La mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez-vous peur de la mort?

33% 33% 
[ 1 ]
67% 67% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 3

La mort

Message par Lordevans le Jeu 9 Oct 2008 - 15:39

Bonjour à toutes et à tous,

Ouverture sur la vie, c’est l’ouverture de l’esprit vers tout ce qui fait la vie, si j’ai bien compris. Very Happy
Et la vie, c’est quoi ? La naissance, la croissance, apprendre, découvrir le monde, le mariage, les enfants, le plaisir, la joie, la tristesse, la souffrance, la maladie, la mort.
Oui, la mort fait bien partie de la vie. On le dit souvent, pour mieux l’accepter. La mort fait partie de la vie. Du moins, plus précisément, en est-elle l’ultime étape. L’aboutissement, la fin, une porte, un autre début, un autre univers, une autre sphère de la conscience et de la connaissance. Chacun s’en fait l’idée qui lui convient le mieux.
Biologiquement, la mort semble pourtant bien être une fin. Certes, la matière qui nous compose pourra se régénérer dans d’autres formes de vie biologique, mais c’est l’accomplissement extrême de notre propre vie en tant qu’individu singulier, exceptionnel et indivis.
On peur parler comme ça, froidement de la mort. Surtout celle des autres.
On prend un air assuré, un rien détaché. Mais c’est un sujet que l’on n’aime pas aborder. C’est un sujet gênant. On est là pour vivre et pas pour s’occuper de la mort.
Personnellement, je ne suis pas un furieux de ce sujet de conversation, mais je serais intéressé de savoir un peu ce que les autres en pensent, ici, sur ce forum philosophique.
On peut parler de la mort de différentes façons. Des poètes l’ont souvent évoquée.
Personnellement, je connais deux chanteurs qui l’ont abordée chacun à leur manière, avec poésie, Jean Ferrat avec « Mourir au soleil », une très belle chanson et Léo Ferré, notre regretté anarchiste qui avait également créé une belle chanson intitulée « Ne chantez pas la mort ». Curieux comme ces deux chansons nous touchent.

Dans la vie, il y a deux passages obligés, inévitables, incontournables. On ne peut rien y faire. La naissance et la mort.
Ce qui se passe entre les deux peut varier de l’un à l’autre.
Pour certains êtres, la mort suit la naissance de peu. Ainsi, ce petit être ne connaîtra jamais rien de la vie.
Pour d’autres, la naissance est le début d’une longue et parfois fabuleuse aventure.
Personne ne souhaite la mort.
Personne ne veut mourir.
C’est notre programmation biologique, chaque cellule de notre corps qui contient ce message puissant de préservation de la vie, quoi qu’il en coûte.
Mais la mort survient tôt ou tard.
Comme dans « La Fontaine », nous cherchons à mégoter… !

« Il appelle la Mort ; elle vient sans tarder,
Lui demande ce qu'il faut faire.
C'est, dit-il, afin de m'aider
A recharger ce bois ; tu ne tarderas guère.
Le trépas vient tout guérir ;
Mais ne bougeons d'où nous sommes :
Plutôt souffrir que mourir,
C'est la devise des hommes. » Razz

De nombreuses légendes tournent autour de la mort.
En Bretagne, l’Ankou est le valet de la mort, envoyé aux vivants pour annoncer leur trépas.
Dans toutes les civilisations, la mort est l’objet de cérémonies, de rituels, de danses de toutes sortes. Soit pour l’éloigner, soit pour accompagner les défunts.
Le Vaudou en Haïti est un rituel complexe et ancien qui mélange toutes sortes de rituels païens, la religion chrétienne et des gestes archaïque venus du fond des âges, probablement par le chamanisme.

Qu’en est-il de ce que nous pensons, nous ?
Attendons-nous la mort avec sérénité ? C’est un peu le but des religions et de toutes ces philosophies sensées nous conduire à l’illumination, à la transe, à l’extase… ! Rolling Eyes
Avons-nous peur de la mort ?
Personnellement, je ne crois pas avoir vraiment « peur » de la mort. En effet, ce sont plutôt les jeunes qui devraient avoir peur de la mort, car ils ont plus à y perdre.
D’autre part, la mort n’est pas une chose positive. Son concept s’apparente à celui du néant. Le néant, ce n’est rien. La mort n’est rien.
On peut avoir peur de la souffrance.
Je dirai plutôt, à mon âge, que ce qui me chagrine le plus dans la mort, c’est de ne plus vivre. De ne plus profiter des bonnes choses de la vie. De ne pas voir ce que deviendra le monde, une fois que je serai parti… !
Des milliards d’humains sont morts avant nous. C’est notre lot.
Des petits malins ont cru qu’ils vivraient éternellement en laissant des pyramides, des temples fabuleux, des œuvres d’art. Mais on les a bien oubliés. On fait du pognon avec ce qu’ils ont laissé, mais personne ne leur voue plus aucun culte.

Est-ce que les pauvres ont plus ou moins peur de la mort que les riches ? Est-ce que la souffrance des humains qui ont une vie abominable les incite à appeler la mort. Pas sûr du tout. Quoi de plus joyeux et délurés que ces petits indiens de Calcutta !
Il y a sûrement plus de suicides dans nos pays riches que dans les pays où l’on manque de tout.

Voilà, je m’interroge, je pose quelques questions et quelques lignes de réflexion.
J’espère que certains auront envie de suivre.
Si parler de la mort vous gêne, alors changez de sujet.

Laurent.
avatar
Lordevans

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 48
Date d'inscription : 30/03/2008
Age : 67
Localisation : Haut Var

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort

Message par jacquesc38 le Jeu 9 Oct 2008 - 18:29

bonsoir laurent,

il est vrai que ce sujet peut paraître tabou et déranger, mais je ne m'étendrai pas trop aujourdhui car je n'ai pas beaucoup de temps, et je te promets de revenir trés vite.
juste un apperçu de ma pensée....
la mort m'intrigue plus qu'elle ne m'inquiéte, car tout dépend du point de vue auquel on se référe.
si on se place au niveau du corps, alors oui la mort fait peur et elle est notre ennemie et on se bat toute sa vie contre elle consciement ou inconsciement...
si par contre on s'identifie uniquement à l'esprit, alors la mort n'est qu'un mirage, qu'une illusion car le corps n'étant lui même qu'une construction mentale, il est lui aussi une illusion et donc n'ayant aucune signification, il ne peut pas mourrir n'étant pas né....

si tu le veux, je reviendrai en dire un peu plus sur mon point de vue.
cela est juste mon ressenti et je l' assume .

que la lumiére brille dans chaque esprit

jacquesc38
avatar
jacquesc38

Masculin Messages : 104
Date d'inscription : 16/02/2008
Localisation : isére

http://reflexions-et-essais.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort

Message par Jean-Yves le Ven 10 Oct 2008 - 10:34

Bonjour à tous

La mort, vaste sujet...
Qu'est-ce que la mort ?? L'idée que l'on s'en fait varie selon notre culture, notre éducation, notre conditionnement... Sans doute, mais au-dela des croyances il doit bien y avoir une réalité qui, elle, ne varie pas et qui est commune pour chacun. Une réalité qui peut certainement être perçue (tout comme on perçoit le soleil dans le ciel), ou bien ressentie en soi en tant que certitude, si peu que l'on est l'esprit suffisamment dégagé des peurs, des croyances, des préjugés ou encore de notre besoin vicéral de combler notre igorance par de réponses toutes faites.

Est-ce que la souffrance des humains qui ont une vie abominable les incite à appeler la mort. Pas sûr du tout. Quoi de plus joyeux et délurés que ces petits indiens de Calcutta !
Il y a sûrement plus de suicides dans nos pays riches que dans les pays où l’on manque de tout.

Oui, nous avons visiblement perdu quelque chose d'essentiel dans nos vies d'êtres "civilisés", quelque chose qui nous a fermé la porte du bonheur. Mais je pense qu'à ce niveau nous allons vers un retour (vers le soi, notre réalité intime); en fait, je pense nous n'avons pas le choix.

alors la mort n'est qu'un mirage, qu'une illusion car le corps n'étant lui même qu'une construction mentale, il est lui aussi une illusion et donc n'ayant aucune signification, il ne peut pas mourrir n'étant pas né....

Je ne suis pas tout à fait du même point de vue car le corps me semble être l'expression de la vie au sens le plus large, le corps est la vie, de même que l'esprit d'ailleurs.

Amitié à tous

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort

Message par sahaja le Dim 12 Oct 2008 - 10:23

bonjour


la mort!

personne ne sait ce qu'est la mort,la mort de qui?

enfin il s’agit simplement d'une pensée,une pensée de mort ,du fait de notre instinct de survie et des visions macabres que nous avons eu.
la vue d'un cadavre par exemple,je me rappelle le cadavre de mon cousin (18 ans) ou de mon grand père.
nous passons de la vie à la mort en un instant tout comme une pensée née ou disparaît en un instant.
rien n'a commencer avec nous et rien ne finit avec nous ,nous ne somme ,de mon point de vue, qu'une expression impermanente de cette existence ,reste à savoir si nous somme uniquement ce corps.
nous avons une vison linéaire qui nous montre la "vie" comme une histoire,NOTRE histoire,de la naissance a la mort,cette vision est illusoire et cela je le dis par expérience car je ne vie pas sur ce mode.
la vie se trouve être cet instant même et cet instant là n'a pas de début ni de fin,il ne fait pas partie de l'histoire de l'individu.
en parler comme cela est un peu léger mais pourtant!!!
la mort du corps est bien réel et en cela la mort de l'individu est inévitable .
l'individu ,toutes les représentations que nous avons de nous même.
il y a donc une peur naturel de mourir qui ne disparaîtra jamais,même si pour certain elle n'est plus vécu de la même manière.
je dirais que je n'ai plus peur de l'idée de mourir,de la pensée de ma mort car cela n'a pas de sens mais je pense aussi que quand le moment viendra il se peux que la peur envahisse mon corps ,comme un instinct de survie,c'est dans les "tripes".
en gros la mort pour moi n'est plus un problème,elle ne dois pas être un problème .
ceux qui ont un problème avec la mort ont un problème avec la vie il y a donc quelque chose a voir avec tout cela sans se satisfaire de réponses toute faite mais en trouvant une réponse vivante c'est a dire une vrai réponse que chacun trouve par lui même.

cordialement
avatar
sahaja

Masculin Bélier Tigre
Messages : 60
Date d'inscription : 23/02/2008
Age : 43

http://sunyata-eveilsauvagecom.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort

Message par ariane4 le Mar 21 Oct 2008 - 9:53

Bonjour,

voici mon ressenti à propos de la mort.

D'une part en quelque sorte, je suis née de la mort et dois ma vie à la mort de mon frère.Car s'il n'était pas tragiquement mort dans un accident, à 5 ans et demi, je ne serais pas en vie. Cette mort-là, celle de mon frère, je la trouve injuste, car un enfant n'a pas eu le temps de vivre, et son entourage restera toujours avec beaucoup de regrets, de questions : quel homme serait-il devenu? qu'aurait-il pensé de ça? comment serait notre famille à l'heure actuelle? quelle vie d'adolescent, d'adulte aurait-il eu? serait-il encore en vie aujourd'hui? autant de questions sans réponses à jamais.

Et moi, je suis vivante, avec des questions aussi...et comme le dit H.F Thiéfaine dans une de ses chansons "je ne suis qu'un intérimaire dans la continuité de l'espèce".Sur le papier froid et sans sentiment,à première vue, en ne prenant que l'aspect matériel, scientifique, ce n'est pas faux...

Quand j'ai donné la vie à ma fille, j'ai réalisé que je lui donnais aussi la mort, nécessairement. En même temps qu'un puissant et subjectif sentiment d'éternité, j'ai ressenti un grand malaise, une culpabilité, un déchirement.Cet être que j'avais mis au monde était appelé à disparaître un jour.

La mort pose aussi les questions du suicide, mais aussi de l'avortement, de la peine de mort, des homicides etc...

Quand commence la vie ? voilà aussi une question qui fait débat...mon avis qui n'engage que moi est que la vie embryonnaire est une vie et voilà. Cet embryon qui peut mourir accidentellement dans le ventre d'une femme était une vie, quelques mois après, il serait né, aurait eu un état civil, il aurait grandi etc...d'où la tristesse de la fausse couche, même précoce.
L'avortement étant volontaire, une mère (est-elle mère si elle ne pense pas porter une vie?), peut-elle mettre un terme à une vie en elle? considère-t-on que c'est une vie? on ne dit jamais j'attends un embryon ou un foetus mais "j'attends un enfant".

La mort peut être une libération Pour moi elle est rassurante dans ce sens où si la vie me devenait vraiment intolérable (qui sait jusqu'où notre esprit peut être amené?), je pourrais mettre un terme à mes souffrances.
cela pose aussi la question de l'euthanasie à laquelle je suis favorable.

La peine de mort, encore en vigueur dans bien des pays, des états : le livre "la dernière marche" dont un film a été tiré en parle fort bien. Dès le début du livre, un petit garçon demande "pourquoi on va tuer le monsieur?" , et quelqu'un lui répond "parcequ'il a tué" ,alors l'enfant dit cette phrase "et qui va les tuer, eux, pour l'avoir tué,lui?".

Se savoir mortelle c'est pour moi aussi la possibilité de relativiser beaucoup de choses et me donner encore davantage le goût de la vie.

Aimerait-on être immortel? quelle serait la saveur de notre vie si elle ne devait pas prendre fin? comment se concevrait-elle alors?



Pour finir, comme disait Epicure "la mort n'est rien pour nous", car "tant que je suis vivant la mort ne me concerne pas, et lorsque je serai mort elle ne me concernera plus", "ce n'est donc pas une question pour les vivants". cette attestation vaut pour sa propre mort...je suis bien sûr dans une autre approche concernant la mort des autres. Et il y a des degrés pour moi dans le ressenti de la mort des autres...

voilà, un premier ressenti, avec des sujets qui m'ont paru convenir dans la discussion, mais n'en sont pas l'objet principal, bien entendu...

à bientôt, avec désordre et harmonie
avatar
ariane4

Féminin Taureau Dragon
Messages : 80
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 41
Localisation : Nord-Pas-de-Calais, Côte d'opale

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum