De l'intérêt de l'indulgence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De l'intérêt de l'indulgence

Message par ariane4 le Sam 24 Mai 2008 - 11:22

Bonjour,

voilà, je réfléchissais sur ce qui m'aidait à comprendre l'autre, à essayer de dépasser mes à priori ( car en faisant un effort d'humilité, oui j'en ai bien sûr..). J'aurais pu poster dans "aimer ses ennemis" mais en fait il n'est pas question que des ennemis c'est pour cela que je poste ici.

alors quel est en moi le mécanisme qui fait que je me rapproche de l'autre, quel qu'il soit, et quels que soient aussi les torts qu'il ait pu avoir envers moi?

D'abord l'empathie , je me mets à sa place, j'essaie de comprendre son point de vue, de regarder les choses avec ses yeux et son coeur. Bien sûr je ne peux pas, donc je comprends les choses finalement avec mon point de vue mais au moins, je n'ai pas rejeté cet autre dans toute sa différence.

Ensuite, je me souviens qu'il est autre, et que son point de vue je pourrai le comprendre, mais pas le ressentir comme lui le ressent. Alors j'accepte.

Dans le cas où cette personne m'a fait du tort, s'est acharnée peut-être, a été injuste, voire violente, j'essaie de comprendre ce qui en elle a pu provoquer cet instinct...souvent je me dis que cette personne souffre, c'est souvent vrai. Alors si je dois me protéger de cette personne pour ma sécurité par exemple, je puis néanmoins expliquer ses actes. Ensuite je pourrai ou non l'excuser, ce qui est de ma seule volonté et responsabilité. Mais je dois rester indulgente car peut-être à sa place, en étant elle, avec son point de vue,son ressenti,son vécu, j'aurais peut-être agi de même...peut-être pas car je suis moi, pas elle, et je ne le saurai jamais, ce que j'aurais fait à sa place...

est-ce que je l'aime ? oui et non. Non, car je ne ressens pas immédiatement et naturellement d'amour pour cette personne en particulier. Mais lorsque j'y réfléchis je l'aime quand même en tant qu'être humain comme moi, sur cette terre. Et bien sûr, si elle était dans la difficulté, je lui tendrais la main. Je préfèrerais toujours en tous les cas que cette personne ouvre les yeux,reconnaisse ses torts et les blessures provoquées, en demande le pardon, en propose la réparation ( quoique le pardon l'est déjà..) et ainsi puisse dans sa vie aborder les choses d'une manière différente. Ainsi tout cela n'aura pas été vain.

C'est l'une des définitions que je donne à l'indulgence, L'intérêt de l'indulgence...

avec paix et sincérité,

virginie
avatar
ariane4

Féminin Taureau Dragon
Messages : 80
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 41
Localisation : Nord-Pas-de-Calais, Côte d'opale

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'intérêt de l'indulgence

Message par jacquesc38 le Sam 24 Mai 2008 - 12:55

bonjour virginie,

il y à je crois, plusieures façons de voir l'autre :
un proverbe indien dit: avant de juger l'autre,marche 8 jours dans ses mocassins.... c'est je crois un peu la perception que tu às.
d'autre part on peut considérer l'autre comme totalement séparé de nous-même , et il devient alors inconsciement notre ennemi car il y à danger. il aura toujours quelque chose que nous n'avons pas , et de ce fait,nous le jalouserons, nous l'envierons,nous le détesterons,nous le critiquerons.
et il y à aussi la façon de voir l'autre comme "outil" de reflexion sur nous même tout simplement, et comme la bien souligné aussi Jean Yves sur un autre post traitant un peu du même sujet, en temps que miroir, l'autre peut nous permettre d'avancer plus rapidement sur la re-connaissance de ce que nous sommes nous.
quand à l'indulgence , être indulgent avec l'autre c'est avant tout être indulgent envers nous-même, indulgent d'avoir l'humilité de laiser l'autre s'exprimer sans le juger.
et sans oublier surtout que même si nous jugeons, ce n'est pas l'autre que nous jugeons,mais l'acte, la parole, la fonction qui nous est renvoyée.

que le WE soit propice à de beaux échanges dans la paix de l'esprit.
jacques
avatar
jacquesc38

Masculin Messages : 104
Date d'inscription : 16/02/2008
Localisation : isére

http://reflexions-et-essais.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'intérêt de l'indulgence

Message par ariane4 le Sam 24 Mai 2008 - 13:41

Bonjour Jacques

en effet c'est bien ma façon de voir, passer 8 jours dans les mocassins de quelqu'un avant de juger..enfin à peu près. car en tous les cas je pense quand même que ce sont des actes qui sont ou non répréhensibles et pas des personnes. Ainsi lorsque l'on éduque un enfant, lorsqu'il a par exemple frappé un camarade, avec indulgence , l'adulte devrait lui dire: "ce que tu viens de faire est méchant et tu as fais mal à ton camarade" mais non pas "TU es méchant car tu as fait du mal à ton camarade".

Quand à voir l'autre comme séparé de nous-même il y a encore là quelquechose que j'ai du mal à saisir dans ce que tu dis, par exemple, pourquoi deviendrait-il ennemi parcequ'il serait séparé de nous-mêmes? et pourquoi en le voyant séparé ,aurait-on envie ou l'instinct de lui causer du tort, le jalouser,etc? j'aimerais comprendre ce que tu entends par là c'est encore je l'avoue assez flou pour moi..

Quand à le voir comme un outil de réflexion, je reste assez mitigée...même un miroir est séparé de nous-même, il nous renvoie certes un reflet, mais il est séparé lui aussi. je crains (dans la perception actuelle que j'ai en lisant cela), que voir l'autre comme un outil de réflexion le déshumanise un peu à mes yeux.

L'autre est séparé de moi, que je le veuille ou non.Il y a des choses qui nous rassemblent, comme le fait d'être humains, d'avoir des émotions,des sentiments, des pensées, etc...Mais de toutes façons en nommant l'autre, je l'ai déjà séparé de moi...puisque je dis moi et que je dis l'autre...

merci pour le souffle que tu apportes,

virginie
avatar
ariane4

Féminin Taureau Dragon
Messages : 80
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 41
Localisation : Nord-Pas-de-Calais, Côte d'opale

Revenir en haut Aller en bas

De l'intérêt de l'indulgence

Message par Suzette le Sam 24 Mai 2008 - 13:47

Bonjour Virginie,

Je viens de lire avec intérêt ton message.
Lorsque tu dis:

"Dans le cas où cette personne m'a fait du tort, s'est acharnée peut-être, a été injuste, voire violente,j'essaie de comprendre ce qui en elle a pu provoquer cet instinct."

j'aimerais savoir si tu te demandes aussi ce qui en toi a pu provoquer une telle attitude de sa part?
Nous nous blessons parfois les uns les autres par un geste, une attitude, un mot... mal employé ou mal reçu.

Si, pour reprendre ton exemple, la personne s'est acharnée contre toi, elle s'y est donc prise plusieurs fois.
Pourquoi? A-t-elle senti ta fragilité? Ta difficulté à lui répondre?
Qu'est-ce qui t'a empêché de l'interroger sur ses motivations?
Peut-être un petit dialogue franc de part et d'autre aurait évité cet acharnement.

C'est en quoi ton message est intéressant car il met le doigt sur une des plaies de la vie en société, au travail, au bureau..: c'est l'incommunicabilité.

Oui, nous parlons beaucoup, et avec beaucoup de monde, mais est-ce là l'essentiel? Cherchons-nous vraiment à bien nous connaître, nous et les autres?
Tu dis:

"Je préfèrerais toujours en tous les cas que cette personne ouvre les yeux,reconnaisse ses torts et les blessures provoquées


d'accord, mais si vous ne parlez pas ensemble du sujet, comment arriver à un résultat? Vous seriez peut-être très étonnées toutes les deux de découvrir l'origine de ce malentendu.

Je ne te parle pas "en l'air" mais j'ai connu une situation semblable avec une dame qui, par la suite est devenue une amie. Elle m'avait attribué une réflexion que je n'avais jamais prononcée et elle m'en avait conservé rancune.
C'était tellement idiot de notre part que nous en avons ri toutes les deux.

Et à ce moment-là, chère Virginie, tu verras l'indulgence se transformer en compréhension.

Bien amicalement. sunny





BBienceux à qui il accorde un statut suprême. Ne
serait-ce que parce que cela lui confère l’aura de celui qui s’est
mpliquait à
l’origine une certaine humilité, a fini par être convoité comme une
marque de noblesse. Ceci
étant vu, à moins de croire que le contact avec une personne que l’on juge
exceptionnelle rende ses disciples exceptionnels par contagion, l’absurdité
d’une
telle relation

personne que l’on juge
exceptionnelle rende ses disciples exceptionnels par contagion, l’absurdité
d’une
telle relation
et de ses fruits se
révèle assez rapidement aux esprits honnêtes.
Retour
au text





On
peut également noter que l’ego spirituel aime ce qui brille et que si, de
manière générale, il n’aime pas s’incliner devant une autorité, il
apprécie de le faire devant ceux à qui il accorde un statut suprême. Ne
serait-ce que parce que cela lui confère l’aura de celui qui s’est
approché du sommet. Le statut de « disciple », qui impliquait à
l’origine une certaine humilité, a fini par être convoité comme une
marque de noblesse. Ceci
étant vu, à moins de croire que le contact avec une personne que l’on juge
exceptionnelle rende ses disciples exceptionnels par contagion, l’absurdité
d’une
telle relation
et de ses fruits se
révèle assez rapidement aux esprits honnêtes.
etour
au text
avatar
Suzette

Féminin Capricorne Cochon
Messages : 73
Date d'inscription : 26/04/2008
Age : 81
Localisation : Belgique Liège

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'intérêt de l'indulgence

Message par ariane4 le Sam 24 Mai 2008 - 14:12

Bonjour Suzette,

et merci aussi pour tes conseils. En ce qui concerne la violence, je parlais là de violence physique aggravée et il n'y a pas de dialogue possible avec la personne, du simple fait que le simple malentendu a là été dépassé...et que de toutes façons, cette personne refuse de communiquer. Les conséquences de ces actes de violence physique et psychologique envers moi mais aussi envers ma fille auront hélas des répercussions sur notre vie entière.

et il y a malheureusement des cas où la violence n'a pas pu être évitée, même avec le dialogue, qui est surtout un monologue, lorsque l'on a en face de soi une violence aveugle et sans objet...

ô combien ne serait-ce que pour elle, j'aimerais tenter un dialogue...d'où aussi mon désir d'indulgence et peut-être d'accorder mon pardon. Car peut-être que cette personne a changé? mais je sais que si cette personne avait changé ,il y a longtemps qu'elle se serait manifestée.

bien à toi,

virginie
avatar
ariane4

Féminin Taureau Dragon
Messages : 80
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 41
Localisation : Nord-Pas-de-Calais, Côte d'opale

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'intérêt de l'indulgence

Message par jacquesc38 le Sam 24 Mai 2008 - 15:38

virginie,

comme l'a dit Suzette, le sujet que tu ouvre est un sujet délicat, mais je crois que nous y sommes tous confrontés à des niveaux différents certes, mais cela fait partie de la psychologie des êtres humains.
nous refaisons tous les schémas auxquels nous avons été confronté bien souvent pendant l'enfance voire au-delà. bien que ce soit la plupart du temps inconscient, ce que nous avons vécu, ressenti comme blessant, humiliant, violent est encré dans une mémoire et bien souvent maleureusement bien que nous nous en défendions et que nous voulions echaper à cela,nous reproduisons les mêmes circonstances dans notre vie.
pourquoi alors revivre dans notre chair, dans nos conditions de vie ce que nous avons vu , entendu, vécu dans notre prime enfance et que nous avions juré de ne jamais revivre ??? là est la question!!
vouloir que l'autre change, ce n'est que reporter le probléme, car la cause du malaise est plus profonde et tant que l'on ne va pas se reconfrontrer à la cause afin d'en "défaire" les effets, ceux-ci quoi que nous fassions seront toujours ntre projection.
ainsi nous refaisons, revivons souvent les mêmes erreurs en projetant la "faute "sur l'autre et enlui demandant de changer.
le changement doit d'abord venir de nous seul. changer d'état d'esprit, de croyances (et pas les croyances religieuses) et alors tout peut changer....
lorsque l'on est confronté à la violence , et je parle d'un vécu, je pense qu'il faut aller voir en nous la violence enfouie que l'on à réprimé au plus profond de notre inconscient, voir POUR QUOI j'ai besoin d'être encore la Victime.
et c'est vrai que sans d'abord un dialogue avec soi-même pour pouvoir enfin communiquer avec l'autre, aucun changement ne peut prendre forme.
je te demande pardon d'être si direct, mais à tout sujet sensile, si l'on n'ose pas être franc,vrai et quelquefois virulent, on ne fait qu'édulcorer le sujet.
je peux parler de la violence, de l'alcool, de la jalousie maladive, je me suis servi de ces béquilles pendant 40 ans...; (et ma compagne qui à "subit" tout celà est encore avec moi et qui plus est ,sur le même chemin d'ouverture à la vie).
je te remercie Virginie de me permettre de pouvoir encore retravailler sur ces anciennes blessures, celà aide à conforter les changements.
merci à toi

trés affectueusement
jacques
avatar
jacquesc38

Masculin Messages : 104
Date d'inscription : 16/02/2008
Localisation : isére

http://reflexions-et-essais.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'intérêt de l'indulgence

Message par ariane4 le Sam 24 Mai 2008 - 18:43

Bonsoir jacques

c'est très courageux de ta part je trouve d'avoir abordé ces sujets délicats qui te touchent personnellement ainsi que ta compagne. tu as raison d'être vrai, franc, sur ce genre de sujets, oui il vaut mieux être direct..;

je travaille sur ces schémas de violences ( physiques, intimes, et psychologiques) etc.;que j'ai eu à subir, et je pense avoir dépassé le stade de victime. lorsque je parle d'un impact sur la vie complète, c'est que l'auteur de ses violences est le père de ma propre fille et qu'il décidé depuis 8 ans de couper les ponts totalement avec notre fille âgée de 9 ans et demi (il avait un droit de visite surveillé). Voilà, elle ne pourra pas mettre de visage sur son nom, ni lui parler,rien...inutile de dire que oui j'aimerais pouvoir ouvrir un dialogue, car nous sommes tout de même des parents...mais il refuse même son enfant.

les effets sur moi, je peux les changer et changer mon approche des personnes, travailler sur ce "rôle de victime", bien que j'ai eu encore à subir beaucoup de violences depuis. J'en suis sortie meurtrie d'abord mais ensuite plus paisible en décidant que je ne voulais pas que cela me change, et que je voulais avancer et continuer d'aimer tout au long de ma vie. Ce que je veux transmettre, à ma fille en particulier, c'est l'amour...

Bien sûr que parfois je remarque que j'ai tendance à reproduire des schémas, inconsciemment,encore maintenant il faut encore du travail...il n'y a pas si longtemps encore je trouvais que l'angoisse me tenait compagnie et j'avais peur de la quitter...avec du travail, je commence à l'accepter dans ma vie plus sereinement, en la prenant juste pour ce qu'elle est...

je te remercie , Jacques pour ce témoignage et la façon toute simple que tu as eue de parler de ces sujets sensibles

mes meilleures pensées,

virginie
avatar
ariane4

Féminin Taureau Dragon
Messages : 80
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 41
Localisation : Nord-Pas-de-Calais, Côte d'opale

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'intérêt de l'indulgence

Message par marie le Sam 24 Mai 2008 - 22:02

Quel courage à toi ariane de parler d'un sujet si personnel et intime qu'est ta vie privée et celle de ta fille.
Tu es d'autant plus courageuse de tenter de vouloir comprendre, voir pardonner de tels actes. Envers toi même c'est compréhensible et effectivement tu pourrais peut être te poser la question de savoir ce qui en toi aurait pu provoquer une telle réaction (je ne veux pas dire que tu es responsable de ses actes, pas du tout) mais en tant qu'adulte on doit savoir se remmettre en question, par contre, pardonnez moi d'avance si je choque, mais comment pourrait on imaginer une once d'indulgence lorsque cela se retourne sur une enfant ?
De par ma question je viens vous demander de m'éclairer car j'avoue avoir du mal, ne serait-ce même que l'envisager.
Je ne suis qu'au début de ma prise de conscience de SOI alors pardonnez moi mon scepticisme. et j'espère surtout ne pas t'avoir froisser ariane Neutral

_________________
Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as.
avatar
marie

Féminin Cancer Singe
Messages : 37
Date d'inscription : 17/05/2008
Age : 49
Localisation : belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'intérêt de l'indulgence

Message par paulo le Dim 25 Mai 2008 - 4:02

Virginie,

Nous sommes tous le père et la mère de nos enfants, et je dirai même de nos proches et au delà de toute l'humanité. En dehors de nous, point de salue, "aide toi et le ciel t'aidera". Nous avons l'entière responsabilité de ce qui nous entoure, le mieux est de l'assumer, non par la volonté, mais par l'ouverture à Soi, l'observation attentive et compassionnelle de ce qui est meurtris en nous. Et progressivement, la rivière de tes blessures disparaîtra dans un océan de paix.

Bien à toi,

Paulo
avatar
paulo

Masculin Bélier Cochon
Messages : 26
Date d'inscription : 23/02/2008
Age : 34
Localisation : Côte d'opale, Nord Pas de Calais

http://monseva.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'intérêt de l'indulgence

Message par ariane4 le Dim 25 Mai 2008 - 9:44

Bonjour Marie, Bonjour Paulo,

Bien entendu Marie tu ne m'as pas froissée, bien au contraire. c'est une démarche qui n'est pas facile surtout qu'on ne sait pas toujours comment s'y prendre et même en essayant de faire de son mieux,avec paix et simplicité, il reste du chemin.

Mais en ce qui concerne les actes de violence dont il est question, non vraiment, même dans mon comportement, rien ne peut expliquer qu'un homme vous dise " tu es obligée de satisfaire mes besoins" et vous menace, vous violente,vous séquestre, vous terrorise alors même que vous portez un enfant...je suis désolée de parler si crûment, mais c'est pour expliquer qu'il existe quand même des situations où l'on n'est pour rien vraiment dans le comportement de l'autre et que c'était inévitable..
La seule explication qu'il pourrait fournir, c'est qu'il a lui-même reçu de la violence dans son enfance et qu'on lui a appris que les femmes étaient le diable...je m'appuie donc sur ça, me rappelle qu'il n'était qu'un enfant lorsqu'on a été violent avec lui, qu'il a été placé, et que sans doute sa vision a été altérée lorsqu'il est devenu père.Personne ne lui a expliqué que la violence qu'il avait reçue n'était pas normale.Pour lui, ça voulait dire qu'on l'aimait et qu'on lui portait de l'attention. Une étude dit que les enfants maltraités ont tendance a reproduire..

Voilà...un jour j'ai regardé tout ça en face mais sans haine, sans rancune, et me suis dit "je ne veux pas que cela me change, je veux continuer à aimer".

Paulo, ce jour-là, j'ai ressenti la paix en moi...ce n'est que quand mon enfant m'interroge que je trouve injuste qu'elle n'ait jamais pu dire "papa". Et bien que je lui dise que rien n'est sa faute, elle se demande pourquoi elle est sans nouvelles...Moi je suis adulte je peux réfléchir, faire la paix, ..mais elle ?

Ce sont quelques éléments de réponse, qui me semblent les plus justes, mais je crois en encore plus en me relisant que les violences faites aux enfants, sous quelque forme que ce soit, ne restent pas sans traces...

Bien à vous en ce beau dimanche de fête des mamans,

meilleures pensées,

virginie
avatar
ariane4

Féminin Taureau Dragon
Messages : 80
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 41
Localisation : Nord-Pas-de-Calais, Côte d'opale

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'intérêt de l'indulgence

Message par Annette R le Dim 25 Mai 2008 - 10:07

virginie,que la paix innonde ton coeur en ce jour
et que la lumiére de l'amour te baigne dans un océan de bien-être.
je pense à toi et que ma paix soit la tienne tout simplement.

je t'embrasse affectueusement.
jacques
avatar
Annette R

Féminin Messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2008
Localisation : Rhône -Alpes

http://la-voie-de-l-ecoute-de-soi.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'intérêt de l'indulgence

Message par Annette R le Dim 25 Mai 2008 - 10:08

excuses moi virginie d'avoir encore posté avec lespace d'annette.
bisous.
jacques
avatar
Annette R

Féminin Messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2008
Localisation : Rhône -Alpes

http://la-voie-de-l-ecoute-de-soi.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

De l'intérêt de l'indulgence

Message par Suzette le Dim 25 Mai 2008 - 13:21

Puisses-tu connaître une belle et bonne journée de paix et d'amour partagé avec ton enfant, chère Virginie.
Tendresses pour vous deux.
Suzette
avatar
Suzette

Féminin Capricorne Cochon
Messages : 73
Date d'inscription : 26/04/2008
Age : 81
Localisation : Belgique Liège

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'intérêt de l'indulgence

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum