Faut-il toujours chercher des réponses à tout?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faut-il toujours chercher des réponses à tout?

Message par Lordevans le Jeu 11 Déc 2008 - 17:26

Bonsoir à toutes et à tous!

Souvent, je me dis que certaines personnes posent ou se posent des questions assez ahurissantes.
On a tous été ados, et on sait bien que les ados sont pleins de questionnements dans tous les domaines.
Quand on est adulte, on a moins de temps à consacrer à se râcler la soupière avec des pourquoi ci et pourquoi ça. On finit par prendre la vie comme elle vient.
Trop de questions. D'où viens-je, qui suis-je où cours-je et dans quel état j'ère...! Very Happy
Bon, faut rigoler, aussi. Pas oublier de rire sept minutes par jour pour être en bonne santé.
Même le Dalaï-Lama rigole, hein!
Bien sûr, je me pose aussi des questions, mais je n'y attache qu'une valeur très relative.
Les grands thèmes ne nous concernent pas vraiment.
Qu'est-ce que la vie, qu'est-ce que la mort, le temps, l'espace, les dieux ou Dieu, pourquoi les hommes font-ils ci ou ça, et pourquoi sont-ils aussi cons, globalement.
D'abord, il n'y a pas forcément de réponses à tout.
Ensuite, les réponses ne nous sont pas forcément accessibles, par manque d'éléments de base pour poser le problème. Et puis, on peut vivre très heureux sans se poser de questions et très malheureux en s'en posant des millions. Non pas que je veuille encourager l'ignorance et la stupidité, comme voudrait le faire le gouvernement et particulièrement M. Darcos, aujourd'hui. Non, mais la question est de savoir si il est vraiment bon pour le mental des uns et des autres de se poser tant de questions dont certaines n'auront jamais de réponses. Ca peut rendre fous les plus fragiles psychologiquement de savoir que certaines questions n'ont pas de réponses. C'est pour ça qu'on a inventé les dieux et Dieu. Comme ça, on a un ectoplasme qui est responsable de tout et qui justifie tout. Ca décharge, quoi. Ca décontracte.
En fait, dans les religions, toutes les questions qui n'ont pas de réponse pragmatique passent automatiquement par la case Dieu qui pourvoie à tout et dont les desseins sont hautement impénétrables (contrairement à une de mes copines).
Bonne nuit à tous.
avatar
Lordevans

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 48
Date d'inscription : 30/03/2008
Age : 66
Localisation : Haut Var

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours chercher des réponses à tout?

Message par sahaja le Ven 12 Déc 2008 - 16:23

chaque être humain aspire au bonheur et se demande comment l'obtenir ,dans ce monde ou dans un autre.
quand un homme prend conscience de l'impermanence de toute choses qu'il crois avoir en sa possession ,y compris son corps, alors il se pose des questions sur le sens de tout cela, certain s'en posent très jeune d'autre plus tard et d'autre sur leur lit de mort .
ce qu'il y a de sur c'est que chacun fait le bilan de sa vie un jour ou l'autre et c'est souvent un grand abime qui s'ouvre.
tout le monde vie avec une sorte de sentiment de vide,de manque et personne ne veux mourir avec cela,ce point d'interrogation,cet inconnu.
le sentiment de frustration demeure malgré les richesses,les mariages,les joie etc..
il ne s' agit pas simplement de se posé des questions pour avoir des réponses! c'est plus "profond " que cela.


amitié

.....................sunyata
avatar
sahaja

Masculin Bélier Tigre
Messages : 60
Date d'inscription : 23/02/2008
Age : 43

http://sunyata-eveilsauvagecom.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours chercher des réponses à tout?

Message par Lordevans le Sam 13 Déc 2008 - 14:52

Bonjour Sahaja,

il ne s' agit pas simplement de se posé des questions pour avoir des réponses! c'est plus "profond " que cela.

C'est peut-être la clef.
En effet, nous sommes tous très différents par rapport aux questionnements sur la vie.
Cela va de celui qui ne se pose aucune question jusqu'à celui qui se perd dans tant de questions qu'il ne retrouve plus son chemin.
Après tout, nous sommes tous tellement inégaux face à d'innombrables domaines.
Je me souviens de toutes les questions que nous mettions sur la table, lorsque nous étions adolescents et que nous nous retrouvions en un lieu un peu calme et dans une atmosphère d'amitié et de sérénité. La vie était alors pour nous encore un grand point d'interrogation. Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts et nous avons appris beaucoup de choses et répondu à de nombreuses questions. Mais certaines sont toujours là.
S'il existe des sites et des forums comme celuis-ci, c'est que beaucoup de personnes ont besoin se confronter leurs idées à celles des autres et de s'enrichir, éventuellement, des idées ou des conceptions des autres.
Personnellement, je suis toujours heureux d'échanger, mais je ne trouve pas vraiment de questions sur la vie auxquelles je n'ai déjà de réponses ou pour lesquelles je sais qu'il est inutile de chercher des réponses, sachant qu'elles sont probablement inaccessibles aux habitants de la Terre.
Ma démarche, il est vrai, est très cartésienne, pragmatique et terre-à-terre...! Very Happy

A propos de ce forum et des autres, je trouve aussi qu'ils semblent, actuellement, faire l'objet d'un certain retrait de leurs adhérents sans doute face à la crise économique et sociale qui se profile et au fait que des considérations plus "alimentaires" prennent peu à peu le pas sur des préoccupations philosophiques assez floues.

Bonne journé, fin de journée, soirée, nuit et matin à tous... Cool
avatar
Lordevans

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 48
Date d'inscription : 30/03/2008
Age : 66
Localisation : Haut Var

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours chercher des réponses à tout?

Message par Jean-Yves le Dim 14 Déc 2008 - 10:15

Bonjour Laurent, à tous

En fait, dans les religions, toutes les questions qui n'ont pas de réponse pragmatique passent automatiquement par la case Dieu qui pourvoie à tout et dont les desseins sont hautement impénétrables (contrairement à une de mes copines).
Bonne nuit à tous.

Je poursuis un peu l'échange... malgré la crise économique lol, qui somme toute, j'en suis convaincu, ne touche réellement, c'est-à-dire dans les besoins essentiels, qu'une minorité d'entre nous.

Je ne crois pas si cette recherche repose sur un besoin philosophique assez flou mais plutôt sur le besoin de se reconnaître soi-même, de retrouver sa substance essentielle. De trouver en fait, non pas la qualité de ce que l'on regarde, que l'on examine, mais plutôt la nature de celui qui examine.

On peut évidemment supposer que par besoin l'homme a inventé Dieu (ou les dieux) ; par besoin pour combler un vide, atténuer la peur de l'inconnu... Mais le fait que l'on ait besoin d'une chose ne prouve pas qu'elle n'existe pas.
On voit dans la vie de nombreux exemple où justement une réponse est associé aux différents besoins. Par exemple, les enfants ont un besoin vital de leurs parents et les parents sont une réalité, nous avons besoin de nourriture pour vivre et nous avons un système digestif pour la recevoir ; on pourrrait bien sûr citer des exemples à l'infini et je vais donc m'arrêter là.
Il est vrai bien sûr que si le besoin de Dieu ne prouve pas son existence, il ne prouve pas non plus son inexistence. Alors qu'est-ce qui prouver l'existence ou l'inexistence de cette réalité que l'on appelé Dieu (et qui finalement, se réfère à la reconnaissance d'une dimention qui nous dépasse et n'est peut-être pas ce que nous imaginons ou avons imaginé) ???
Rien, je pense, il n'y a aucun autre exemple qui soit aussi intime que notre propre soi (cette dimension d'infini en soi), et il semble que ce soit une réalité que l'on ne peut appréhender que par soi-même, dans l'intimité en soi.

A un certain moment, nous pouvons ressentir une sorte de conflit intérieur où s'opposent notre propre perception ou ressenti des ces moments de paix et d'infini, avec notre conception d'une réalité rigide et fermement établie, conséquence de notre conditionnement ou éducation.
Là, je crois qu'on commence à se poser des questions...

Amitié

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours chercher des réponses à tout?

Message par Lordevans le Dim 14 Déc 2008 - 18:52

Bonjour Jean-Yves et tout le monde,

Jean-Yves, heureux de lire tes lignes.
Je ne sais pas quel temps vous avez sur la côte, mais ici, dans le haut Var, c’est vraiment un temps de cochon, pluie et fortes bourrasques de vent d’est.

Pour en revenir à notre sujet, si on peut dire qu’une douzaine de millions de personnes, en France, qui souffrent déjà du manque de tout et qui vont souffrir encore davantage, peuvent être considérés comme une « minorité », je veux bien… ! Very Happy

Pourquoi a-t-on besoin de se reconnaître soi-même ou de retrouver sa substance essentielle ? La recherche intérieure n’est pas toujours la clef, lorsque c’est le corps qui souffre et qui a besoin d’être soigné ou apaisé. Et c’est très souvent le cas. On ne peut pas tout régler par l’introspection ni par la méditation. Les moines tibétains mangent avant d’aller méditer. Qui peut méditer avec le ventre vide ? Je crois que trop souvent les gens cherchent un remède à leurs peurs, à leurs problèmes existentiels, à leurs souffrances intérieures, là où ils ne le trouveront pas. Il faut bien séparer le physique du psychique ou mental ou spirituel.

Quelle est donc la qualité de celui qui examine ? C’est tout le monde et n’importe qui, avec sa vie, ses acquis, ses problèmes, ses souffrances, son expérience, son passé, son présent et son avenir. Sa qualité, c’est ce qu’il est au plus profond de son être et qui le différencie de tous les autres.
Nous sommes tous si différents, si complexes, si fragiles.
Même ceux qui se donnent des apparences de grande force virile sont parfois très faibles. Et parfois même encore plus faibles et plus fragiles que ceux qui ont des apparences de fragilité mais qui ont déjà eu à en découdre avec la vie et dont les combats les ont aguerris.

L’existence de Dieu et donc la foi en un dieu possible est une chose très personnelle. Pour ma part, je respecte toutes les personnes qui ont des croyances et toutes ces croyances, même celles qui pourraient sembler les plus fantoches, parce que j’estime que cela relève du domaine de la liberté de convictions métaphysiques de chacun et je tiens à ce respect pour les autres comme pour moi-même. Si dieu existe, libre à chacun de partir à sa recherche.

Je donne ici un lien vers mon texte sur les aspects positifs des religions:
Des aspects positifs des religions

Pour ma part, je n’y crois pas. Néanmoins, je laisse subsister en mon intellect, par rationalité et pragmatisme, une petite étincelle de doute sur le fait que ce que je vois, ce que je sens et ce que je crois n’a pas valeur absolue et que, comme tout le monde, je peux me tromper. Mais de prime abord, je n’y crois pas et je ne développe rien dans cette direction.
C’est une dimension de la pensée à laquelle je préfère d’autres formes de réflexion plus concrètes et plus terre-à-terre.
Par contre, je condamne les soi-disant croyances et convictions qui conduisent des humains à faire de la discrimination et à condamner d’autres humains à la souffrance ou à la mort au nom de principes, de doctrines, de dogmes et de lois d’état soumises à ces dogmes et qui ne sont que sources de haine et de barbarie.
Comment peut-on espérer que l’humanité avance sous de telles formes de manipulation autoritaire des esprits et des sociétés.

Par contre, ce qui est intéressant et enrichissant, c’est le partage de nos idées.
Chacun apporte sa petite pierre et chaque autre peut y trouver un élément nouveau de sa pensée. C’est une œuvre commune.
Notre pensée intime est un temple, un sanctuaire, et nul ne peut y pénétrer sans notre permission, ni la voler, ni la violer.

Mais ce qui me chagrine le plus, aujourd’hui, c’est le phénomène de repli des individus, dans une société où tout nous pousse à l’individualisme et au rejet des autres.

Il y a quelques jours, je voyais sur Arte une émission qui se passait à Taïwan, où une personne faisait une bonne analyse de la société occidentale individualiste et égoïste qui nous conduit tous à la frustration et à la souffrance et à l’éclatement des valeurs familiales traditionnelles.
Là-bas, au contraire, ils entretiennent un culte majeur de la cohésion familiale et des traditions qui y sont attachées et qui les rendent plus heureux.

Aux quatre coins du monde, des civilisations et des cultures différentes de la nôtre (mais avons-nous bien encore une quelconque culture… ?) sont encore beaucoup plus porteuses de modes de vie et de traditions propres à apporter du bonheur. Chez nous, la société de consommation et de surconsommation qui nous a été peu à peu imposée nous a privés des joies les plus simples.

Introspection, réflexion, philosophie, tout cela ne semble pas nous donner les clefs du bonheur.
Mais le bonheur n’est jamais garanti. Et il peut revêtir toutes sortes de formes.
« Mens sana in corpore sano », dit-on.
Il faut soigner son « âme », bien sûr, mais ne pas oublier son corps.

Demain, c’est un jour très important. Cela fera 58 ans que je serai né à la clinique du Rochasson, à Gap… !! Very Happy Cool

Bonne semaine à tous.
avatar
Lordevans

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 48
Date d'inscription : 30/03/2008
Age : 66
Localisation : Haut Var

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours chercher des réponses à tout?

Message par Jean-Yves le Lun 15 Déc 2008 - 10:59

Bonjour

[quote="Lordevans"]
Bonjour Jean-Yves et tout le monde,

Jean-Yves, heureux de lire tes lignes.
Je ne sais pas quel temps vous avez sur la côte, mais ici, dans le haut Var, c’est vraiment un temps de cochon, pluie et fortes bourrasques de vent d’est.

Pour en revenir à notre sujet, si on peut dire qu’une douzaine de millions de personnes, en France, qui souffrent déjà du manque de tout et qui vont souffrir encore davantage, peuvent être considérés comme une « minorité », je veux bien… ! Very Happy

Oui, le sens réel de ma phrase est bien sûr à replacer dans le contexte, elle ne signifie pas que ce problème de la souffrance de 12 millions de personnes est sans importance mais que je pense que ce n'est pas cela qui amène une baisse de fréquentation du forum

Pourquoi a-t-on besoin de se reconnaître soi-même ou de retrouver sa substance essentielle ?
Je ne sais pas trop, il semble que ce soit dans la nature des choses. Il semble que nous recherchons des formes de bonheur à travers les différents plaisirs mais qu'aucun d'entre eux ne parvienne à nous satisfaire durablement. D'où l'interrogation face à la vie et la recherche...

La recherche intérieure n’est pas toujours la clef, lorsque c’est le corps qui souffre et qui a besoin d’être soigné ou apaisé. Et c’est très souvent le cas. On ne peut pas tout régler par l’introspection ni par la méditation. Les moines tibétains mangent avant d’aller méditer. Qui peut méditer avec le ventre vide ?
Oui, tout à fait d'accord

Je crois que trop souvent les gens cherchent un remède à leurs peurs, à leurs problèmes existentiels, à leurs souffrances intérieures, là où ils ne le trouveront pas.
????
Il faut bien séparer le physique du psychique ou mental ou spirituel.
Je n'ai pas le même point de vue, pourquoi séparer???

Même ceux qui se donnent des apparences de grande force virile sont parfois très faibles. Et parfois même encore plus faibles et plus fragiles que ceux qui ont des apparences de fragilité mais qui ont déjà eu à en découdre avec la vie et dont les combats les ont aguerris.
Oui c'est certain

Pour ma part, je n’y crois pas. Néanmoins, je laisse subsister en mon intellect, par rationalité et pragmatisme, une petite étincelle de doute sur le fait que ce que je vois, ce que je sens et ce que je crois n’a pas valeur absolue et que, comme tout le monde, je peux me tromper. Mais de prime abord, je n’y crois pas et je ne développe rien dans cette direction.
Entre "croire" et "ne pas croire" je ne suis pas certain qu'il y ait vraiment une si grande distance car bien souvent celui qui dit "croire" porte un doute au fond de lui, et je crois que c'est la même chose pour celui qui dit ne pas croire.

Introspection, réflexion, philosophie, tout cela ne semble pas nous donner les clefs du bonheur.
Bah, ça peut donner des pistes...

Demain, c’est un jour très important. Cela fera 58 ans que je serai né à la clinique du Rochasson, à Gap… !! Very Happy Cool

Joyeux anniversaire alors, car c'est aujourd'hui... sunny

Amitié

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours chercher des réponses à tout?

Message par Lordevans le Lun 15 Déc 2008 - 16:51

Bonjour

Oui, le sens réel de ma phrase est bien sûr à replacer dans le contexte, elle ne signifie pas que ce problème de la souffrance de 12 millions de personnes est sans importance mais que je pense que ce n'est pas cela qui amène une baisse de fréquentation du forum

Rassure-toi, j'avais bien pris le sens de ta phrase pour ce que tu voulais exprimer.

En vérité, je crois que le marasme éloigne les gens de discussions somme toutes très éloignées de leur préoccupation vitales.

Je ne sais pas trop, il semble que ce soit dans la nature des choses. Il semble que nous recherchons des formes de bonheur à travers les différents plaisirs mais qu'aucun d'entre eux ne parvienne à nous satisfaire durablement. D'où l'interrogation face à la vie et la recherche...

Ne sont-ce pas là de grandes phrases (se reconnaître ou retrouver sa substance essentielle) qui concernent peu de gens. Les personnes bien équilibrées et bien dans leur peau n’ont pas de ces quêtes. La plupart des gens vivent quand même leur vie sans se poser tant de questions. D’ailleurs, ils ont souvent renoncé à se poser des questions auxquelles il est clair qu’ils n’auront pas de réponses.

Je crois que trop souvent les gens cherchent un remède à leurs peurs, à leurs problèmes existentiels, à leurs souffrances intérieures, là où ils ne le trouveront pas.

????

Parce qu’ils cherchent très loin ce qui est en eux-mêmes. La plupart des réponses aux questions que nous nous posons sont en nous. Il suffit de méditer un peu.

Il faut bien séparer le physique du psychique ou mental ou spirituel.

Je n'ai pas le même point de vue, pourquoi séparer???

Parce que ce sont des domaines nettement distincts. Le psy, le mental, le spirituel ont leur siège dans notre activité cérébrale ou intellectuelle, alors que le corps, le pathos et le ressenti physique sont du domaine de la chair. Bien sûr, il existe des influences de l’un sur l’autre. La douleur physique peut rendre fou et la souffrance psychique peut conduire au délabrement du corps. Mais ce sont bien des domaines très distincts.

Entre "croire" et "ne pas croire" je ne suis pas certain qu'il y ait vraiment une si grande distance car bien souvent celui qui dit "croire" porte un doute au fond de lui, et je crois que c'est la même chose pour celui qui dit ne pas croire.

En effet, le doute existe.

" Tout le problème de ce monde, c'est que les idiots et les fanatiques sont toujours si sûrs d'eux, tandis que les sages sont tellement pleins de doutes. " Bertrand Russell

En fait, croire ou ne pas croire n’est pas vraiment important. C’est ce que la croyance induit en l’individu qui est important. Pour certains, la croyance peut devenir une obsession, une psychose, une folie. En toute chose sachons garder raison.

Introspection, réflexion, philosophie, tout cela ne semble pas nous donner les clefs du bonheur.

Bah, ça peut donner des pistes...

Certes, si l’on se réfère aux philosophies asiatiques et à la recherche de l’illumination, le résultat est peut-être intéressant. Mais là encore, ces gens-là ne vivent pas comme nous. Je vois mal un cadre supérieur d’une grande entreprise dont la totalité des capacités intellectuelles sont tournées vers la recherche de toujours plus de nouveaux profits avoir un cheminement de pensée initiatique propre à l’amener à l’illumination… !! Very Happy Very Happy

Joyeux anniversaire alors, car c'est aujourd'hui...

Merci, c’est cool… ! Cool
avatar
Lordevans

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 48
Date d'inscription : 30/03/2008
Age : 66
Localisation : Haut Var

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours chercher des réponses à tout?

Message par sahaja le Mar 16 Déc 2008 - 17:15

lordevans tu dis:

Certes, si l’on se réfère aux philosophies asiatiques et à la recherche de l’illumination, le résultat est peut-être intéressant. Mais là encore, ces gens-là ne vivent pas comme nous. Je vois mal un cadre supérieur d’une grande entreprise dont la totalité des capacités intellectuelles sont tournées vers la recherche de toujours plus de nouveaux profits avoir un cheminement de pensée initiatique propre à l’amener à l’illumination… !! Very Happy Very Happy

c'est bien là le paradoxe ,et oui même un chef d'entreprise soucieux de son entreprise peut "accéder" à ce que tu nomme illumination,parce qu'il ne sagit pas là d'attitude psychique ,morale,culturelle ou même religieuse.
si cette personne est sincère dans sa démarche,si elle y met son cœur tout entier alors peux importe elle peut faire le métier qu'elle veut ce n'est pas un obstacle.
je comprend ce que tu veux dire mais les fait sont là,ce que tu nomme illumination n'appartient à aucune cultures particulière,aucune philosophies particulière ni aucune religions,c'est ce qui fait que l'on peut lui attribuer un autre nom :[b] liberté
"au sens le plus haut"
il ne faut pas mélanger croyance et foi véritable.
un homme de foi véritable est un homme souvent discret,un homme comme "tout le monde" pas forcement un sadou recouvert de cendre (même si il a des hommes de foi chez les sadou et pas que des croyants).
je dis sadou mais je peux dire aussi prêtre catholique,ou rabbin ou imam ou lama bouddhiste etc...

l'illumination ou éveil n'appartient à personne c'est une "expérience" intime qui révèle la nature profonde de l'être chez l'individu de foi véritable.
cette révélation ou cette éveil libère son esprit définitivement de toute idée dualiste sur lui même et le monde qui l'entoure.
l'esprit repose en lui même ,en paix!
tout simplement.
après cela d'autre ont décider de construire des temples et crée des religions ,sectes,et autres croyances,cela c'est tout autre chose.
je ne m'aviserais pas à dire cela sans avoir vue ou expérimenté ce que j'annonce,pour avoir longtemps chercher aux travers de religions,de croyances et de "sectes" (esprit sectaire).
la liberté est un droit de "naissance" c'est une affaire de digitée est c'est accessible à tous sans exception.

voilà joyeux anniversaire "en retard "

et bonne fêtes

didonc c'est cool,anniversaire en suite noël en suite 1 de l'an wow ...




What a Face Very Happy
avatar
sahaja

Masculin Bélier Tigre
Messages : 60
Date d'inscription : 23/02/2008
Age : 43

http://sunyata-eveilsauvagecom.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours chercher des réponses à tout?

Message par Lordevans le Mar 16 Déc 2008 - 17:55

Bonjour Sahaja,

En vérité, je disais ça en pensant à la différence entre les philosophies asiatiques, qui ont pour but l'illumination en passant par le dépouillement de soi de toutes les valeurs matérielles, contrairement aux religions monthéistes, par exemple, qui ne glorifient que Dieu et sont au service du confort matériel des prêtres. En occident, la part matérialiste interdit précisément ce dépouillement de l'être qui est supposé favoriser l'ascension et l'illumination.
Et il est bien évident que dans le cadre de l'entreprise standard de profit à outrance, tout est accès sur l'acquisition de toujours plus de biens matériels, en s'éloignant des richesses intérieures.
A un niveau inférieur, je suis convaincu à 99% que les gens qui ont beaucoup d'argent et de pouvoir ne peuvent pas être heureux, car leurs richesses leur cachent les choses simples du bonheur. Et je dis ça pour avoir connu beaucoup de gens riches. Le bonheur, on le trouve dans les yeux des petits-enfants du monde entier qui ne possèdent rien mais qui ont quand même à manger et à boire et ne sont pas malades.
Les gens riches ont du plaisir, de la satisfaction, leur égo ou leur orgueil est flatté, ils se pavanent, ils en montrent, ils se la pètent, ils se la jouent, ils se la racontent, mais ils ne sont pas heureux.
En fait, ils sont le plus souvent tristes, le coeur sans joie, préoccupés. Ils ont peur de tout, ils ne peuvent faire confiance à personne, ils doivent se méfier de leurs amis et ne trouvent de considération que chez leurs ennemis. Tu parles d'un bonheur.

Cela dit, je traite de l'illumination de façon très distante, car je n'y crois pas beaucoup.
Mais il est vrai que je ne crois à rien et ne me nourris que de certitudes...!! Rolling Eyes
Les croyances, ce n'est pas mon truc. Il n'y a pas de place pour ça dans ma vie.
Quand je serai mort, j'essaierai de m'en occuper un peu...!
Quant aux religions, je ne puis, bien évidemment, que les condamner en tant que purs systèmes politiques et économiques. Et à fortiori parce qu'elles divisent les humains et les font s'opposer les uns aux autres dans des guerres fratricides, alors qu'elles devraient les relier et les unir, selon la racine grecque "religere" du mot.
Les bienfaits des religions, on pourrait très bien les faire valoir sans passer par l'affirmation de l'existence d'un dieu, de l'âme et d'une vie après la vie.
Je suis tout à fait sûr qu'il existe des gens athées qui sont remplis d'amour, de compassion, capables de pardon et de charité envers leur prochain, tout comme il existe des tas d'hypocrites qui vont régulièrement se montrer à l'église, au temple ou à la mosquée et se comportent de manière immonde dans leur vie de tous les jours. Evil or Very Mad

Merci pour mon anniv. Je te souhaite aussi de bonnes fêtes de fin d'année avec du bonheur simple, celui de la famille, de l'amitié, de la tendresse et de la fraternité. Very Happy

Laurent.
avatar
Lordevans

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 48
Date d'inscription : 30/03/2008
Age : 66
Localisation : Haut Var

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours chercher des réponses à tout?

Message par Jean-Yves le Mer 17 Déc 2008 - 11:16

Bonjour Laurent, Sahaja, à tous...

Lordevans a écrit:
Ne sont-ce pas là de grandes phrases (se reconnaître ou retrouver sa substance essentielle) qui concernent peu de gens.
Je ne sais pas si on peut qualifier celà de "grandes phrases", je ne fais que traduire les choses telles que je les perçois tout en restant le plus explicite possible. Si je me mets à prendre en compte ce que vont penser les uns et les autres, je ne peux plus parler d'une façon franche et ouverte et je reste enfermé dans un jeu de séduction.
De plus l'idée même de ce qui est "grandes phrases" ou "pas grandes phrases" n'est pas véritablement lié à la nature de la phrase elle-même mais à l'appréciation de celui qui analyse.

Les personnes bien équilibrées et bien dans leur peau n’ont pas de ces quêtes. La plupart des gens vivent quand même leur vie sans se poser tant de questions. D’ailleurs, ils ont souvent renoncé à se poser des questions auxquelles il est clair qu’ils n’auront pas de réponses
Quelqu'un peut très bien "être bien dans sa peau" à un certain moment de son existence, puis, par un revers du sort ou des circonstances, ne plus être aussi bien.


En vérité, je disais ça en pensant à la différence entre les philosophies asiatiques, qui ont pour but l'illumination en passant par le dépouillement de soi de toutes les valeurs matérielles, contrairement aux religions monthéistes, par exemple, qui ne glorifient que Dieu et sont au service du confort matériel des prêtres. En occident, la part matérialiste interdit précisément ce dépouillement de l'être qui est supposé favoriser l'ascension et l'illumination.
Je crois surtout que d'une manière générale, il y a beaucoup d'incompréhension autant dans les religions monothéïstes que dans les religions orientales

Et il est bien évident que dans le cadre de l'entreprise standard de profit à outrance, tout est accès sur l'acquisition de toujours plus de biens matériels, en s'éloignant des richesses intérieures.
Chacun oriente sa vie comme il veut...

A un niveau inférieur, je suis convaincu à 99% que les gens qui ont beaucoup d'argent et de pouvoir ne peuvent pas être heureux, car leurs richesses leur cachent les choses simples du bonheur.

Certainement... Mais je crois que c'est plutôt l'état d'absorbtion dans la richesse que la richesse elle-même qui crée l'obstacle.

Cela dit, je traite de l'illumination de façon très distante, car je n'y crois pas beaucoup.

Peut-importe... car de toute façon, "l'illumination" ou "l'éveil", d'après ce que j'en comprends, ce n'est pas ce que l'on trouve". Si on fait un parallèlle avec le corps, c'est un peu, dans la vision que j'en ai, comme la révélation de la nudité en soi. Un peu comme si de tout temps, nous avions identifié le corps comme étant "couvert de vêtement" et que tout à coup, nous réalisions que ce qu'est vraiment le corps, c'est la nudité. Voilà comment je le ressens, tout ceci, bien sûr, transposé sur la vie intérieure. Ceci étant dit, cette révélation en soi n'est que l'accomplissement spirituel dans son émergeance.

Quant aux religions, je ne puis, bien évidemment, que les condamner en tant que purs systèmes politiques et économiques. Et à fortiori parce qu'elles divisent les humains et les font s'opposer les uns aux autres dans des guerres fratricides, alors qu'elles devraient les relier et les unir, selon la racine grecque "religere" du mot.
Oui je comprends, mais on trouve aussi des gens qui ont su, à travers les religions, faire leur chemin et devenir des être remarquables... (Gandhi, soeur Emmanuelle, Mère thérésa, Tierno Bokar...)

Les bienfaits des religions, on pourrait très bien les faire valoir sans passer par l'affirmation de l'existence d'un dieu, de l'âme et d'une vie après la vie.
Certains affirment ce qu'ils precoivent de la vie, cela ne signifie pas, je pense, qu'on doit les croire sur parole.

Je suis tout à fait sûr qu'il existe des gens athées qui sont remplis d'amour, de compassion, capables de pardon et de charité envers leur prochain, tout comme il existe des tas d'hypocrites qui vont régulièrement se montrer à l'église, au temple ou à la mosquée et se comportent de manière immonde dans leur vie de tous les jours. Evil or Very Mad
Oui, en fait athéisme ou pas athéisme, je ne sais pas trop ce que ça veut dire... Car s'il y a amour... C'est ce que d'autre appellent "Dieu"

Oui tout à fait d'accord avec ce que tu dis ici Sahaja:

c'est bien là le paradoxe ,et oui même un chef d'entreprise soucieux de son entreprise peut "accéder" à ce que tu nomme illumination,parce qu'il ne sagit pas là d'attitude psychique ,morale,culturelle ou même religieuse.
si cette personne est sincère dans sa démarche,si elle y met son cœur tout entier alors peux importe elle peut faire le métier qu'elle veut ce n'est pas un obstacle.
je comprend ce que tu veux dire mais les fait sont là,ce que tu nomme illumination n'appartient à aucune cultures particulière,aucune philosophies particulière ni aucune religions,c'est ce qui fait que l'on peut lui attribuer un autre nom :[b] liberté "au sens le plus haut"
il ne faut pas mélanger croyance et foi véritable.

Amitié à tous

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours chercher des réponses à tout?

Message par sahaja le Jeu 18 Déc 2008 - 6:34

merci laurent Smile

bonne fête à toi aussi jean-yves sunny
avatar
sahaja

Masculin Bélier Tigre
Messages : 60
Date d'inscription : 23/02/2008
Age : 43

http://sunyata-eveilsauvagecom.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Voeux 2009

Message par Laurent le Lun 5 Jan 2009 - 14:09

Bonjour à toutes zé à tous!

J'espère que vous avez passé de bonnes fêtes de fin d'année (pas comme moi, rhume, sinusite, rhino-pharyngite, puis gastro-entérite les 23, 24 et 25 décembre...!!). Heureusement, j'aime le riz à l'eau...! Very Happy

Dans tous les cas, cela ne m'empêchera pas de vous adresser tous mes voeux et de vous souhaiter une très bonne année 2009, malgré la morosité générale ambiante.

Heureusement, nous avons "Joyeux" qui va continuer à régler tous les problèmes du monde, à notre grand bonheur. Bien que ce ne soit pas l'esprit du site, mais juste pour rire un peu, il avait promis une nette amélioration du pouvoir d'achat et il a tenu parole, certes pour peu de gens. Une personne, lui, indemnité présidentielle multipliée par trois. Toujours pour rire, on a compris qu'un président pouvait très bien divorcer et épouser un mannequin qui chante très mal et des chansons glauques (tu es ma came). Et puis, on a appris que c'était mal de refuser de serrer la main de Joyeux et que c'était bien de dire "Casse-toi connard" quand on a envie. Et puis, il a démarré en réglant tous les problèmes du pays en supprimant plein de tribunaux, d'hôpitaux, de commissariats, de gendarmeries, d'écoles, d'universités et des tas de fonctionnaires parfaitement inutiles.
Et c'est bien vrai que tout marche déjà beaucoup mieux. Et puis, Joyeux a fait beaucoup de tourisme avec Bécassine, au grand bonheur des Français. Il a trouvé plein de milliards d'euros pour donner à ses amis patrons des banques pour qu'il se les mettent à gauche pour les mauvais jours, alors que les caisses étaient vides...! Petit cachotier qui avait une grosse tirelire. Et puis, maintenant, les banques peuvent continuer à dilapider notre argent à tous et faire des tas de bêtises en bourse. Tonton Joyeux sera toujours là pour donner de milliards aux petits banquiers le splus méritants.
Maintenant, Tonton Joyeux va aller régler en deux temps et trois mouvements le problème qui date de six mille ans entre Israël et la Palestine. D'autres s'y sont cassé les dents, mais lui va tout faire péter et il reviendra victorieux de cette dure bataille. Et puis, c'est quoi cette intolérance de refuser de recevoir sans arrêt des roquettes sur la gueule. Chacun a bien le droit de jouer avec ses petites roquettes.
Enfin, c'est ce que disent tous les hommes politiques qui ont sûrement raison, puisqu'ils ont été élus pour avoir raison.

Encore une très boenne année à vous, amis de l'ouverture sur la vie. Very Happy

C'était juste pour rire, hein, c'est pas sérieux...! Razz

Bises aux dames et poignée de main virile aux messieurs.

Que la force soit avec vous! Je dis ça parce que mon fils nous a obligés à revoir les six épisodes de la guerre des étoiles, et ça fait du bien...! Cool

Laurent
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voeux 2009

Message par Lordevans le Lun 5 Jan 2009 - 14:14

Bonjour à toutes zé à tous!

J'espère que vous avez passé de bonnes fêtes de fin d'année (pas comme moi, rhume, sinusite, rhino-pharyngite, puis gastro-entérite les 23, 24 et 25 décembre...!!). Heureusement, j'aime le riz à l'eau...! Very Happy

Dans tous les cas, cela ne m'empêchera pas de vous adresser tous mes voeux et de vous souhaiter une très bonne année 2009, malgré la morosité générale ambiante.

Heureusement, nous avons "Joyeux" qui va continuer à régler tous les problèmes du monde, à notre grand bonheur. Bien que ce ne soit pas l'esprit du site, mais juste pour rire un peu, il avait promis une nette amélioration du pouvoir d'achat et il a tenu parole, certes pour peu de gens. Une personne, lui, indemnité présidentielle multipliée par trois. Toujours pour rire, on a compris qu'un président pouvait très bien divorcer et épouser un mannequin qui chante très mal et des chansons glauques (tu es ma came). Et puis, on a appris que c'était mal de refuser de serrer la main de Joyeux et que c'était bien de dire "Casse-toi connard" quand on a envie. Et puis, il a démarré en réglant tous les problèmes du pays en supprimant plein de tribunaux, d'hôpitaux, de commissariats, de gendarmeries, d'écoles, d'universités et des tas de fonctionnaires parfaitement inutiles.
Et c'est bien vrai que tout marche déjà beaucoup mieux. Et puis, Joyeux a fait beaucoup de tourisme avec Bécassine, au grand bonheur des Français. Il a trouvé plein de milliards d'euros pour donner à ses amis patrons des banques pour qu'il se les mettent à gauche pour les mauvais jours, alors que les caisses étaient vides...! Petit cachotier qui avait une grosse tirelire. Et puis, maintenant, les banques peuvent continuer à dilapider notre argent à tous et faire des tas de bêtises en bourse. Tonton Joyeux sera toujours là pour donner de milliards aux petits banquiers le splus méritants.
Maintenant, Tonton Joyeux va aller régler en deux temps et trois mouvements le problème qui date de six mille ans entre Israël et la Palestine. D'autres s'y sont cassé les dents, mais lui va tout faire péter et il reviendra victorieux de cette dure bataille. Et puis, c'est quoi cette intolérance de refuser de recevoir sans arrêt des roquettes sur la gueule. Chacun a bien le droit de jouer avec ses petites roquettes.
Enfin, c'est ce que disent tous les hommes politiques qui ont sûrement raison, puisqu'ils ont été élus pour avoir raison.

Encore une très boenne année à vous, amis de l'ouverture sur la vie. Very Happy

C'était juste pour rire, hein, c'est pas sérieux...! Razz

Bises aux dames et poignée de main virile aux messieurs.

Que la force soit avec vous! Je dis ça parce que mon fils nous a obligés à revoir les six épisodes de la guerre des étoiles, et ça fait du bien...! Cool
avatar
Lordevans

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 48
Date d'inscription : 30/03/2008
Age : 66
Localisation : Haut Var

Revenir en haut Aller en bas

Oups!

Message par Lordevans le Lun 5 Jan 2009 - 14:15

Pardon pour le doublé, je croyais que ça n'était pas passé... Crying or Very sad

Laurent.
avatar
Lordevans

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 48
Date d'inscription : 30/03/2008
Age : 66
Localisation : Haut Var

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours chercher des réponses à tout?

Message par ariane4 le Dim 11 Jan 2009 - 0:53

Meilleurs voeux à tous...

je vous ai lus attentivement, et j'ai aimé ça !!!! et merci pour la note d'humour, Lordevans, sur Tonton Joyeux et Tata Bécassine.

Bien à vous

p.s : pour ma part, la désertion n'était pas dûe à la cris, bien que l'on puisse considérer que je fasse partie d'une minorité, voire de plusieurs, (à force on est de plus en plus nombreux, attention, on va devenir majoritaires!!l Smile )

non, en réalité, mon fournisseur d'accès a agi un peu comme tonton joyeux, du coup depuis deux mois environ je n'avais plus internet.
avatar
ariane4

Féminin Taureau Dragon
Messages : 80
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 41
Localisation : Nord-Pas-de-Calais, Côte d'opale

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours chercher des réponses à tout?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum