"Aimer ses ennemis ???"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Aimer ses ennemis ???"

Message par Jean-Yves le Jeu 8 Mai 2008 - 8:56

Bonjour,

Ci-dessous, un lien vers une vidéo du patriarche Michel Sabbah
http://www.alterinfo.net/Entretien-avec-Le-Patriarche-Latin-Palestinien,-Michel-sabbah-_a18779.html

Ce lien m'a été transmis par Njama sur le forum de pat... ICI

Cette vidéo nous montre un homme remarquable de sincérité et d'authenticité, un homme qui fait passer la spiritualité, c'et-à-dire "Dieu" ou encore en d'autres termes, l'expression de sa propre fibre, de sa propre conscience, avant celle de ce qui pourrait apparaître comme "ses intérêts limités"... Je dis bien "ce qui pourrait apparaître" car il s'avère que celui qui suit le flot de sa propre conscience au niveau le plus fondamental sert aussi ses intérêts limités... et cela même si dans un premier temps, l'apparence semble dire le contraire...

Moi-même, je n'ai pas d'ennemis, mais sans doute cet enseignement "Aimer ses ennemis" dans son sens le plus large signifie-t-il que toute personne peut être aimée, même si elle nous gêne, si elle nous dérange...

Bien sûr cet amour n'est pas "l'affectif" ainsi que Michel Sabbah le confirme, il ne s'agit pas de cette bonne intention où l'on souhaite voir tous les hommes se réunir et s'aimer... Ce qui n'est peut-être pas un mal en soi mais en fait cette attitude "extérieure" ne tient pas compte de notre ressenti intérieur... Ce que je veux dire, c'est qu'on peut très bien vouloir aimer, avoir toute les bonnes intentions, et continuer malgré tout à ressentir au fond de soi une aversion envers cet autre... Et dans ce cas, cette expression "extérieure" traduit, à mon avis, un manque d'authenticité...
Je crois que le chemin se trouve, non pas dans la projection de cet idéal où l'on voudrait amener tous les hommes à se réunir et à s'aimer, mais dans la reconnaissance en soi (chacun au fond de lui même) de ce qui fait cette aversion que l'on porte à l'autre... reconnaître la racine.
Et cette racine qui divise est ressentie comme un malaise en soi... Mais ici, bien sûr, il n'y a pas de méthode pour s'en libérer... une méthode (technique) ferait appel à l'intellect...
C'est plutôt "acceptation" "accueil" de cette douleur qui permet qu'elle soit dépassée... Et que se révèle en soi cet amour qui ne dépend pas du temps ou de l'individualité...

Amitié


Dernière édition par Jean-Yves le Lun 19 Mai 2008 - 19:23, édité 1 fois

_________________
Roman sur la quête spirituelle, lien ci-dessous :
http://www.lulu.com/shop/jean-yves-vincent/le-voyage-des-albatros/paperback/product-21329275.html;jsessionid=3E9F6E6159FE6EB8EE159141802A4B06

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimer ses ennemis ???"

Message par sahaja le Jeu 8 Mai 2008 - 10:44

salut

je pense que ce que la plupart appelle l'amour se trouve être naturel en chacun ,quant nous laissons faire la nature c'est vers cela qu'elle nous pousse, sans même que nous nous en rendions compte,alors pourquoi vouloir forcer les choses ?
maintenant c'est sur qu'il faut s'entendre sur ce que ce mot AMOUR signifie pour chacun et là est la difficulté ,pour moi l'amour c'est tout simplement notre nature véritable ,la nature de toutes choses et cela ne peut pas être connu ou sentit ou expérimenter comme un simple sentiment ou un état d'âme ou même une attitude aimante.
chacun doit "trouver" en lui cette source et quant il réalise que cette source ,cette nature ,c'est lui même et de ce fait toute choses ,toute personnes,alors l'amour est naturel et je dirais même "inconscient" sans le vouloir,sans le montrer,sans le faire expret sans forcer.
et cet amour ne s'exprime pas toujours par des attitudes aimante ou sur un visage figer par un sourire permanent.
il peut prendre toutes les formes,même celle du châtiment .
alors pour moi l'amour ne se montre pas ,il n'est pas exhibitionniste,il est discret,il ne s'impose pas, il viens doucement et délicatement a nous quant notre confiance grandi ,il allume une flamme en nous qui grandi peu a peu et qui finit par devenir un grand incendie, quant nous laissons sa nature faire sans intervenir,sans vouloir contrôler,sans vouloir en tirer quelque chose,sans en faire un idéal que l'on impose a tous .
il n'y a rien de plus discret que l'amour et rien de plus puissant car quant cette flamme brule en nous elle consume toute misère et tout égoïsme ,et cela sans même que personne ne s'en rendent compte, pas même nous même...
quant nous devenons cette incendie ,alors il se propage naturellement au alentour et apporte force et courage a ceux qui en profitent pour qu'a leur tour ils deviennent cet incendie et permétent a chacun de retrouve sa dignité d'origine .
il n'y a rien d'ésotérique a cela ,ni même spirituel ,ni même religieux,c'est juste naturel en dehors de tout contexte,sauvage,et sans limite...
beaucoup de gens utilise ce mots amour ,ce passe partout qui permet souvent de manipuler les masses,et ces gens veulent imposer a d'autre leur image de l'amour ,ce n'est pas de l'amour ca ,c'est de la tyrannie,l'amour c'est ceci,l'amour c'est cela ,et si vous ne rentrez pas dans cette image de l'amour que l'on vous impose alors on vous juge,on vous fait entrer de manière trés habile dans la culpabilité,alors STOP..
suffit ,raz le bol de ces zozo qui pensent savoir sous qu'elle forme l'amour doit vivre et dans quel contexte ,personne ne sais ce qu'est l'amour et personne ne saura jamais,chacun est cela sans que le savoir nous soit utile.
les gens pensent pouvoir posséder l'amour et le faire voir,non mais c'est quoi cet histoire ,si chacun pouvais ce la fermer et laisser la nature faire,rester tranquille et laisser la confiance grandir .
il faut un peu de courage bien sur ,un peu de responsabilités,parce que tout a coup on se sent seul,isoler,on sort des chemins battu,on se sent dans l'insécurité,on a peur,en pensse ne pas y arriver,ne pas etre asser fort,mais tout cela c'est encore le manque de confiance qui agit,c'est encore le poison que l'on nous a forcer a avaler et qui nous fait croire que nous somme nul,pas capable,pas digne et que seul certain en sont digne et capable,certain mais pas nous!!!
voilà comment ces prêtre du dimanche enlève la dignité a chacun pour pouvoir conserver leur pouvoir,leur prestance,leur prestige!!!
la veritée c'est que tous nous somme digne de cet amour,car tous nous en somme les enfants et tous nous baignons en cet amour de maniérè égal .
que deviendrais alors tout ces prêtres,ces gourous de pacotille,ces biens pensant ,colonisateurs d'esprit, qui semble se nourrir de la misère du monde tel des vampires qui créent enfers et paradis.
il est bien temps de briser les chaines,bien temps de marcher par nous même et (comme disait un certain),comme ils sont bon les gestes qui ne dépendent que de nous même.
bien sur nous pouvons trouver de l'inspiration chez d'autres bien sur certain peuvent donner un peu de leur force et de leur courage a d'autre ,bien sur les bien portant peuvent porter quelques soin a leur frère blaisser ,quelques bandages ,une épaule provisoire ..
mais il serais bien un tord de croire que la tyrannie nous vient seulement des autres sans bien voir qu'elle nous est familière et qu'elle vie là,tout pret dans notre propre esprit ,sous diverses formes ,comme un mécanisme sans fin,comme une habitude qui nous vient de la nuit des temps..a chacun d'être responsable et de faire face a lui même .




amitié a tous
avatar
sahaja

Masculin Bélier Tigre
Messages : 60
Date d'inscription : 23/02/2008
Age : 43

http://sunyata-eveilsauvagecom.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimer ses ennemis ???"

Message par pat le Mar 13 Mai 2008 - 20:45

Bonsoir,
Ce que tu dis de l'amour, Sahaja, est superbe et je voudrais bien ressentir naturellement un tel amour pour tous les hommes. Je vois, en ce qui me concerne ta description comme un résultat à atteindre.Car personnellement je n'en suis pas là.

pour moi l'amour c'est tout simplement notre nature véritable ,la nature de toutes choses


Je n'éprouve aucun amour spontané vis à vis de celui qui me bouscule, qui me frappe, qui me cause du tort.
Mais je sais qu'il est malgré tout mon semblable et que parfois je suis ou j'ai été celui qui bousculait, qui frappait qui causait du tort.
Alors j'essaie, je dis bien j'essaie de me voir en lui, de voir la ressemblance que nous avons l'un et l'autre dans le meilleur et le pire de notre humanité.
Et mon amour pour lui va se traduire dans un premier temps, au moins, par un sourire contre sa bousculade, par un dialogue contre sa violence...
Mon amour pour lui ce sera peut-être seulement ne pas céder à la vengeance.
Je ne trouve pas que l'amour soit ce qui domine notre nature. Je crois que la fraternité est à construire et peut être construite. Notre nature deviendra ce que nous en aurons fait, je ne crois pas qu'elle soit bonne ou mauvaise ou régit par la haine ou l'amour à priori.
amitiés

pat

Messages : 19
Date d'inscription : 23/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimer ses ennemis ???"

Message par Christine le Lun 19 Mai 2008 - 15:13

Il est impossible à un ego d'aimer ses ennemis intérieurs. S'il y a amour des ennemis, il n'y a plus d'ego.
Le "moi" "je" est un diviseur, en m'aimant ici et en m'acceptant dans tout ce que je suis ici dans mon expérience de vie, je progresse constamment dans la consciente de mon Je suis UN, c'est la CONNAISSANCE de notre divinité.
Aimer inconditionnellement, c'est voir dans l'autre la divinité. Juste le fait de savoir qu'un tel est UN avec tout, puisque nous sommes UN, suffit à faire grandir l'amour inconditionnel.
Ainsi il n'y a plus d'ennemis, reflet de nos peurs !!
Christine
avatar
Christine

Messages : 23
Date d'inscription : 19/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimer ses ennemis ???"

Message par jacquesc38 le Lun 19 Mai 2008 - 15:56

bonjour à tous,
je pense que dans cette phrase, il ne nous est pas demandé d'aimer nos ennemis en leur qualité d'êtres humains, mais seulement de ne voir en nos ennemis que l'esprit divin qui est Un avec le notre et qu'à partir de celà,nous ne pouvons le rejeter sans nous rejeter nous- même.
Et si l'autre est notre reflet, notre miroir, que me renvoie alors celui que je considére comme mon ennemi ??

fraternellement
jacquesc38

_________________
jacquesc38.
http://reflexions-et-essais.over-blog.com/
http://www.wat.tv/jacquesc38
http://la-voie-de-l-ecoute-de-soi.over-blog.com/
avatar
jacquesc38

Masculin Messages : 104
Date d'inscription : 16/02/2008
Localisation : isére

http://reflexions-et-essais.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimer ses ennemis ???"

Message par Jean-Yves le Lun 19 Mai 2008 - 19:49

jacquesc38 a écrit:bonjour à tous,
je pense que dans cette phrase, il ne nous est pas demandé d'aimer nos ennemis en leur qualité d'êtres humains, mais seulement de ne voir en nos ennemis que l'esprit divin qui est Un avec le notre et qu'à partir de celà,nous ne pouvons le rejeter sans nous rejeter nous- même.
Et si l'autre est notre reflet, notre miroir, que me renvoie alors celui que je considére comme mon ennemi ??

fraternellement
jacquesc38

Bonsoir à tous,

Les mots ou les phrases peuvent avoir souvent plusieurs sens différents et d'une certaine façon la phrase de Jacques (amitié à toi) sonne juste mais il est un point que je souhaite évoquer ici...

Il y a je crois un aspect intéressant, une nuance assez subtile... Je considère que dans la voie spirituelle (qui est à mon sens la voie vers la reconnaissance de soi dans la dimension la plus profonde et la plus authentique) il y a un appel à l'authenticité avec soi-même, à l'honnêté avec soi-même et en ce sens je ne pense pas qu'il puisse être demandé de voir autre chose que ce que l'on voit réellement ; à vouloir voir quelque chose, il peut y avoir une sorte de décollage du réel, de décalage avec le réel... Une sorte de projection vers une illusion, vers un rêve... Et cela même si ce "rêve" est la réalité vécue par certain...

Amitié

_________________
Roman sur la quête spirituelle, lien ci-dessous :
http://www.lulu.com/shop/jean-yves-vincent/le-voyage-des-albatros/paperback/product-21329275.html;jsessionid=3E9F6E6159FE6EB8EE159141802A4B06

Jean-Yves

Masculin Cancer Rat
Messages : 838
Date d'inscription : 15/12/2007
Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimer ses ennemis ???"

Message par Christine le Mar 20 Mai 2008 - 17:05

[quote]Et si l'autre est notre reflet, notre miroir, que me renvoie alors celui que je considére comme mon ennemi ??
Tes peurs ... !!
Christine
avatar
Christine

Messages : 23
Date d'inscription : 19/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimer ses ennemis ???"

Message par lc le Jeu 8 Jan 2009 - 6:14

Jésus demandait déjà il y a 2000 ans "d'aimer ses ennemis".
Les aimer ne veut pas dire les approuver, les cautionner, mais plonger jusqu'à l'être humain enfoui en eux, et si possible, le ramener à la surface. A tout le moins, demeurer ouvert à cette possibilité et actif à son service.
Idem pour la pire crapule, car la pire crapule abrite un petit être d'amour.
Je ne dis pas que ce soit facile, ni garanti, mais que c'est l'attitude constante qu'il nous est demandé de découvrir en nous et de pratiquer avec tout être.
Nous ne nous en sortirons pas autrement, et c'est de plus en plus visible.
Il s'agit de sortir du cycle infernal planétaire, que l'on retrouve à toutes les échelles (internationale, nationale, sociale, familiale et domestique...)... que l'évangile d'Arès appelle une "vengeance sans fin".

lc

Masculin Capricorne Chien
Messages : 27
Date d'inscription : 08/12/2008
Age : 58

http://anarchieevangelique.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimer ses ennemis ???"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum