sur l'esprit de Dieu en particulier. Ce don me permet de sentir des oppressions, d'être sensible quand il y a l'esprit au millieu de frères et soeurs, mais également de prier en imposant les mains pour rafermir les uns et les autres, pour amener des délivrances, briser des liens et probablement d'autres choses encore.
Mercredi dernier, j'étais avec des jeunes étudiants pour chanter des cantiques et prier. Alors qu'on enchainait les chants, j'ai demandé à ce qu'on prie en petit groupe, pour que chacun puisse s'exprimer, demander la prière si besoin, et amener un temps plus profond, plus intime. La chose fût acceptée (joie!). Nous avons pu prié, nous étions environ cinq. Le début était simple, sans grande prétention, puis Mia, une roumaine pria de manière plus intense. C'est une soeur avec qui j'ai eu des moments de prière très forts. Puis, nous avons prié tous en même temps, j'ai entonné deux trois cantiques; l'esprit était sur nous. A un moment, une autre fille qui avait prié, et que j'avais sentit comme ouvrant son coeur à Dieu entonna un chant (que j'aime beaucoup Very Happy ), que nous avons tous repris. Comme j'avais les mains qui fourmillaient, ce qui est un signe d'oppression, ou simplement qu'il y a l'esprit, je me suis dis que je pourrais prier en imposant les mains à quelqu'un, selon la volonté de Dieu. J'ai essayé avec la roumaine, à qui jamais déjà imposé les mains, qui avait été alors raffermi, mais il semblait que ce n'était pas pour elle. Puis, je me suis tourné vers l'autre fille, et je lui ai dit de venir pour que je prie pour elle. J'avais la conviction que c'était pour elle, je n'avais pas osé tout de suite. J'avais essayé sur la roumaine par "confort spirituel", puisque je savais que ça avait déjà été fort avec elle.
J'ai donc mis les mains sur ses épaules, et j'ai prié pour elle. Je sentais que ça devenait plus fort, plus intense, et elle même baissa la tête, semblait touchée. J'ai continué à prier, sentant un travail; j'avais, je crois, assez mal aux bras à cause de l'action de l'esprit et aussi de l'oppression probablement. Je me suis mis à trembler assez violement, avant de sentir qu'il y avait un vrai combat spirituel. J'ai alors prié dans le sens de la délivrance, ordonnant au lien de se briser. Je ne savais pas ce que c'était comme lien, mais il me semble lien que c'était un lien spirituel, puisque j'ai du utiliser le Nom de Jesus pour arriver à couper la corde. A un moment, le combat s'est apaisé, et j'ai sû alors que la victoire était acquise, sur ce point en tout cas. Après avoir remercié Dieu pour cette victoire, je lui ai dit qu'elle avait été délivré, et qu'il ne fallait pas qu'elle en doute. Elle était assez bouleversée, et semblait être face à un choix difficile. Elle ne m'a rien dit alors. J'étais certain qu'elle avait été délivrée de quelque chose, et j'espérais qu'elle poursuivrait dans le sens de la foi.
Ce mercredi-ci, j'ai pu la revoir. Je lui ai demandé si quelque chose avait changé dans sa vie, si elle avait été délivré de quelque chose en particulier. Elle n'osait pas dire ce qui s'était passé, mais comme je lui ai dit que je ne pouvais pas l'aider si elle ne me disait rien, elle a fini par sortir avec moi et m'a dit ce qui s'était passé.
Elle était avec un garçon depuis 5 ans maintenant. Elle avait commencé à sortir avec dans un moment de sa vie où sa foi avait semblé fléchir. Elle avait eu des raports sexuels avec, avait parfois essayé de le quitter, setant que quelque chose n'allait, mais n'y était pas parvenu. Elle m'a dit ensuite que dimanche, après ce combat spirituel, elle n'avait plus senti de désir physique et sexuel envers lui. On tenait donc la nature du lien qui avait été brisé. Ce lien spirituel n'était autre que celui qui uni deux être lorsqu'ils se "connaissent". Et celui-ci avait été brisé car Dieu souhaitait que cette fille ne soit plus entravée dans sa foi et qu'elle avance enfin; et ce garçon ne lui était visiblement pas destiné, malgré un entende et un amour sincère.
Je suis assez étonné de voir que l'acte sexuel amène un si grand enjeux spirituel, et je comprend mieux la déréliction qui attend beaucoup de gens de notre société, qui accumule les erreurs dans ce domaine (à mon sens). On joue sans cesse avec une chose qu'on ne connait même pas; j'ai personnellement tendance à penser qu'un sexe qui parle de lui-même est un sexe qui va mal, Et on parle beaucoup de sexe à l'heure d'aujourd'hui, comme si même cette "spiritualité" là n'accomplissait pas tout son devoir; Ajoutés à celà une méconnaissance affolante, même parmis les chrétiens, des liens spirituels, des démons, de tout esprit mauvais qui provoquent des maladies tels que la dépression, l'anorexie, qui ne sont que des symptomes pas toujours visible d'un marasme spirituel quasi palpable. (je peux en témoigner, je suis moi même passé par le chamin de la délivrance au nom de Jesus). Quand je vois la difficulté que recontrent certaines personnes pour se sortir de tous ces problèmes, je comprends pourquoi il y a un malaise aussi morbide et un sexe aussi malheureux en terre de France.
Que Dieu vous bénisse.

luuuuc.
avatar
luc_toutsimplement

Masculin Bélier Chat
Messages : 14
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité et sexualité

Message par Jean-Yves le Sam 13 Déc 2008 - 16:35

Bonjour Luc et bienvenue sur ce forum

Merci de partager avec nous ton expérience et, te connaissant depuis maintenant quelques années, je sais que tu es totalement sincère. Sans doute, ce genre d'expérience que tu traduis ici, peut susciter bien des interrogations et des remises en questions sur ce que l'on croit ou ne croit pas, mais ceci est une des raisons d'être de ce forum.

Amitié

_________________
Roman sur la quête spirituelle, lien ci-dessous :
http://www.lulu.com/shop/jean-yves-vincent/le-voyage-des-albatros/paperback/product-21329275.html;jsessionid=3E9F6E6159FE6EB8EE159141802A4B06

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité et sexualité

Message par Lordevans le Sam 13 Déc 2008 - 18:08

Bonjour Luc,

Ce que tu nous raconte là est très intéressant.
La spiritualité, c'est aussi ça.
Vois-tu , je ne suis pas croyant. Je n'ai aucune religion, bien que les ayant toutes étudiées.
Je n'ai pas de dieu, je n'ai pas de foi, donc je n'aborde pas les choses comme tu le fais toi-même.
Mais je crois comprendre ce que tu veux nous dire et qui n'est pas forcément facile à expliquer.
Est-ce que nous avons des dons? Bien sûr. Dans de nombreux domaines et probablement dans des domaines tout à fait encore inexplorés.
L'imposition des mains est un don scientifiquement reconnu. Certes, on n'accomplit pas des miraclles, mais on peut soulager, faire du bien et redonner une certaine force à une personne affaiblie.
La sexualité est une fonction biologique qui procure du plaisir et de la plénitude, tout comme manger, boire, dormir, rêver, respirer, etc...
La prière est une mode d'introspection et de communication avec des forces que nous ignorons, qui peuvent nous étouffer, nous faire peur, nous faire souffrir.
On a parfois besoin de communiquer avec notre mère nature, notre mère à tous.
Dans ces réunions de prière, il se passe des choses très fortes, parfois, qui rapprochent les personnes en présence et créent une atmosphère de confiance et d'ouverture à l'autre.
Ton expérience montre que cette personne avait besoin qu'on lui insuffle une énergie qui lui manquait pour accomplir une chose qui l'effrayait, rompre avec une autre personne et avec une situation qui lui était devenue insupportable.
Sinon, c'est bien vrai que la sexualité est très sujette aux variations de l'esprit et du bien être dans la vie et que notre époque, qui est une époque d'individualisme à outrance, d'égoïsme, d'abandon de toute spiritualité et d'exacerbation de l'agressivité, n'est pas du tout à même de favoriser une sexualité épanouie, particulièrement pour les personnes les plus fragiles psychologiquement.
Jésus, c'est pour d'autres Bouddha ou autre chose. On a besoin de croire en un monde meilleur.
Je suis athée, mais je suis attaché au message du Christ, le seul qui incite à l'amour du prochain, au pardon, à la charité et à la paix. Autant de valeurs qu'il serait bon de rendre plus actuelles. Very Happy

Bonne soirée.
avatar
Lordevans

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 48
Date d'inscription : 30/03/2008
Age : 66
Localisation : Haut Var

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité et sexualité

Message par luc_toutsimplement le Dim 14 Déc 2008 - 16:36

Jean-Yves a écrit:Bonjour Luc et bienvenue sur ce forum

Merci de partager avec nous ton expérience et, te connaissant depuis maintenant quelques années, je sais que tu es totalement sincère. Sans doute, ce genre d'expérience que tu traduis ici, peut susciter bien des interrogations et des remises en questions sur ce que l'on croit ou ne croit pas, mais ceci est une des raisons d'être de ce forum.

Amitié

Je te remercie de ta confiance, qui est un minimum dans l'ouverture et la compréhension de l'autre, même si je me rend bien compte que ce que je raconte n'est pas compréhensible dans toute sa dimension. Peu importe, je donne à qui voudra bien l'entendre Very Happy
J'espère que le dialogue sera vrai ici, on vera. Sur le peu d'expérience que j'ai, j'ai vu que je ne peux donner qu'à ceux qui s'ouvre, quand bien même je ressuciterais un mort. A ce propos, j'aime beaucoup la parabole de Lazare, que je vais copier coller ici, pour le plaisir. Wink
Luc 16.19 Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie. 16.20 Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d'ulcères, 16.21 et désireux de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche; et même les chiens venaient encore lécher ses ulcères. 16.22 Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d'Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli. 16.23 Dans le séjour des morts, il leva les yeux; et, tandis qu'il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein. 16.24 Il s'écria: Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu'il trempe le bout de son doigt dans l'eau et me rafraîchisse la langue; car je souffre cruellement dans cette flamme. 16.25 Abraham répondit: Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres. 16.26 D'ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d'ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire. 16.27 Le riche dit: Je te prie donc, père Abraham, d'envoyer Lazare dans la maison de mon père; car j'ai cinq frères. 16.28 C'est pour qu'il leur atteste ces choses, afin qu'ils ne viennent pas aussi dans ce lieu de tourments. 16.29 Abraham répondit: Ils ont Moïse et les prophètes; qu'ils les écoutent. 16.30 Et il dit: Non, père Abraham, mais si quelqu'un des morts va vers eux, ils se repentiront. 16.31 Et Abraham lui dit: S'ils n'écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu'un des morts ressusciterait.
avatar
luc_toutsimplement

Masculin Bélier Chat
Messages : 14
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité et sexualité

Message par luc_toutsimplement le Dim 14 Déc 2008 - 17:03

Lordevans,
Merci pour ton attention^^
Je ne savais pas que l'imposition des mains était scientifiquement reconnue, ceci dit, il y a plusieurs sorte d'imposition des mains; Je crois que la première, et probablement la plus connue est celle utilisée par des guérisseurs, et qui ont un pouvoir limité. Je crois qu'ils utilisent ce qu'on apelle communément le magnétisme non? Personnellement, je me méfie énormément de ces choses là. Ma mère avait été conduite chez un guérisseur, et a dût obtenir une délivrance spirituelle suplémentaire à cause de ça; je n'ai malheureusement ou heureusement pas d'expérience directe à ce propos, mais je fais confiance aux chrétiens qui en ont parlé. Je sais qu'on peut attraper des liens spirutuel. Rien n'est neutre, la puissance spirituelle n'est pas visible et toujours discernable; c'est pourquoi il est important de savoir en quel NOM nous faisons celà. C'est très dangereux sinon. Je me rapelle d'une soirée où j'étais rentré seul dans ma rue à Besançon. J'ai recontrée une voyante, astrologue. Sans avoir peur, je tremblais lorsque j'étais en train de parler avec, et j'étais mal pendant plusieurs jours à cause de cette rencontre. Ca m'est arrivé aussi d'être très mal pendant plusieurs jour après avoir rencontré un homme qui voulait faire l'amour avec moi; probablement pour les mêmes raisons. Cette doualité spirituelle est indéniable: il y a des esprits néfastes, et l'esprit saint. Ce dernier donne aussi des dons spirituels, qui sont analogues aux "dons libres", ceux qui sont héréditaires, oubien acquis par des sciences que je normerai occultes. La différence est mince, au moins dans les manifestations. C'est là que j'en renviens au problème suivant: en quel Nom faisons nous les choses? Moi j'agis au Nom de Jesus, car je connais son enseignement et son esprit, car je Le connais. L'esprit donne quand il veut. Un jour il sera là pour quelqu'un en particulier, comme il l'entend.
Il y a une intelligence derrière, et c'est pour celà que je ne suis pas d'accord quand tu dis que ce sont des dons qui peuvent affermir des personnes affaiblies comme on le ferait avec une simple communication de force. Et ce genre de don peut amener des miracles. Briser un lien spirituel, c'est un miracle, autant que chasser un démon ou opérer une guérison de maladie. C'est d'une puissance extrème, et je me suis rendu compte qu'elle agit à la mesure de ce qu'on est capable de suporter. Lorsque j'ai reçu ce don, je me suis retrouvé par terre avec des tremblements et les mains qui fourmillaient. Ca m'a fait du bien, mais m'a aussi obligé à me sanctifier plus encore, car l'esprit saint ne peut pas se mélanger avec le péché.
Sinon j'ai juste une nuance à apporter. Je parle de la sexualité en lui attribuant une valeur spiriutelle, en particulier en vue du couple, plus que dans le bien qu'il apporte. Je me rends compte avec l'expérience que j'ai décrite que faire l'amour avec une personne, s'est se lier spirituellement avec.
En tout cas, content que tu sois attaché au message de Christ, ca ne peut t'aporter que du bien Wink J'espère ne pas arriver avec mes gros sabots, mais j'aime qu'on soit au clair.
avatar
luc_toutsimplement

Masculin Bélier Chat
Messages : 14
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité et sexualité

Message par Lordevans le Dim 14 Déc 2008 - 17:26

Bonjour Luc

Oui, il faut être clair.
L'imposition des mains est effectivement reconnue dans ses effets par certains scientifiques, dans certaines conditions. Il s'agit effectivement de magnétisme. Mais la personnalité du magnétiseur comme celle du magnétisé entrent en ligne de compte. Après tout, on arrive à endormir ou à faire faire des choses à une personne, par l'hypnose, sans la toucher, pourquoi ne pourrait-on pas obtenir des résultats en la touchant presque ou légèrement. En ces domaines, la foi en la chose est importante.
De le même façon que l'on ne peut pas hypnotiser une personne qui n'y est pas consentante ou qui n'y croit pas un minimum.
Non, faire l'amour avec une personne n'établit pas obligatoirement un lien spirituel.
Mais les deux choses sont compatibles et recommandables.
avatar
Lordevans

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 48
Date d'inscription : 30/03/2008
Age : 66
Localisation : Haut Var

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité et sexualité

Message par luc_toutsimplement le Lun 9 Mar 2009 - 11:51

Je suis d'accord sur le fait qu'un rapport n'induit pas forcément un lien spirituel. En tous les cas se sont des savoirs qui ne nous regardent pas, chacun étant responsable de ce qu'il fait.
Je ne fais pas de magnétisme; je considère ces sciences parrallèles comme étant dangereuse. Ce n'est pas systématiquement néfaste, mais il me semble qu'on joue alors avec des énergies qu'on ne connait pas, et qui sont de provenance inconnues. Je ne suis pas certains que celà vienne du corps. Et une simple énergie ne peux pas faire quoi que ce soit à quelqu'un d'autre, de manière aussi cyblée que certaines le font. J'ai un ami qui a déjà guéri une entorse par ces mêmes pouvoirs. Une énergie sanqs intelligence n'aurait fait qu'agraver le mal. Or elle est guérie, sans qu'on ai connaissance nous même des mécanismes. Il est clair que ce sopnt des forces intelligentes qui agissent. Le problème est de savoir lesquelles. J'ai ma position sur le sujet, mais il ne me semble pas nécéssaire de l'aborder.
Pour ma part, je procède au nom de Jesus, lorsque Dieu me demande de le faire. Je Le connais, et je lui fait confiance, je ne fais rien de moi même. Ma volonté ou ma propre puissance n'intervient pas. D'ailleurs, aussi puissante que semble être l'énergie déployée, elle ne m'occasionne absolument aucune fatigue.
avatar
luc_toutsimplement

Masculin Bélier Chat
Messages : 14
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: spiritualité et sexualité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum